L’arrivée des prisonniers allemands à Cholet

Le journal « Le Réveil Choletais » du 6 septembre 1914 relate l’arrivée des prisonniers de guerre allemands à Cholet.

Le mardi 1er  septembre 1914, le bruit s’est répandu dans la ville que des prisonniers allemands arrivaient. C’est la guerre depuis un mois, un quart des Choletais, soit 5 à 6 mille personnes, impatientes de voir les prisonniers, se pressent devant la gare avec des sentiments de réprobation et l’envie de manifester.Le train amenant les prisonniers étant en retard, la plupart des Choletais ont préféré rentrer chez eux mais quelques-uns sont néanmoins restés. Les prisonniers sont enfin arrivés à    3 heures et demi du matin.
Ils sont cinq soldats allemands prisonniers à descendre du train. Les Choletais s’attendaient à des « Prussiens plein de morgue et d’orgueil » mais ils apparaissent plutôt comme « des paysans mal-dégrossis « et avaient l’air peu dangereux et inquiets. Il y avait un colonel ; un capitaine ; un lieutenant ; un officier aviateur et un sous-officier, chacun vêtu d’un uniforme gris de fer sans indication de grade.
Quand ils arrivent, ils se font conduire à pieds au couvent des Carmélites, route de Beaupréau pour être internés.

 

Par la suite, d’autres prisonniers arrivent à Cholet comme le mardi 6 Octobre 1914. Ils sont onze soldats allemands prisonniers descendus à la gare de Cholet. Le journal précise que les soldats appartenaient à différents corps de métiers, tels que cuisiniers, cordonniers, tailleurs, etc …
Le dimanche 22 novembre 1914, ce sont cette fois quatre officiers allemands qui sont conduits ensuite au Carmel.
Les arrivées et les départs de prisonniers ont lieu durant tout le conflit.

Lucie, Lola, Solène et Jenny, classe de 4ème B – Madison, Maëva, Anaïs et Jade, classe de 4ème C.

Sources: Archives Municipales de Cholet. Journaux : le Réveil Choletais et l’Intérêt Public.

Ce contenu a été publié dans Côtoyer l'ennemi à Cholet pendant la Grande Guerre, Vivre à Cholet pendant la Première Guerre Mondiale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *