Mes ancêtres dans la guerre: François et Jean-Baptiste Garel

Avant la guerre:

François et Jean-Baptiste Garel étaient frères. Ils étaient cultivateurs.

Le premier est né le 2 février 1889 à Saint-Anne-sur-Vilaine dans l’Ille-et-Vilaine. Jean-Baptiste est né le 10 mars 1892. Ils appartenaient à une famille nombreuse de douze enfants.

C’étaient les frères de ma grand-mère, mes grands-oncles.

Pendant la guerre :

Jean-Baptiste était parti le 7 août 1914 au combat et avait été blessé le 5 octobre 1914 par des éclats d’obus. Il avait été transféré à l’hôpital de Grandville avant de repartir sur le front le 30 janvier 1915. Jean-Baptiste est décédé à Binarville (en Argonne) le 6 mai 1916 tué à l’ennemi.Il appartenait au 2ème R.I. Il a reçu la croix de guerre avec palme et une citation « S’est élancé avec la plus belle bravoure dans la tranchée ennemie et lutté avec la dernière énergie à coups de grenade, est tombé glorieusement. » Il avait 24 ans. Son corps repose dans l’ossuaire de la nécropole nationale du Harazée à Vienne le Château (Marne).

Ossuaire de la nécropole nationale du Harazée (Marne).

François avait été affecté au 2ème régiment d’infanterie en février 1915 puis était passé au 70ème RI en détachement de renfort le 21 mai 1915. Il est décédé de blessures de guerre le 18 août 1916  à Souhesmes dans la Meuse. C’est à quelques kilomètres du lieu de décès de  son frère. Il avait  27 ans. Il appartenait au 70ème RI. Il a été inhumé dans la nécropole nationale de Souhesmes-Rampont (Meuse). Un secours de 150 francs a été accordé par le 70ème RI.

Avait-il appris le décès de son frère ?

Sépulture de François Garel, nécropole nationale de Souhesmes-Rampont (Meuse).

 

Mes ancêtres et moi

Les sites « mémoire des hommes et sépultures de guerre » m’ont permis de retrouver ces deux grands-oncles. On savait que deux des frères de ma grand-mère étaient morts pendant la guerre mais on ne connaissait même pas leurs prénoms. Se rendre sur leurs tombes a été un moment émouvant.

 

Mme Bossy-Guérin

Ce contenu a été publié dans Mémoires familiales, mémoire nationale, Mon ancêtre dans la guerre, Morts pour la France en 1916, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *