Projet musical en CM

Cette année, les élèves de CM ont travaillé à partir d’un album « Les chroniques de Harris Burdick ».

Voici en détails leurs écrits, leurs ambiances et leurs chants.

Explication du projet
Les chroniques d’Harrys Burdick

Histoire 1 : Oscar et Alphonse

L’illustration

En 2018, dans la campagne, le soir. Éléonore vit quelque chose passer dans le ciel et s’écraser dans le champ d’à côté. Elle s’en rapprocha et vit une espèce d’œuf. Celui-ci s’ouvrit laissant apparaître 2 petites chenilles. Un murmure s’en échappa. Éléonore n’en crut pas ses oreilles, les chenilles venaient de parler !
– Mais qu’est-ce que c’est ? demanda Éléonore.
– Bonjour, on s’appelle Alphonse et Oscar, dirent les petites chenilles en se tortillant.
– Je vais vous ramener à la maison, dit Éléonore.
Elle les saisit et les emmena dans sa chambre. Puis, elle les mit dans une petite boite.
– Bonne nuit, Alphonse et Oscar, dit Éléonore.
– Bonne nuit, Éléonore ! dirent les petites chenilles.

Ambiance
Chant 1 « Oscar et Alphonse »

Le jour d’après elles avaient disparu. Éléonore entendit un bruit au sous-sol.
Elle y descendit et vit une énorme chenille accompagnée d’Oscar et Alphonse « Maman on t’a enfin retrouvée ! » dirent les chenilles.
– Au secours ! hurla Éléonore.
Elle couru chercher son petit frère, puis elle alla chez ses voisins et sonna à la porte. Le voisin ouvrit la porte et vit Éléonore avec son petit frère, un sac à dos dans la main.
– Mais que faites vous ici? demanda le voisin.
– Il y a une chenille géante dans notre sous-sol !
– Ne vous inquiétez pas, je pense qu’elle n’y est plus.
Le voisin les rassura et Éléonore et son frère rentrèrent chez eux. La fillette savait qu’il était temps de renvoyer les chenilles et les prit dans ses mains. Elle les emmena dans le champ . Les chenilles se tortillèrent doucement dans sa main en lui disant « au revoir ».

Chant 2 « Oscar et Alphonse »

Elle les reposa doucement par terre quand soudain, Oscar et Alphonse lâchèrent des petits cris stridents. La grosse chenille arriva, remercia Éléonore et repartit avec les deux compagnons en rampant dans une espèce de soucoupe volante qui venait d’apparaître. Depuis, tous les soirs, Éléonore regarde le ciel en rêvant de ses deux amis : Oscar et Alphonse.

Refrain commun

Histoire 2 : Sous la moquette

Ambiance 1 « Sous la moquette »

Les enfants mangeaient des biscuits en forme de tatoo pendant que Bernard lisait. Soudain, la chose apparut, Bernard ne réussit pas à la détruire. Les enfants arrivèrent et dirent à Bernard :
« Arrête !! Ça ne sert à rien ! Tu n’arrives pas à toucher cette chose, en plus on n’arrive pas à manger à cause de ce vacarme !!! »

Ambiance 2 « Sous la moquette »

« Retournez manger ! »

Chant 1  » Sous la moquette »

Bernard prend la chaise et … BAM !!!
mais la chose file sous la moquette et renverse la table. Bernard pousse un cri.

  • Haaaaa !!!
    La bête a peur, et pousse un grand cri:
  • (voix aigüe) Tatou,Tatou,Tatou !!!!!

Avant que Bernard ne reprenne ses esprits, il se demande ce qu’il y avait sous la moquette.
Il essaye une deuxième fois et réussit !

Ambiance 3 « Sous la moquette »
Chant 2 « Sous la moquette »

Bernard réussit à détruire la chose et déchire le tapis,

Ambiance 4 « Sous la moquette »

il attrape la chose et appelle ses enfants : Les mômes ! Venez voir !
Les enfants crient dans toute la maison en voyant la chose.
Nicolas dit :
« AAAAAAH! C’est quoi ça ?! »
Le tatou chante :
« Chez tatitatou (clapement de main) chez tatitatou (clapement de main) » et il fait un dab.
Nicolas lui donne un coup de pied, il atterrit sur une fenêtre et la casse.
Samy qui est fou des animaux, récupère le tatou.Le tatou réussit à s’enfuir au sous-sol et entre dans la petite porte.

Il entra soudain, il vit des ombres,c’était les enfants.Samy attrapa le tatou et il dit «il est trop choupinou !!! »
Nicolas dégouté dit :ça me dégoute! Je vais me coucher.

refrain commun

Histoire 3: La harpe

En 10 019 Emma était dans une bibliothèque où elle lisait un livre sur une harpe magique (elle t’emmène ou tu veux si tu joues de la musique avec), donc elle a eu l’idée de chercher la harpe avec ses deux amis : Maxence et Chamalot (Chamalot est un chien qui parle). – Salut les gars ! lance Emma à Maxence et Chamalot .

  • Salut ! répond Maxence
  • Vous n’allez pas me croire mais j’ai trouvé un livre, dit Emma.
  • Un livre sur quoi ? aboie Chamalot.
  • Un livre sur une harpe magique qui a le pouvoir de se téléporter où on le veut.
  • On va la trouver cette harpe ! s’exclame Maxence.
  • Ouais carrément ! confirme Chamalot.
    Emma crie : « DANS LA FORÊT !!! »
Chant 1 « La Harpe »

Ils prennent de la nourriture, des couvertures bien chaudes, quelques bouteilles d’eau, déchirent la page sur laquelle se trouve la carte d’orientation puis ils partent.
Il sont en plein milieu de la forêt où est située la harpe. Soudain, un monstre marin sort de l’eau. Il est vert kaki et bleu moche. Son œil est rouge sang, perçant, diabolique et l’autre pend au bout d’une veine, crevé… Ses pattes avant sont palmées et, en guise de jambes, il a une queue de poisson… Il dépose une harpe sur un rocher et replonge soudainement dans l’eau en voyant les enfants arriver.(ILLUSTRATION) Maxence tombe dans une flaque de boue. Les enfants s’approchent, ils grimpent sur le rocher où est posée la harpe.Maxence en profite pour se laver les mains. Emma voit la créature s’éloigner précipitamment dans l’eau sombre et inquiétante.
Maxence prend la harpe dans ses mains humides et glissantes…

Ambiance « La Harpe »
Chant 2 « La Harpe »

La harpe tombe dans l’eau. Puis Chamalot va sur un rocher qui n’est pas un rocher : ce sont juste plein de crocodiles qui sont les uns sur les autres. Chamalot court prévenir Maxence et Emma des crocodiles, mais Emma plonge dans l’eau pour attraper la harpe. Mais comme elle est vraiment très lourde (la harpe), elle coule très profond. Un crocodile lui attrape sa chaussure et Emma remonte à la surface et dit à Maxence d’appeler Chamalot car c’est un chien magique.
Le chien plonge dans l’eau à 200km à l’heure. Chamalot porte la Harpe sur le bout de son museau, la rapporte à ses deux maîtres. Ils la testent pour rentrer chez eux.

refrain commun

Histoire 4 : Les invités inattendus

Illustration

Les naranouzes étaient sur un nuage quand naranouze Balaise dégomma le nuage. Ils tombèrent sur le toit, dégringolèrent par terre. Ils finirent sur les fesses devant une petite porte.
-« D’après mes calculs nous avons fait 3,548 km de chute » prononce l’Intello.
– « N’importe nawak gros débile ! s’emporta le gros balaise.
Ils firent le bélier, ils essayèrent de casser la porte. L’intello sauta sur Titou qui l’évita de justesse en sautant sur la poignée mais il glissa et d’un coup la porte s’ouvrit.
« C’est pas parce que vous avez une grosse tête et des lunettes rondes que vous êtes intelligents ! » se moqua Titou.

Chant 1 « Les invités inattendus »
  • Tin, tin, tin, tin ! Dit Titou
  • D’après mes calculs tu as fais 4 tin, tin, tin, tin.
  • Ho la cuisine, j’ai repéré la cuisine !
  • D’après mes calculs de prédictions, il va manger 40 sandwichs.
  • Ou une cascade de bois ! Dit l’intello.
  • Non c’est l’escalier ! Dit Titou.
  • D’après mes calculs il va pleuvoir dans 2h48 minutes et 20 secondes. Il faudrait mieux faire un abri.
  • – Bon bein on monte dans l’escalier, dit l’intello.
Ambiance « Les invités inattendus »

Une fois en haut, les naranouzes voulaient se laver alors madame et monsieur bouchez vous le nez (les naranouzes puent) ils ont pris le dentifrice de Bernard et la brosse à dents de Bernard bien sur et ils se lavèrent (le corps avec). Le naranouze Intello ressauta sur Titou et celui-ci pour se venger alluma la pomme de douche et l’intello lui arracha des mains et conclu qu’elle n’était pas dans le bon sens et la retourna, il se prit toute l’eau en pleine figure.Une fois les naranouzes tout propre ils laissèrent l’ eau couler et ils dansèrent autour .La maison fut inondée au bout d’une heure !

refrain commun

Ce contenu a été publié dans Classes de CM. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire