Salon des solutions

Salon des solutions

Jeudi 27 juin, nous sommes allés à la base sous-marine pour participer à des ateliers sur l’écologie.

Nous avons essayé de construire une ville avec des légos la plus écologique possible: un avion électrique, des arbres et des panneaux solaires sur les toits des immeubles, des éoliennes sur les voitures, plus de vélos et moins de voitures, un composteur, un bateau qui avance avec le vent, remplacer les motos par des skateboards…

Une maison était reconstituée et dans chaque pièce , il y avait des panneaux avec des images et des informations sur le recyclage des déchets, le gaspillage, l’énergie, la consommation d’eau .

Nous avons appris qu’une famille de 4 personnes produit 14 kg de déchets par an, qu’à Saint-Nazaire il y a des moutons pour tondre les pelouses: c’est l’éco-pâturage.

En 2100, la température augmentera de 5,3°C.

Nous devions répondre à des questions par Vrai ou faux sous forme de béret.

En sautant sur un sol spécial, nous avons produit de l’énergie électrique qui a servi à nous prendre en photo.

Ensuite, nous avons participé au pique-nique zéro déchet, nous sommes arrivés à la 4 ème place avec 100g de déchets: 1 peau de banane , 1 noyau de pêche et 1 bout de melon.

Nous avons aimé cette sortie parce que nous avons participé à des activités, au concours du pique-nique , nous avons appris comment préserver notre planète.

Le rallye lecture à Pierre Norange

Le rallye lecture à Pierre Norange

Le jeudi 6 juin nous sommes allés au rallye de Pierre Norange. Nous étions mélangés par équipe nous avons fait pleins de jeux sur le prix du roman comme Times up etc…Ensuite nous sommes allés en récré et après nous avons mangé kebab frites et en désert une glace .Ensuite nous avons recommencé les jeux. A la fin nous avons eu les résultats du vote pour savoir qui était le livre préféré et c’était Paroles de baskets.J’ai bien aimé cette journée car on a fait pleins de jeux.

Rencontres USEP Jeux de l’oie Littoral

Rencontres USEP Jeux de l’oie Littoral

Mardi 4 juin les classes de CE1 étaient toutes en sortie plage de Villès Martin pour une rencontre USEP Jeux de l’oie. 

Des jeux de l’oie un peu spéciaux car il s’agissait, au gré de nos lancers de dés,  de relever plein de défis sportifs très variés: jeux de course, de lancers, d’opposition et de coopération, d’agilité… Chaque fois qu’un défi était réalisé, on retournait lancer notre dé et avancer notre pion sur un jeu de l’oie géant qui nous indiquait un autre numéro de défi. Il ne faisait pas très beau mais nous nous sommes quand même bien amusés et bien dépensés. Manière de nous préparer aussi à notre rencontre athlétisme du 27 juin prochain!! Merci aux parents qui ont aidé à l’installation (sous la pluie!) et qui ont encadré des équipes durant cette journée.

Course d’orientation

Course d’orientation

Le jeudi 16 mai, nous avons fait une course d’orientation à la forêt de La Baule Escoublac. Nous étions par équipes de 3 ou de 4 (selon les absents) et avec un adulte. Nous sommes partis de l’école en bus et, une fois arrivés dans la forêt, un animateur nous a expliqué les règles de la 1ère étape de la course. Ensuite, on nous a donné une carte, une boussole, un questionnaire et un crayon. La 1ère étape s’appelait balise nature. Il y avait des plaques avec des explications (qui répondaient aux questions) sur un animal, un végétal…A 11h30, un coup de sifflet a retenti et tout le monde devait revenir au point de rassemblement pour pique-niquer. Malheureusement, après le pique-nique, un camarade est tombé et il s’est cassé le poignet. Pour la 2ème étape, nous devions trouver des balises de 1 à 10 avec une forme dessus (rectangle avec ses diagonales) il y avait des points dessus. Et nous devions les recopier. Après avoir trouvé ces balises nous devions les recopier sur notre carnet, il fallait aller au point de départ pour les faire valider et on en avait une autre à chercher jusqu’à 10 plaques. Après avoir tout terminé, on est rentré en bus et c’était la fin de la journée. FIN

 

Notre avis:

 

Zoé: J’ai bien aimé cette sortie, je l’ai trouvé intéressante. La seule chose que je n’ai pas aimé c’est qu’il y avait des moustiques PARTOUT.

 

Lucie: j’ai bien aimé la 2ème étape celle de la balise étoile et en plus il y avait mon père.

 

                                            Lucie et Zoé.

 

Rencontres intergénérationnelles

Rencontres intergénérationnelles

Deux vendredis durant, les CE1 de nos  quatre classes sont allées à la rencontre d’adhérents de la Maison de Quartier qui ont connu l’école il y a 60 ans.

Nous leur avons présenté nos classes et l’école d’aujourd’hui au travers de petits récits audiovisuels que nous avons réalisés dans nos classe (ci-dessous un lien vers le photorécit de la classe de Mme Paugame). Nous les avons questionné sur leur enfance. Tout a bien changé en 60 ans!!  A l’époque on ne rigolait pas avec la discipline, surtout chez les garçons! On travaillait 5 jours entiers par semaine. On apprenait à nager dans le bassin du port de St-Nazaire…

Merci merci aux adhérents d’avoir répondu à nos nombreuses questions! Et merci à la maison de Quartier de nous avoir accueillis si gentiment.

Pour présenter tout notre travail sur la vie autrefois, nous inviterons chaque parent à venir le vendredi 21 juin après-midi. Les enfants présenteront des travaux. On exposera certains objets, vous pourrez essayer d’écrire à la plume et jouer à un ou plusieurs jeux anciens avec les enfants.

Photorécit1_1

prix du roman: La marche du Baoyé

prix du roman: La marche du Baoyé

Titre:la marche du baoyé

éditeur:mémo polymie

Illustrateur:Adrienne et Léonore Sabrier La marche du baoyé - NVL - Centre Denise Escarpit

Personnages: monsieur B, p’ pa, m’ ma, Tiago et grand Ouji

Genre: Roman aventure

Résumé: C’est l’histoire d’une famille ,qui doit partir de leur maison car il y a des déracineurs qui doivent construire une ville. Ils prennent leurs arbres monsieur B ,il a 11 kourés. Ils ont faim. Tiago se fait piquer par un scorpion et des animaux volent des kourés. Maintenant il reste 9 kourés car les oiseaux ont en volé 2 .Pendant quelques jours il n’y a plus de kourés. Le lendemain, il y a une grosse  kouré verte qui a poussé dans l’arbre. Le père pense que c’est du poison, le père goûte et ce n’est pas du poison. Finalement ils trouvent un coin d’ eau et a mangé pour construire une nouvelle maison . 

                                                                                                  FIN         

Megumi et le fantôme

Megumi et le fantôme

Auteur:Eric Senbre

Illustration:de Gloria Pizzilli

Genre du livre:roman-jeunesse

                                                                                     MEGUMI ET LE FANTÔME 

 

personnages: Une fille gui s’appelle Megumi et d’un fantôme qui s’appelle Horatio ,ses parents s’appellent M.Fujita et Mme.Fujita.

Megumi  Fujita est aux anges! La voici à Dublin pour les vacances, à des milliers de kilométrer du Japon . Quand la petite fille apprend qu elle a de ancêtres Irlandais, elle décide de visiter leurs manoir bondonné et se retrouve nez a nez avec un fantôme! Hors de question de l’abonner.Il repartira avec elle a Tokyo.Bien déterminée a résoudre  le mystère Lié. a son passe Megumi réussira-t-elle à libérer le fantôme de sa malédiction?Entre tradition Japonaise et folklore Irlandais, une enquête menée brio par une héroïne intrépide!

notre avis:

Nous aimons bien le livre parce que cela  parle de vacances et d’un fantôme.

RÉSULTATS DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE 2018/2019

RÉSULTATS DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE 2018/2019

Vous l’attendiez avec impatience, et nous aussi… voici enfin les RÉSULTATS DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE 2018/2019
parrainé par la MGEN et soutenu par le Ministère de l’Éducation Nationale

La classe de CP de Laurent Poyard de l’école élémentaire Léon Blum de Saint-Nazaire vient d’être primée au concours 2019 de la BD scolaire pour sa bande dessinée 

«LE MONSTRE DE LA GUERRE», une œuvre collective.

C’est la plus haute distinction qui vient récompenser plusieurs mois de travail : 

un Petit Fauve d’OR.

La bande dessinée sera donc exposée lors de la 47ème édition du Festival,  du 30 janvier au 2 février 2020 !

LE CONCOURS EN QUELQUES CHIFFRES :

– 6563 participants,
– 545 établissements en France et à l’étranger,
– 40 lauréats nationaux (Petit Fauves d’Or)
répartis en 8 catégories de la maternelle à la Terminale
dont 37 oeuvres individuelles et 3 oeuvres collectives.

LES PRESTIGIEUX MEMBRES DU JURY :

Le Jury national est présidé par Jean Solé, dessinateur-scénariste et est composé de :
– Dominique Bréchoteau, fondateur du concours 

et de professionnels de la bande dessinée (dessinateurs, scénaristes, éditeurs) :
– Claire Fauvel, marraine de l’édition du concours de la BD scolaire 2018/2019,
– Martine Dumas, représentante de la MGEN,
– Romain Gallissot, enseignant, représentant du réseau Canopé,
– Un directeur de collection de bande dessinée,
– Nathalie Morin, experte en bande dessinées,
– Ezilda Tribot, Responsable Jeunesse et Jeunes Talents du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême,
– Dominique Pince-Salem, chargée d’études éducation artistique et culturelle à la direction générale de l’enseignement scolaire au Ministère de l’éducation nationale,
– Claire Simon, professeure de français, conseillère académique lecture, écriture, bande dessinée auprès du rectorat de Poitiers,
– Un représentant de l’éducation nationale en charge des arts plastiques et de l’image choisi par le ministère de l’éducation nationale (DAAC, IA-IPR ou conseiller pédagogique 1er degré…),
– Le lauréat de l’édition précédente.

Pour lire la BD : http://passerelle2.ac-nantes.fr/ecoleleonblum/2019/03/03/bd-le-monstre-de-la-guerre-fin-de-chantier/

Pour en savoir plus sur les résultats du concours : https://www.bdangouleme.com/resultats-concours-bande-dessinee-scolaire

En attendant la remise des prix … encore bravo aux 12 scénaristes et dessinateurs !

L. Poyard

Prix du roman : Nos coeurs tordus

Prix du roman : Nos coeurs tordus

                                 Nos coeurs tordus

Auteur: Séverine Vidal – Manu CausseBrioche Aux Eclats De Pralines Roses

Lieu: dans un collège

Illustrer: par Julien Castanié

Personnages: Dylan est un élève de ULIS et il est handicapé, il ne grandit pas comme les autres. Vlad est un élève en ULIS handicapé il est tordu avec une canne . Claire est une élève. Mathilde est une élève. Morgan est une élève . Lou est une élève.

Saïd est un élève . Flachard est un prof.

Vladimir dit Vlad a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé…

Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma , drôle, sensible , généreux et n’a pas la langue dans sa poche Lou est séduite… et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan

Notre avis : J’ai bien aimé ce livre car c’est des collégiens qui parlent et on comprend bien.

J’ai bien aimé ce livre car il est trop drôle et il y avait des passages émouvants.

Malicia et Siam

Prix du roman : Paroles de baskets(et autres objets bavards)

Prix du roman : Paroles de baskets(et autres objets bavards)

auteur: Bernard Friot

illustrateur: Charlotte FréreauRésultat de recherche d'images pour "bernard friot"Résultat de recherche d'images pour "paroles de baskets et autres objets bavards"

éditions: Milan

C’est un roman comique.

4ème de couverture:

Tout autour d’Enzo, les objets se mettent à parler! Le porte-monnaie veut de l’argent, la porte d’entrée déménage, la maison ne supporte plus la solitude, le verre s’ennuie…

Nous voilà bien! Enfin, je sais pas vous, mais moi je trouve ça un peu bizarre…

Les personnages:

Les objets :l’oreiller, le verre, le lit, le banc, le peigne, les baskets, le portable, la casserole, la maison, le dictionnaire, le cahier, le stylo, les chaussettes, la porte, le miroir, le cartable, le porte-monnaie, la télé, le livre,le réveil.

Enzo le personnage principal, Sara la fille dont Enzo est secrètement amoureux, les amis d’Enzo, David avec qui il joue de la musique, Mamie, Papy Gérard

Résumé: C’est l’histoire d’Enzo. Enzo n’est pas un garçon comme les autres car ses objets du

quotidien commencent à lui parler. Oui, ça peu être bizarre mais pour Enzo c’est normal. Enzo

est un peu gros (et gourmand), sa mère lui prépare un petit-déjeuner pas très diététique, il a

donc une mère, et même un père, une sœur et une grand-mère; mais son grand-père Gérard est

décédé. Il entend les objets parler.

Notre avis :

J’ ai adoré car il y a eu beaucoup d’humour.(Maëlys)

J’adore car c’est très drôle.(Nisrine)