La visite de l’usine de tri des déchets

Le lundi 15 décembre, nous sommes allés avec l’école de Chasnais à Saint-Christophe Du Ligneron visiter l’usine de traitement des déchets ménagers : Trivalandes.

Cette usine reçoit les déchets du Nord Ouest de la Vendée.

À Péault, les ordures ménagers sont emmenés dans usine équivalente au Château d’Olonne.

Les sacs jaunes sont emportés au centre de tri à Mouzeuil Saint-Martin.

Dans cette usine il y a deux groupes de 6 personnes le premier groupe travaille le matin et l’autre l’après midi.

Le but de cette usine est de composter le plus de déchets et de limiter l’enfouissement des déchets.

Le compost est ensuite vendu aux agriculteurs pour leurs cultures.

1 – La réception des déchets

En arrivant à l’usine de Trivalandes,  les camions transportant des déchets sont contrôlés grâce à un détecteur qui détecte les déchets radioactifs  (toxiques).Ça n’est jamais arrivé pour le moment dans le site de Trivalandes.

Ensuite, ils se font peser et contrôler, après la balance affiche leur poids.

Et en sortant, ils se font peser à nouveau.

Pour connaître la masse de déchets déchargés, on effectue la soustraction des deux masses.  (Par exemple, si le camion pèse 700 kilogrammes en entrant et 300 kilogrammes en sortant, il y a 400 kilogrammes de déchets déchargés).

Après les camions dépose leurs déchets dans une immense fosse à ordure.

2 – L’arrivée des déchets

Le   camion de poubelle dépose les déchets ménagers dans une fosse à ordures.

Un ouvrier appuie  sur les boutons pour diriger le grappin géant. Toute la journée, il prend les déchets pour les placer dans un trémis (un immense entonnoir) où ils vont partir pour une nouvelle aventure.

On a remarqué qu’il y avait des déchets  qu’il  fallait pas mettre : des pantalons, des rideaux, des rubans, des bouteilles en plastique, etc.

3 – Le crible rotatif : séparer les déchets friables et non friables 

Les déchets séjournent d’abord, pendant 4 jours, dans un tube qu’on appelle un crible. Les éléments moins solides vont se réduire en miettes.

Sur un tapis, les déchets roulent dans un gros rouleau avec des trous de 3 centimètres.
Tous les déchets de plus de trois centimètres seront enterrés.
Les déchets plus petits passent dans la suite du traitement.

 

4 – L’électro-aimant 

L’aimant est fait pour aimanter tous les déchets métalliques.

Tout ce qui n’est pas en métal, reste sur le tapis roulant. 

Ensuite, ils sont fondus pour devenir des objets recyclés.

Les objets recyclés en métal deviennent par exemple des canettes, des ampoules, des couverts de table, des voitures, des téléphones portables, des CD et des DVD.

5 – Table à rebond : séparer les objets durs et mous

Les déchets durs tapent sur la table à rebond, rebondissent et tombent dans un seau.

Ces déchets durs seront enfouis sous la terre.

Les déchets mous ne rebondissent pas, ils glissent sur le tapis et suivent la suite du traitement.

6 – La fermentation

La fermentation dure 3 à 4 semaines.

On place les déchets dans des salles.

Les champignons et les bactéries ont besoin de quatre choses pour vivre :

  • de l’eau,

  • de l’air

  • une température élevée (70°C).

  • de l’obscurité.

Pendant ces quatre semaines, les micro-organismes mangent les déchets pour les transformer en compost.

 

 

7 – L’affinage et la maturation

Les déchets ont été mangés par les bactéries et les champignons microscopiques dans les caissons.

Ils passent dans un tuyau avec des trous de 6 millimètres.

Les gros déchets qui ne passent pas avancent : les verres, les coquillages cassés, les graviers sont éliminés.

Les petits déchets qui passent, eux vont rester sous les grands préaux pendant 8 semaines.

À la fin, le compost est contrôlé et il est vendu aux agriculteurs.

Il servira d’engrais pour que les cultures poussent mieux.

 

 

8 – L’enfouissement

Un quart des déchets arrivant à Trivalandes est transformé en compost.

Les trois quarts sont enterrés.

Le site de Trivalande a été ouvert en 2011.

Actuellement, sur 19 alvéoles est il y a 3 alvéoles et une demie de remplie.

Dans 30 ans,  il faudra trouver d’autres territoires pour enterrer de nouveaux déchets.

Il faut donc limiter nos déchets.

 

9 – Le traitement des eaux polluées

Quand l’eau de pluie tombe dans les alvéoles, elle est polluée par les déchets. (elle ressort toute noire)

Ensuite elle est aspirée par les tuyaux des alvéoles .

Elle est envoyé vers la station d’épuration.

Puis elle est rejetée dans la rivière, mais l’eau n’est pas potable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le crible rotatif : séparer les déchets friables et non friables

 

Les déchets séjournent d’abord, pendant 4 jours , dans un tube de pré- fermentation. Les éléments moins solides vont se réduire en miettes.

 

 

 

 

 

 

 

Sur un tapis, les déchets roulent dans un gros rouleau avec des trous de 3 centimètres.

Tous les déchets de plus de trois centimètres seront enterrés.

Les déchets plus petits passent dans la suite du traitement.

 

Le crible rotatif : séparer les déchets friables et non friables

Les déchets séjournent d’abord, pendant 4 jours , dans un tube de pré- fermentation. Les éléments moins solides vont se réduire en miettes.

Sur un tapis, les déchets roulent dans un gros rouleau avec des trous de 3 centimètres.
Tous les déchets de plus de trois centimètres seront enterrés.
Les déchets plus petits passent dans la suite du traitement.

Ce contenu a été publié dans Classe de cycle 3, Projets, Sciences, Sorties. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.