Visite du Lions’Club de La Baule Océane et de la Leaf

Le 27 mars 2017, les associations Lions’club La Baule Océane et la LEAF (Leucémie espoir Atlantique famille) -donatrices de l’école à l’hôpital de Nantes – sont venues se rendre compte des équipements récents achetés par l’école. Deux domaines ont été privilégiés : l’achat d’instruments musicaux pour initier les jeunes élèves hospitalisés aux sons et aux rythmes ainsi que l’achat de matériel de sciences pour étoffer les possibilités d’expérimentation dans le cadre des cours et des ateliers scientifiques.

Les enseignants remercient ces partenaires essentiels qui aident l’école à proposer aux enfants et adolescents hospitalisés des activités attractives et motivantes.

Publié dans Actualité de l'école | Laisser un commentaire

Autour de l’eau

Jeudi 16 mars

Après avoir observé les états de l’eau en faisant plusieurs expériences la fois précédente.

Aujourd’hui, nous nous sommes intéressés à des expériences utilisant l’eau. Voici en particulier deux des expériences que nous avons testées.

Première expérience:

Que va -t-il se passer si nous transperçons un sac rempli d’eau par des crayons de couleur?

Voici quelques réponses : (ça dépend du nombre de  crayons, ça dépend de la chaleur de l’eau, ça dépend de la mine du crayon)


En fait, les crayons font des trous dans le sac mais le crayon empêche l’eau de s’écouler.

Nous avons essayé de voir ce qui se passait si nous enlevions le crayon et nous le replacions,

en enlevant le crayon l’eau s’écoule et l’eau s’arrête si nous remettons le crayon.

Personne n’y croyait avant de vérifier !

Deuxième expérience:

Après avoir observé que certains insectes s’appuient sur l’eau sans passer au travers, nous avons essayé de faire tenir des aiguilles sur l’eau.

Nous avions plusieurs objets à notre disposition : épingles, support en plastique, trombones, cuillères, fourchettes…

Sur cette même notion (la tension superficielle de l’eau), les élèves ont essayé de mettre le plus de gouttes possible sur une pièce de monnaie pour voir la limite à ne pas dépasser avant que l’eau ne s’écoule. Mouhamed a réussi à mettre 17 gouttes!

A la prochaine fois!

 

 

Publié dans Ateliers sciences - maternelle et élémentaire | Laisser un commentaire

Les écoles partenaires se présentent

 

Dans le projet T’es qui ?T’es où ? chacune des 4 écoles partenaires doit commencer par se présenter.

L’idée de chaque présentation est que les élèves parlent un peu d’eux et de leur école sans en dire trop car on ne doit pas savoir qui ils sont ; où ils vivent et dans quelle école ils vont.

 
 
 
 
Présentation de l’école n°1 :

Présentation de l’école n°2 :

Nous attendons avec impatience la présentation de l’école n°3. Bien sûr, les élèves de l’école à l’hôpital de Nantes ont aussi fait leur présentation :

Publié dans Actualité de l'école, Projet etwinning : T'es qui ? T'es où ? | Laisser un commentaire

Electricité statique

Jeudi 12 janvier

L’expérience d’Elouan:  Atelier sciences avec Philippe Etudiant de l’Ecole des Mines.

Le matériel:

Un ballon de baudruche

Un pull en laine

Une ficelle

Déroulement:

En premier, j’ai gonflé le ballon.

Je l’ai attaché à une ficelle.

Ensuite, je l’ai frotté contre le pull en laine 20 secondes environ.

Je l’ai posé délicatement au plafond et il a tenu en l’air.

 

Conclusion: il est resté collé grâce à l’électricité statique.

Ce phénomène se produit en frottant le ballon contre le pull en laine, ce qui attire certains électrons.

Elouan 10 ans

Petite explication demandée au  Professeur de Sciences Alain (merci): il s’agit d’un transfert d’électrons entre le pull et le ballon. Le ballon s’est chargé négativement, on dit qu’il s’électrise.

Lorsqu’on approche le ballon électrisé du plafond cela induit l’apparition de  charges opposées sur le plafond à proximité du ballon. Le plafond attire le ballon.

 

 

Publié dans Ateliers sciences - maternelle et élémentaire | Laisser un commentaire

Atelier de sciences avec une ampoule.

05-01-2017

Aujourd’hui , avec les étudiants de l’Ecole des Mines, nous avons fait des expériences sur le thème de l’électricité et voici une expérience en particulier.

Défi n°1:Comment allumer une ampoule avec des fils et une pile plate de 4,5V ?

Matériel:

– 1 Ampoule

– 1 Pile plate

-2 Pinces crocodiles

Etapes:

En premier, j’ai placé la pile plate sur la table.

Ensuite j’ai branché aux extrémités de la pile plate les deux pinces crocodiles.

A la suite, j’ai acroché le premier racord de la pince crocodile au culot et le deuxième au plot de l’ampoule. A la fin, l’ampoule s’est allumée.

Elouan 10 ANS

Publié dans Ateliers sciences - maternelle et élémentaire | Laisser un commentaire

Présentation de l’école à l’hôpital pour le projet T’es qui ? T’es où ?

Travail réalisé par Allan, Hugo, Inès, Léo et d’autres encore

La présentation est terminée ; elle a été mise en ligne sur l’espace de travail des écoles partenaires. Nous l’avons faîte sur scratch (langage de programmation visuel). La voici :

En ce qui concerne les activités pour faire découvrir qui et où nous sommes, nous avançons, nous avançons : en janvier nous serons en mesure de faire découvrir sous forme d’énigme dans quel pays on se trouve…

Publié dans Projet etwinning : T'es qui ? T'es où ? | Laisser un commentaire

En quoi consiste le projet T’es qui ? T’es où ?

Le but du projet est de présenter certains monuments ou bâtiments de notre ville en intégrant des formes géométriques. De faire découvrir son pays, sa ville, son école à partir d’énigmes.
Les partenaires peuvent être en France et dans d’autres pays d’Europe.


Les profils des élèves participants au projet :

  • des élèves de cinquième professionnelle vente qui ont entre 16 et 20 ans ;
  • des élèves de dixième qui ont entre 15 et 17 ans ;
  • des élèves de seconde bac professionnel de 15 à 17 ans ;
  • des élèves hospitalisés qui ont entre 10 et 18 ans.
  • Le projet se déroulera en 3 phases :

    Première phase :
    Phase de présentation de l’école. Première prise de contact entre les élèves des établissements partenaires en rendant l’âge et le lieu d’habitation énigmatiques (décembre 2016).

    Deuxième phase :
    Dépôt des activités françaises (février/mars 2017)
    Dépôt des activités étrangères (mars/avril 2017)

    Troisième phase :
    Trois semaines pour répondre à la phase deux.

    Publié dans Projet etwinning : T'es qui ? T'es où ? | Laisser un commentaire

    L’escargot de Pythagore

    Travail réalisé par Inès (4è)

    C’est une figure intéressante car elle permet de construire géométriquement les racines carrées des entiers consécutifs. On commence par représenter un triangle rectangle dont les côtés de l’angle droit mesurent 1 cm de longueur (plus petit triangle violet sur la photo). Par application de la propriété de Pythagore son hypoténuse a une longueur égale à la racine de 2 cm.

    On poursuit la construction par un nouveau triangle rectangle dont un des côtés de l’angle droit est l’hypoténuse du triangle précédent, l’autre côté de l’angle droit ayant une longueur de 1 cm (on obtient le petit triangle jaune). Et ainsi de suite…

    Les longueurs de l’hypoténuse des triangles successifs valent respectivement racine de 2 cm, racine de 3 cm, racine de 4 cm…

    Publié dans Destination maths - collège et lycée | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

    Peut-on créer facilement une anamorphose ?

    Travaux réalisés par Eléna (2nde) et par Allan (6è)

    Une anamorphose est une illusion d’optique qui permet de faire en sorte qu’une image complètement déformée redevient normale quand elle est vue d’un point précis ou grâce à un «décodeur» tel qu’un miroir, une caméra ou un appareil photo.
    Les anamorphoses obliques furent les premières anamorphoses créées à la fin du 15e siècle. Les exemples connus les plus anciens on été retrouvés dans les manuscrits de Léonard De Vinci.

    Eléna vous propose son anamorphose oblique :

    Un cube est représenté en perspective à travers un appareil photo incliné légèrement  vers la feuille de dessin :

    Si on regarde  normalement le cube que l’on vient de dessiner (en se plaçant à la verticale au dessus du dessin), voilà ce qu’on verra :


    Tout est une question de point de vue !

    « Suite de triangles » est une œuvre réalisée en 2007 par Felice Varini. Elle est située à Saint-Nazaire. Il s’agit d’une anamorphose, ici une suite de triangles rouges, qui ne peut être vue correctement qu’à partir d’un unique point de vue.

    Allan vous propose son interprétation du triangle à la manière de Varini :

    La première vue permet de percevoir un triangle complet (le point de vue est parfait) ; la deuxième nous montre les deux parties du triangle.

     

     

     

     

    Publié dans Destination maths - collège et lycée | Marqué avec , | Laisser un commentaire

    L’école de l’hôpital est centre d’examen

    Chaque année, l’école à l’hôpital se transforme pour un temps en centre d’examen. L’année solaire 2015/2016 a été très prolifique tant pour le nombre de candidats aux examens du bac et du brevet que pour la réussite et les mentions. Onze élèves se sont présentés aux examens. Trois élèves ont passé leur bac : les deux élèves de terminale S et ES ont obtenu une mention bien ; l’élève de première L a obtenu quelques points d’avance en français et en sciences. Huit élèves ont présenté le DNB (le brevet) : trois élèves ont obtenu une mention très bien, deux élèves une mention assez bien, deux élèves une mention passable, une élève ne l’a malheureusement pas obtenu. A une exception près, nous sommes très contents pour eux.

    Publié dans Actualité de l'école | Laisser un commentaire