JOURNAL DE PS/MS (74) – Les traits et les ponts

Sur la fresque du jour, les PS tracent à a peinture des petits traits horizontaux et verticaux, en suivant la bande de couleur. Attention, il faut peindre de la même couleur que la bande !

Ensuite, les MS s’entraînent à tracer des ponts dans la farine (le kapla représente la bande de couleur des PS) :

Puis, les MS tracent les ponts à l’encre sur les bandes de couleur des PS :

 

JOURNAL DE PS/MS (73) – Jour de rentrée

Le premier jour, c’est la découverte des nouvelles activités de la classe.

En motricité fine :

  • on ouvre (enfin!) les œufs Kinder, pour retrouver les perles identiques :

  • on attrape les haricots et les graines avec une pince à épiler, et on les trie :

  • on enfile des toutes petites perles sur un cure-dent, planté dans un œuf Kinder :

  • on ouvre aussi les œufs Kinder pour y mettre des petits cubes, en respectant le nombre demandé :

  • on visse des écrous sur des boulons :

  • on pique des pions dans la grille sur les sommets des formes géométriques :

En mathématiques :

Pendant cette période, il n’y aura que des puzzles dans le coin mathématiques :

Et en motricité, on saute !

 

 

JOURNAL DE PS/MS (72) – Dernier jour

Pour le dernier jour, les activités proposées sont :

  • pour les PS, de l’encre sur des zones délimitées par des rubans adhésifs. Il ne faut pas dépasser, ni mettre deux couleurs identiques l’une à côté de l’autre :

  • pour les PS et les MS, l’écoute et le classement des bruits d’œufs Kinder. Il y a quatre bruits différents : une perle, des coquillettes, de l’eau et du sel :

  • pour les MS, de la peinture sur des lignes brisées. Il faut suivre le chemin oblique dans un sens et dans l’autre :

Bonnes vacances !

JOURNAL DE PS/MS (71) – Troisième visite des parents dans la classe

Aujourd’hui, pour la troisième visite de l’année, nous avions avec nous beaucoup de parents et de grand-parents dans la classe !

Au coin regroupement, ça fait du monde, c’est chouette :

 

Dans le coin « bibliothèque » avec Jennifer et Brune :

À l’ordinateur pour regarder des photos de la classe avec Laurène : 

Dans l’espace « arts et graphisme » avec Jennifer et Élodie :

Dans l’espace « sciences » pour écouter les œufs Kinder avec Brune :

Dans l’espace « mathématiques » avec Laurène et Sylvie :

Et il y avait aussi Julien, Laure et Sophie !

Merci à tous et à toutes d’être venues, à la prochaine fois !

 

JOURNAL DE PS/MS (70) – La machine à laver et l’étendoir

Aujourd’hui, dans l’espace imitation, on commence à travailler avec la machine à laver.

L’objectif est de faire les actions dans l’ordre :

  • d’abord, on se rappelle comment déshabiller les bébés :

  • ensuite, on met les pyjamas et les turbulettes (et les déguisements!) dans la machine :

  • ensuite, on ferme la porte de la machine :

  • puis on fait le bruit de la machine : VVVVVVVVVV…

  • ensuite, on étend le linge sur l’étendoir, avec des pinces à linges :

  

 

  • enfin, on rhabille les bébés avec les vêtements secs :

 

JOURNAL DE PS/MS (69) – Jours de travail et de pluie

  • Dans l’espace « sciences et sensoriel », le travail continue avec les œufs Kinder. Après avoir trié les oeufs « qui font du bruit » et ceux qui n’en font pas (voir ICI), il faut aujourd’hui « trier les bruits ».

Tous les œufs contiennent quelque chose (du sel ou une perle), il faut ranger d’un côté les « petits bruits » (le sel) et de l’autre les « gros bruits » (la perle) :

  • Au tableau, les MS rangent les prénoms sous les photos :

Et puisqu’il pleut, et qu’on a pas envie de se mouiller pour aller dans la salle de motricité (surtout Mathieu, après sondage dans la classe), on danse dans la classe.

Quand on entend le haut-bois, on tourne par deux :

Quand on entend la flûte, on fait des frappés corporels, où on veut (oui, sur les fesses aussi) :

Et le haut-bois recommence :

Ensuite, on joue au jeu du bandeau : Mathieu bande les yeux d’un élève volontaire (personne n’est obligé de jouer, et on enlève le bandeau quand on veut), se cache silencieusement dans le groupe, puis sonne le tambourin. L’élève doit alors se diriger à l’aveuglette vers le son :