Mon ancêtre dans la guerre: Dominique, Joseph Gautier

Avant la guerre:

Mon ancêtre se nommait Dominique Joseph Gautier, c’était mon arrière-arrière-grand-père. Il est né le 6 août 1883 à Mazières-en-Mauges (ville du Maine-et-Loire). Il était le fils d’Adolphe et de Cretin Victoire. Il habitait dans sa ville natale où il exerçait le métier de charron. Il était marié. Il avait les cheveux et les sourcils blonds, des yeux bleus et un front bas. Il avait également le nez épaté, la bouche moyenne, le menton rond et le visage ovale. Il était assez petit et mesurait seulement 1m 62. Dominique avait fait son service à partir du 7 juillet 1906. Il est passé dans la disponibilité de l’armée le 12 juillet 1907. Il a ensuite fait partie de la réserve de l’armée active à partir du 1 octobre 1907

Pendant la guerre:

En 1914, au début de la guerre, Dominique avait 31 ans. Il faisait parti du 77° régiment d’infanterie. Son numéro de matricule était 1128. . Il a été rappelé le 1 août 1914 et est arrivé au corps le 12 août 1914. Il a été tué à l’ennemi à la bataille de  la croix du Xon à  Xon-Lesménils. Son décès a été constaté le 22 février 1915. Il avait 32 ans.  Suite à son décès un secours s’élevant à 150 francs a été accordé à Mme Gauthier sa veuve le 4 juin 1915. Le site « Mémoire des Hommes  » précise qu’il a été inhumé dans une tombe collective de la Nécropole Nationale Le Petant à Montauville en Meurthe-et-Moselle.

Mon grand-père m’a dit comment son grand-père (Dominique) était décédé: Il a été gravement blessé lors de la bataille. Il se vidait de son sang. Un autre soldat français a tenté de le secourir, mais mon ancêtre lui a dit de partir ou il mourrait comme lui. Il aurait pu être secouru par ce soldat, mais il a préféré mourir plutôt que de risquer la vie de cet homme.

Mon ancêtre et moi:

Avant de réaliser ces recherches, mon grand-père croyait que mon ancêtre était décédé lors de la bataille de Verdun (dans la Meuse). J’ai découvert énormément de choses sur Dominique. Au début j’avais entrepris ces recherches pour mon grand-père que cela intéressait particulièrement. Il a découvert de nouvelles choses sur son grand-père et moi également. Grâce à un monsieur du musée de St Laurent de la Plaine¹, j’ai pu lire quelques documents concernant la bataille dans laquelle mon ancêtre est décédé; je l’en remercie. Mon grand-père les a également lu, cela l’a beaucoup intéressé. Avant de faire ces recherches je n’avais pas beaucoup d’informations sur Dominique et ses petits-enfants non plus. C’était une expérience enrichissante pour toute ma famille qui connaît à présent l’histoire de notre ancêtre.

Noémie M.

¹. Il s’agit de Joseph Quesson qui a fait beaucoup de recherches sur cette bataille et qui nous en a gentiment fait profiter. Il précise que lors des combats des 13, 14, 15 et 16 février 1915, ce sont 145 soldats du 277 RI qui sont morts auxquels il faut rajouter 413 blessés et 145 disparus.

Cet article est aussi l’occasion d’encourager à la visite du Musée de Saint-Laurent-de la Plaine où les bénévoles ont fourni un travail de recherches exceptionnel sur les soldats de cette commune morts pour la France. Je m’associe à  Noémie pour les remerciements.

Mme Bossy-Guérin

 

Ce contenu a été publié dans Mémoires familiales, mémoire nationale, Mon ancêtre dans la guerre, Morts pour la France en 1915, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *