Papa Longues Jambes, de Jean Webster

J’ai lu Papa Longues Jambes pendant les vacances de Noël.

Lorsque j’étais plus jeune, je regardais la série animée « Papa Longues Jambes ». Je n’avais jamais lu le roman et je ne connaissais que les grands traits de l’histoire.

L’histoire, parlons-en : une orpheline de 17 ans, appelée Jerusha Abbot, est envoyée à l’université grâce à la générosité d’un membre bienfaiteur de l’orphelinat  John Grier. En échange de cet acte immensément généreux, Jerusha doit envoyer des lettres à cet homme mystérieux. L’adolescente l’appelle « Papa Longues Jambes », car lorsque la nouvelle lui est annoncée, elle tente de rattraper l’homme à l’origine de ce don, mais ne voit que son ombre projetée sur le mur : une silhouette avec de très longues jambes.

Jerusha deviendra Judy (elle préfère ce diminutif) et mûrira au fil de l’histoire. Elle découvrira un monde où pour elle tout est source de bonheur. Une héroïne très attachante avec une histoire peu commune, même si à l’époque où l’histoire se déroule (fin 19è ou début du 20è siècle), cela aurait été plus envisageable. Je l’ai fini le soir du réveillon de la nouvelle année et j’étais tellement absorbée que j’ai lu jusqu’à 3h00 du matin. Ce roman donne un idée de ce que pouvait être la vie d’une jeune fille à cette époque.

J’ai adoré, je ne le conseille à personne en particulier mais il ne faut pas se fier à la mention « à partir de 8 ans » sur la 4ème de couverture. C’est complétement absurde : un enfant de 8 ans serait incapable d’interpréter les réflexions philosophiques de Judy. Une lycéenne se retrouvera peut-être plus qu’une collégienne, mais ceci est l’affaire de chacun. Ce livre m’a énormément touchée. Judy parle au travers de ces lettres, elle est incroyablement sincère et généreuse. Elle a ses propres opinions sur la politique de l’époque, elle ne croit pas en Dieu, mais en elle-même. Vraiment, je n’avais pas eu un aussi gros coup de coeur depuis l’Ile au trésor de Robert Louis Stevenson, Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand ou Roméo et Juliette de  William Shakespeare !

Vraiment il faut lire ce livre !

Ce contenu a été publié dans Coups de coeur des élèves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *