Le conte des ULIS

Nous avons écrit un conte tous ensemble, nous allons bientôt le filmer, le voici:

Il était une fois deux sirènes qui habitaient au fond de la mer. Tout y est bleu foncé avec des coquillages qui brillent. Elles vivent dans un énorme coquillage brillant qui s’ouvre quand une sirène arrive. Il y a plein de poissons, des requins, des baleines, des dauphins, des pieuvres. Tout est calme sauf quand les requins arrivent et veulent manger les poissons et les queues des sirènes, leur repas préféré.
Tous les jours, elles font du shopping et vont chez le coiffeur.

Un jour, un requin qui voulait manger des queues de sirènes arrive. Les sirènes nagent vite, plus vite et s’enfuient.
-« Il faut s’éloigner de la maison des sirènes! » dit Sarah.
« Maman, on peut aller sur le sable. » répond Marina.
Oui, il ne nous rattrapera pas là bas.

Les sirènes battent fort de la queue. Elles sautent très haut et elles tombent sur le sable d’une plage. Elles voient le requin qui les attend dans l’eau.

Elles essaient de marcher, elles tombent la tête la première dans le sable. Elles essaient encore et y arrivent un petit peu. Sur la plage, il y a trois adolescents: un garçon et deux filles. Ils sont en tenue de soirée et écoutent de la musique car ils sortent d’une boom.

-« Oh, regardez ce qui arrive! » dit le garçon.
-« Oh, on dirait des sirènes! » Répond la petite fille.
-« Ah oui, et ça sent le poisson! » dit la grande.

 

 

Marina tombe à nouveau et les adolescents se moquent. Ils lui lancent des coquillages et partent en riant.
Le sirènes s’en vont vers une forêt pour être tranquilles. Elles aperçoivent une maison et frappent à la porte. Une vieille dame ouvre la porte.
-« Qui est là?
-C’est nous, les sirènes!
Ah, ah, ah!!! Les sirènes, ça n’existe pas! »

Elle ouvre la porte et s’écrie:
-« Whaou!!, Je suis choquée! Entrez et asseyez-vous. Puis -je vous offre quelque chose à boire? Mais qu’est-ce que ça boit une sirène, de l’eau de mer, du jus d’algue?
-Non, du jus de poisson!!
– J’ai bien du nunc nam à vous proposer….
– Ok, on va gouter.

La vieille dame leur sort des verres et la bouteille de nunc nam et les sert. Les sirènes aiment beaucoup cette boisson. Elles lui racontent leur aventure et comment elles ont échappé au requin. La vieille dame veut bien les héberger. Les sirènes acceptent avec joie et dorment dans la baignoire.

Ces jours là, un loup noir avait pour habitude de frapper aux portes et de manger les habitants. Il avait de grands yeux bleus, une grande bouche et de grandes dents pointues. Il adorait particulièrement le coeur des enfants.

 
Un beau jour, le loup frappa à la porte de la vieille dame.
-Qui est là?
-Je suis le facteur.
La vieille dame ouvre la porte et reste bouche bée en voyant le loup. Le loup veut manger la mamie mais celle-ci dit:
-Hop hop hop, attendez je ne suis pas bonne à manger, par contre j’ai deux petites sirènes pour vous.

Le loup se jette sur Sarah et lui croque un bout de queue. Il le recrache aussitôt et dit:
-Beurk, c’est pas bon les queues de sirène. Je préfère les jambes.
-Ca tombe bien, nous aussi on voudrait des jambes dit Sarah
-Je connais un magicien qui peut transformer vos queues en jambes, allez, demain on va le voir.

Lorsqu’elles se retrouvent seules les sirènes élaborent un plan: dès qu’on aura des jambes, on ouvrira la fenêtre et on sortira en courant.

Le lendemain, le loup et les sirènes vont voir le magicien. Ils s’approchent d’une vieille maison lugubre. Ils ont un peu peur de rentrer.
Sarah dit : -oh oh, j’ai un peur de rentrer parce que la maison est vraiment bizarre.
-Oui tu as raison, j’ai peur moi aussi, allez on est courageuses. A trois, on y va!!
-1, 2, 3 crient le loup, et les sirènes.

Ils toquent à la porte. Celle ci s’ouvre toute seule dans un grincement et le magicien leur fait peur avec un grand « -Boooohhh » suivi d’un « – mais non, je plaisante!! » avec une grande tape amicale dans le dos.
Les sirènes et le loup pas très rassurés entrent dans la maison.

Cette demeure est pleine de toiles d’araignées, d’animaux comme des souris, des oiseaux, des rats, des chats étranges et des chiens. Une araignée tombe sur Sarah qui hurle: «- Ah! j’ai peur, cette maison est hantée.
Evidemment qu’elle est hantée! répond le magicien.
Ils s’arrêtent dans une sorte de chambre. Sur le lit, un squelette est allongé, il y a des souris dans des bocaux sur la table de nuit.
-« Bonjour, je suis Lenny le magicien, qu’est ce que vous voulez?
-Les sirènes voudraient des jambes, est-ce que c’est possible?
-Evidemment, mais vous devrez réussir 3 épreuves pour que votre souhait se réalise.
-Ah bon, et c’est quoi?
-En 1 er vous devrez chanter la chanson « do le do » avec 5 chamallows dans la bouche. En 2eme, vous devrez battre à la pétanque les 2 champions du monde en titre les nains Passe Partout et Gerard. Et finalement, vous affronterez Jean qui Luke le terrible chasseur au tir au fusil.
-Oh mince, crotte zut, c’est perdu d’avance!!!

Lenny donne 5 chamallows à chaque sirène. Les sirènes mettent les bonbons dans leur bouche et chantent « Do le do il a bon dos…. » . Elle ne peuvent pas s’empêcher de rire, mais elles voient le loup qui se lèche les babines et redeviennent sérieuses et chantent correctement.
-Réussi!! dit Lenny
-Ouais, on a réussi! s’écrient les deux sirènes
-Arrêtez de rigoler, car voici la 2eme épreuve, il faut battre les nains à la pétanque.

Les nains arrivent. Ils sont petits. Tout le monde se prépare à jouer. Sarah lance le cochonnet, elle lance une boule et tique le cochonnet. Gérard lance à son tour, sa boule enlève celle de Sarah. Sarah n’est pas contente. Marina joue ensuite et place sa boule. Passe Partout s’applique à viser mais il tire en arrière à la fin du match.
Vous avez réussi l’épreuve!! dit le magicien
Vous sentez pas bon, on vous a laissés gagné exprès! disent les nains
Bien fait pour vous, vous êtes des mauvais joueurs, vous avez perdu! Répondent les sirènes.
– Vous allez maintenant devoir tirer dans une cible avec un fusil. Il faudra battre le chasseur Jean Qui Luke.

Jean qui Luke arrive, il a l’air méchant. Les sirènes tirent en premier et touchent la cible. Le chasseur vise la cible. La vieille dame lui toque dans le dos et lui fait rater son tir. Le chasseur boude et repart dans la forêt.

Les sirènes retournent voir le magicien. Lenny leur donne la potion pour avoir des jambes. Les sirènes disent : -Vu que vous avez la potion, vous ne pouviez pas nous la donner avant?
c’était fait exprès, juste pour voir si vous y arriveriez!

Elles goutent la potion et se retrouvent avec des oreilles d’animaux.
-Désolé, je n’ai pas fait exprès, ce n’est pas la bonne potion, je vais vous trouver la bonne cette fois.
Il prend une potion verte et les sirènes la boivent. Leur queue disparait et se transforme en jambes.

Le loup saute sur les sirènes, elles lui lancent une boule de pétanque à la figure. Le chasseur qui était parti manger du saucisson avec du pain et du beurre pour se redonner des forces arrive et tue le loup.

Les sirènes décident alors de faire une grande fête. Elles invitent la grand-mère, les adolescents, les nains, le chasseur, le magicien, et le requin.
Ils mettent le loup sur une broche pour le faire griller au barbecue.
Ils chantent, dansent autour du feu et mangent des chamallows grillés.

Ce contenu a été publié dans ULIS 2018-2019. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *