Le voyage du Centenaire sous le signe de la mémoire et de l’émotion.

Du 2 au 4 mai 2016, 55 élèves de 3ème ont participé à un voyage sur les lieux de bataille de la Première Guerre Mondiale où ont combattu des footballeurs de l’équipe du Club Olympique Choletais et des soldats du 77ème RI de Cholet.

Un voyage dans la continuité du projet Des terrains de football aux champs de bataille : l’expérience combattante des footballeurs du Club Olympique Choletais. Un projet qui a obtenu le label national de la Mission du Centenaire en 2015.

Retour sur quelques moments marquants de ce voyage.

Lundi 2 mai 2016 :

Première étape vers deux lieux symboliques de la Première guerre mondiale.

L’anneau de la Mémoire récemment inauguré compte 580 000 noms de soldats classés par ordre alphabétique sans distinction de nationalité. La nécropole nationale de Notre Dame de Lorette est le plus grand cimetière militaire français.

A 19 heures, sur le stade de Péronne a eu lieu un match de football opposant des professionnels du tourisme à une sélection d’élèves de Trémolières.

Un match joué en mémoire de Pierre Blouen, capitaine et fondateur de l’équipe du Club Olympique Choletais en 1913 et décédé dans la Somme il y a 100 ans. Une minute de silence sur le rond central a été respectée par toutes les personnes présentes dont Louis Trémolières, descendant direct de Pierre-Charles.

Élèves et enseignants ne sont pas prêts d’oublier l’accueil qui leur a été réservé lors de ce match.

Une vidéo et des photos sont accessibles sur le site du Courrier Picard pour découvrir quelques moments forts de cette rencontre.

Mardi 3 mai 2016 :

Direction la Belgique pour la visite du musée de Zonnebeke avec un guide particulier puisqu’il a créé le musée : Alex Deseyne. Marcel Brien, footballeur du C.O.C., est décédé lors de la bataille de Zonnebeke, de nombreux soldats du 77ème Régiment d’Infanterie de Cholet ainsi que  plusieurs ancêtres d’élèves.

 

 

 

 

Dans le cimetière militaire français Saint-Charles, Alex a raconté le parcours de soldats inhumés et notamment sa rencontre avec le fils de Joseph Peneau, un soldat du 77 RI décédé le 28 octobre 1914. Les élèves ont ensuite déposé des gerbes offertes par la ville de Cholet et celle de Saint-Christophe-du Bois à la mémoire des soldats de ces communes.

La visite s’est prolongée au cimetière militaire de Tyne Cot, le plus grand cimetière de soldats du Commonwealth en Belgique.

 

La soirée s’est terminée en chansons le soir à l’auberge de jeunesse.Les élèves ont notamment chanté  » Imagine  » de John Lennon sous la direction de Monsieur Nédélec.

Mercredi 4 mai :

Nous avons commencé la journée par une visite de l’Historial de Péronne. Une visite offerte par le directeur aux élèves du collège Trémolières.

Après une halte dans le cimetière militaire britannique de Carnoy où se trouve la tombe du Capitaine Nevill qui engagea la bataille de la Somme ballon de football aux pieds, nous avons pris la direction de Thiepval où nous attendaient Céline et Vincent.

Devant le mur des « disparus » de la bataille de la Somme, Yohan, Martin et Thomas ont remis à Vincent et Céline les cadeaux offerts par le Stade Olympique Choletais : le ballon signé par les joueurs de l’actuelle équipe première, le fanion et l’écharpe du club.

En effet, à partir du 2 juin, dans le nouveau musée et suite au travail mené par les élèves, le portrait du footballeur Pierre Blouen sera présenté aux visiteurs qui pourront ainsi découvrir un pan de l’histoire sportive de Cholet.

Un footballeur dont la mémoire a été honorée récemment dans sa ville natale par le dévoilement d’une plaque et qui le sera aussi à proximité de son lieu de décès.

Dévoilement de la plaque à Pierre Blouen

Le mémorial Franco-Britannique de Thiepval honore la mémoire des disparus de la bataille de la Somme débutée le 1er juillet 1916: plus de 72 000 noms sont gravés sur les murs du monument. On réussit parfois à identifier la dépouille de soldats et leur nom est donc effacé du monument.

Les visites des collégiens de Trémolières se sont terminées sur le site de Beaumont-Hamel où sont morts des soldats venus d’une terre lointaine,Terre-Neuve. Le 1er juillet 1916,820 d’entre-eux furent tués en une demi-heure de combat.

Les vestiges du réseau de tranchées permettent de comprendre la nature des combats.

Merci à tous ceux qui ont donné de leur temps aux élèves pour que ce voyage soit une réussite : Céline et Vincent du centre d’accueil de Thiepval, l’équipe de l’Historial de Péronne et Alex Deseyne, historien.

Ce furent des moments chargés d’émotions et inoubliables.

Un travail d’histoire qui a permis de tisser des liens entre la Somme et Cholet.

Ce voyage n’aurait pas pu se faire sans le soutien financier de la Mission du Centenaire, de la fondation Varenne et de la fondation André Maginot.

Merci aussi aux communes de Cholet et de Saint-Christophe-du Bois pour les gerbes à la mémoire des soldats et à tous ceux qui de près ou de loin ont permis que ce voyage soit une réussite.

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Le sport et la grande Guerre, Mémoires familiales, mémoire nationale, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *