« Noël en Russie » par Salomé, Nolan G. et Isalys

Grand-Père Gel dépose les cadeaux sous le sapin dans la nuit du 31 décembre.

Le sapin est, tous les ans, décoré d’une araignée pour représenter la légende. Une légende ukrainienne  raconte qu’il y a bien longtemps vivait une famille si pauvre qu’elle n’avait rien pour décorer son sapin. Les araignées de la maison, touchées par les plaintes des enfants, tissèrent leur toile tout autour de l’arbre. Les rayons du soleil se reflétant dans les fils, le sapin parut alors recouvert d’or. 

Le nouvel an du 1er janvier se fête en famille autour des cadeaux. En Russie, Noël se fête le 7 janvier.

Au repas de Noël, on mange des zakouskis, de la salade Olivier, de l’oie farcie et en dessert le kutya. Le zakouski, c’est des petits fours chauds ou froids. Le kutya, c’est un mélange de céréales, de miel et de graines de pavot.

Ce contenu a été publié dans "Noël ailleurs". Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *