Camille Léon Brégeon, Avant du Club Olympique Choletais

Présentation :

 

Camille Brégeon

Camille BREGEON  est né le 3 octobre 1892 à Cholet et habitait avant la guerre au 7 rue du Verger à Cholet. C’était un jeune homme mesurant 1m62, aux cheveux châtains, au visage rond avec un nez rectiligne, ses yeux étaient gris bleu.  En plus d’être footballeur, Camille BREGEON savait faire du vélo et jouait du violon. Il a été élève au collège Communal de Cholet (actuellement Colbert). En 1902 lorsqu’il est en 2ème section de Première division, il obtient les 2ème prix de lecture et d’histoire et le 3ème prix de récitation. Il est notamment en classe avec  Victor Simon.

Avant la guerre:

Avant la guerre il était étudiant, il pratiquait le football en tant qu’attaquant dans l’équipe première du Club Olympique Choletais. Il était célibataire résidant à Cholet, fils d’un employé de commerce nommé Camille BREGEON et de Léontine QUESSON.

Il est engagé volontaire pour 3 ans à Cholet le 26 mai 1913 au 77ème régiment d’infanterie et a été nommé caporal le 8 novembre 1913.

Pendant la guerre:

Son n° de matricule était  le 1136 et il faisait parti du 77 ème régiment d’infanterie. Il est  parti au front le 6 février 1915. Il combattit en France dans l’Oise et fut blessé à Ressons sur Matz le 24 juillet 1917 par shrapnel au bras gauche, par éclat d’obus à la cuisse gauche et brûlures au genou gauche.  Il est passé au premier groupe d’aviation le 6 octobre 1918.  Il fut cité à l’ordre du mérite le 28 février 1918 pour sa bravoure et son dévouement au cours des combats. « Au front, depuis le 6 Février 1915, a toujours montré un dévouement absolu en toute circonstance. Blessé deux fois dans l’accomplissement de son devoir. » Il a également une citation à l’ordre du régiment le 10 septembre 1918 « Au cours de la période juin-juillet 1918 aux instants critiques  du combat a fait preuve de sang-froid et de  bravoure, auxiliaire précieux et d’un dévouement absolu pour ses chefs ».

Après la guerre :

Il est présent à un match de football en 1919, se marie à Cholet et y meurt en 1962.

Thomas M. et Alice G. 4ème B

Sources :

Fiche matricule, recensement de 1911 consultés par les élèves aux Archives municipales de Cholet. Fiche matricule en ligne, Archives Départementales du Maine et Loire.

Chaque élève de 4ème avait à rédiger le portrait d’un joueur sur lequel il avait effectué des recherches aux Archives Municipales de Cholet.  Difficile de choisir parmi les portraits les plus complets, ici il s’agit d’une synthèse de deux travaux d’élèves.

Mme Bossy-Guérin

Ce contenu a été publié dans Le football, Le sport et la grande Guerre, Portrait de footballeur, portrait de combattant, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *