« Noël en Martinique » par Thibaud, Lucas H., Nathan et Enora.

Dès le début du mois de décembre, on se réunit, dès le coucher du soleil, avec des amis, en familles et les voisins pour chanter des chansons anciennes (cantiques).

Comme il n’y a pas de cheminée, le Père Noël arrive en descendant d’un cocotier, en moto, en bateau ou parfois en cheval.

comme il n’y a pas de sapin, ils prennent une branche de l’arbre filao ou des sapins en plastique.

Au réveillon de Noël, ils mangent du boudin de créole, des accras, du jambon de Noël, de l’igname, du riz, des pâtés salés, des pois d’angole et un ragoût de porc.

En décembre, comme il fait beau, il y a beaucoup de mariages.

Ce contenu a été publié dans "Noël ailleurs". Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *