CM2 Mme Desouillères/Mr Guedon

            

SORTIE à ANGERS  – janvier 2019

Les classes de CM1 et de CM2 ont passé une journée à Angers en janvier. Ensuite, les CM2 ont travaillé sur les caractéristiques du compte rendu pour pouvoir rédiger le compte rendu de cette sortie.

Compte rendu de la sortie au musée de Jean Lurçat et à la Galerie Sonore

1 Le trajet

Nous sommes partis le vendredi 25 janvier 2019 à 9h30 de l’école pour  aller au  musée Jean Lurçat à Angers.

2 L’histoire du musée Jean Lurçat

Au 13ème  siècle, le musée Jean Lurçat était un hôpital. Et au 20ème  siècle , il est devenu un musée. On a gardé la pharmacie.

3 La fabrication des tapisseries

Jean Lurçat peignait sur des cartons pour les donner aux liciers (fabriquants de tapisseries sur métier à tisser). On a vu les techniques pour tisser.

4 L’activité sur le chant du monde

La dame nous a donné des petits carnets, avec des parties de tapisseries et il fallait coller des mots sur les différentes parties des tapisseries.

5 Les explications sur les différentes tapisseries

Les quatre premières représentaient la guerre et la bombe atomique et les six suivantes représentaient la renaissance et la conquête de l’espace.

6 Pause pique-nique à la Galerie Sonore

A 12h30, nous avons pique-niqué à la Galerie Sonore.

 7  Visite des salles d’instruments de musique

Nous avons commencé à visiter les salles de la Galerie Sonore à 13h30.

Dans la première salle, nous avons utilisé un instrument de musique, à corde, qui s’appelle l’ektara.     

Dans une autre salle,  il y avait des instruments africains, nous avons joué un rythme de musique avec un djembé. 

Dans la dernière salle indonésienne, nous avons utilisé le métallophone avec la note 3 et 6.

8-Le retour à l’école .

Après la Galerie Sonore, nous sommes partis d’Angers à 15h40 pour rentrer à l’école à 16h30.

Emma, Lucas, Louane, Léna

 

 

PROJET « Biodiv. 50 » et VISITE du collège Lucien Millet   – 2019

Les CM2 ont passé une journée au collège Lucien Millet lundi 29 avril.  Ils ont participé à différents cours : mathématiques, français, espagnol et ils ont fait deux activités avec la classe de 6e C.

Voici la lettre qu’ils leur ont envoyée.

     Bonjour les 6e C,

Nous sommes les élèves de CM2 de Douces. Nous sommes 28. Nous allons visiter votre collège lundi 29 avril. Nous allons faire des activités de SVT avec vous l’après-midi.  Avec votre professeur M. Sauterey, nous allons observer les animaux de la mare.

En ce moment, nous faisons un projet qui s’intitule « Biodiv. 50 » avec Katia de la LPO et notre maîtresse. Nous nous demandons comment sera Doué-la-Fontaine en 2050 à cause du réchauffement climatique.

Pendant la 1re animation, nous avons observé le paysage près des Perrières, nous l’avons dessiné puis modélisé. Durant 15 jours, nous avons observé des animaux et des traces d’animaux : des nids, des plumes, une pie bavarde, des bois de cerf, des oeufs, des noix mangées par des petits rongeurs…

Pendant la 2e animation, nous sommes retournés aux Perrières pour voir d’autres animaux. On a pu observer et écouter de nombreux oiseaux. En rentrant en classe, on a placé les animaux de Doué au bon endroit sur nos maquettes. Ensuite, nous avons fait le jeu des chaînes alimentaires et nous allons le refaire avec vous et notre maîtresse lundi 29 avril.

Demain, c’est à dire mardi 2 avril, d’après Katia notre animatrice, nous allons voyager dans le futur, en 2050 (?). Puis, le mardi 30 avril, nous allons faire des jeux pour réviser tout ce que nous avons découvert.

A bientôt les 6e C, nous sommes pressés de vous rencontrer.

                                                           Les CM2 de Douces

 

1re animation « Biodiv. 50 » : fabrication des maquettes après observation du paysage près des Perrières

 

 

  

2e animation « Biodiv. 50 » Ecoute attentive des chants d’oiseaux près des Perrières

Les animaux de Doué placés sur la maquette

 

Le jeu des chaînes alimentaires : un élève représentait les végétaux et tous les autres, des animaux de Doué-la-Fontaine. On a tiré une corde de l’animal mangé vers l’animal qui le mange ou le contraire, de l’animal qui mange vers l’animal mangé. A la fin du jeu, la corde formait « une belle toile d’araignée ».  Nous avons compris que toutes les espèces, les animaux et les végétaux, sont reliées entre elles.

Mais Katia, notre animatrice, a introduit des menaces comme « des produits chimiques déversés dans la rivière ».  La belle toile d’araignée a été détruite car de nombreux animaux sont morts. Nous avons vu qu’il suffit d’une seule menace contre la nature pour que de nombreuses espèces meurent car elles sont liées les unes aux autres.

  

 

 

3e animation :  maquettes de Doué en 2050

Avec le réchauffement climatique, notre vie va changer : 

  • murs et toits végétalisés et réutilisation des maisons semi-troglodytes et des moulins caviers
  • voitures à hydrogène
  • champs de sorgho et de millet
  • champs de lavande et oliviers
  • cigales, lézards ocellés, genettes, écureuil de Pallas…

                                 

Biodiv ’50,  4 ème animation

1 – Le jeu de rôle :

Nous avons joué  au  » jeu de rôle des animaux « . Il y avait un juge et nous, on était les animaux. Il y avait des animaux, qui étaient avec le réchauffement climatique et d’autres étaient contre.  

Exemple : Le brochet était contre parce que l’eau devenait tiède et il lui faut de l’eau froide pour se reproduire.

Le jugement a été que le véritable responsable du réchauffement, c’est l’homme.

 

2 – Le jeu de l’oie :

Ensuite, nous avons joué au jeu de l’oie. Mais c’était différent du jeu habituel ; si on tombait sur le point d’interrogation, on avait une question sur la nature. En fait, ce jeu nous servait à réviser tout ce que nous avons appris.

3-Le jeu des déplacements :

 

Nous sommes allés dehors pour voir quel animal ou plante allait le plus vite pour se déplacer à cause du réchauffement . Nous avions des accessoires pour imiter les animaux , ex: pour la grenouille, nous avions des palmes .

4-La charte:

Ensuite,Katia nous a donné une charte et on a surligné ce que l’on pouvait améliorer chez nous exemple : planter des végétaux pour les abeilles , prendre des douches  au lieu des bains …

Texte écrit par Flavie, Laïna et Laurine  + Lola , Maëlys, Pauline

Tapé à l’ordinateur par Lucas, Laly, Lola, Léna, Clémence

 

 

 

 

 

 

 

L’activité mangas

La rencontre :                                                                                                                         Nous sommes allés à la bibliothèque de Montreuil-Bellay le 24 mai 2019 pour rencontrer Christophe Cointault, un auteur de mangas.

Comment est-il devenu mangaka ?                                                                              Christophe Cointault aimait beaucoup dessiner à l’école et au collège. En grandissant, il est allé à l’école des Beaux-Arts d’Angoulême mais il n’a pas trop aimé. Pour s’entraîner, il dessinait les paysages qu’il observait.

Où dessine-t-il ?                                                                                                                      Il dessine chez lui, dans une pièce spéciale où il y a des imprimantes, des ordinateurs…Tout ce qu’il faut pour dessiner.

Ses mangas :                                                                                                                               Il a créé un mangas qui s’appelle »Tinta run » et qui est destiné aux enfants à partir de 8 ans. C’est un manga d’action. Le manga a été édité par « Glénat ». C’est un manga Shonen qui est destiné aux garçons de 8 à 18 ans mais les filles peuvent aussi le lire.

Sa dédicace :

Il nous a dessiné le personnage principal de son manga Arty. Il l’a dessiné en quelques minutes. Il a commencé par le premier plan (la main), puis le deuxième (le bras gauche) et le troisième (le corps).

Texte produit par Léna, Joséphine, Océane et Théo,

Tapé à l’ordinateur par Joséphine, Shana et Titouan

 

 

 

Des informations sur l'école de Douces