La Maison de la pêche et de la nature

Après la visite de l’usine de tri, nous sommes allés pique-niquer à la maison de la pêche et de la nature.

Après avoir mangé un bon repas que Stéfanie nous avait préparé, ensuite, nous avons fait deux ateliers :

  • la pêche au coup,
  • l’aquaponie .

Nous avons passé une agréable journée. 

Louise et Kylian 

 

L’aquaponie

L’aquaponie est un écosystème miniature composé d’un bassin de poissons et de plantations dans lequel la matière organique est recyclée.

Il est composé de trois parties :

  • La treille pour les plantes grimpantes ;
  • La culture de plantes hors-sol ;
  • Élevage d’organismes aquatiques (poissons).

Dans le bassin il y a des poissons, quand les poissons mangent de la nourriture ils produisent des excréments qui vont dans l’eau.

Du coup, l’eau du bassin devient un peu polluée.

Et comment les plantes arrivent-elles à grandir ici sans contact avec le sol ?

Les plantes poussent dans des bacs de culture remplis de gravier.

Une pompe fait circuler l’eau entre le bassin et les bacs de culture.

Grâce à leurs racines les plantes filtrent l’eau qui est chargée en nutriments.

Les nutriments permettent à la croissance des plantes.

L’eau est purifiée par les plantes et retourne ensuite dans le bassin. Et le cycle peut recommencer.

Que se passe-t-il à l’intérieur de ces bacs ?

Des colonies de bactéries microscopiques vivent dans le gravier.

Les bactéries se nourrissent avec des déchets organiques amenés par l’eau du bassin dans le gravier.

Après avoir mangé les bactéries rejettent des nutriments que les plantes peuvent assimiler pour grandir.

Venise, Noah et Corentin

 

Le vocabulaire de la pêche

Pour faire de la pêche il nous faut :

  • une ligne ou une canne est ce qui nous sert à pêcher
  • un hameçon sert à piéger le poisson
  • des asticots servent à attirer le poisson
  • un flotteur sert à voir quand le poisson part
  • des plombs servent à faire couler l’hameçon au fond de l’eau
  • une bobine de fil
  • un appât (l’amorce) sert à faire venir le poisson vers l’hameçon
  • un dégorgeoir sert à retirer l’hameçon de la bouche du poisson
  • un seau ou un vivier pour placer le poissons
  • un torchon pour éviter de faire mal au poisson ou de se piquer
  • une épuisette pour attraper le poissons
  • une carte de pêche qui nous autorise à pêcher

 

Les poissons des rivières vendéennes

Voici les poissons les plus populaires de nos rivières :

Le gardon est un poisson très populaire auprès des pêcheurs.

La brème : en Europe il existe 2 ou 3 genre de brèmes

La vandoise est semblable au chevesne.

Les carnassiers sont des poissons carnivores, qui se nourrissent de viande, d’autres poissons.

  • Le sandre
  • Le brochet
  • Le black bass
  • Le silure
  • La truite

Le poisson chat et le silure sont des poissons envahissants et nuisibles.

Lorsque l’on pêche ces poissons, il ne faut pas les remettre à l’eau.

Kylian, Mayron et Pierrot

Ce contenu a été publié dans Classe de cycle 3, Sciences, Sorties. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *