CP-CE1 Mr Bianconi/Mr Guedon

 REMISE EN VALEUR DU JARDIN DE L’ECOLE

dans le cadre des animations proposées par la Maison du parc (PNR).

Une première intervention de Mme Bourrat le 5 décembre 2017 où les élèves ont pu s’initier à l’art de la vannerie, en lien bien sûr avec la plante et le jardin, qui permet de travailler de magnifiques objets comme les balançoires à oiseaux  que les élèves ont réussi à merveille. Tâche plutôt difficile au départ mais avec une bonne écoute et une attention soutenue, tout est possible !

Ils ont évidemment commencé à travailler la terre pour y semer des graines de « légumes » et des bulbes de tulipes qui ont agrémenté ce petit lopin de terre attenant à la cour. Ils ont découvert quelques outils de base et leur fonction pour les utiliser concrètement par la suite.

Jeu sur les outils de jardinage

Pour reprendre un travail amorcé en arts plastiques selon Paul Klee avec les lettres de l’alphabet, ils ont essayé de reproduire un jardin d’agrément couronné de tulipes multicolores « à la manière de… ».

La deuxième intervention s’est déroulée le 27 mars : travail sur quelques graines représentatives d’un jardin potager fleuri, (travail d’observation, de tri), découverte des insectes auxiliaires du jardin potager et bien sûr poursuite du travail dans le jardin avec d’autres semis.

Travail également en dessin où il fallait imaginer le jardin de ses rêves à partir d’une amorce, un petit élément suggestif.

Les légumes semés ont depuis bien poussé malgré les intempéries de l’hiver ! Fèves déjà en fleurs, épinards, salade, radis, patates, navets, carottes… sont au rendez-vous. Et tout cela dans un jardinet non traité, entièrement bio ! 

mise en place du jardin le 5 décembre 2017
Travail à la chaîne près des bacs à compost !

 

Les fèves et les épinards semés en décembre ont déjà bien poussé en 2018

Derniers semis de mars 2018 : radis, navets…

Mi-mai, il a fallu enlever les mauvaises herbes qui ont bien mieux poussé  que nos salades ! Gare aux chardons, bien jolis mais très piquants !

D’autres plantes fleurs ayant poussé dans la planche des petits pois ne seront pas arrachées car elles leur serviront de tuteurs. Fin juin, nous verrons si cette expérience a porté ses fruits.

Des informations sur l'école de Douces