Au mois de janvier, nous avons écrit un poème pour « dire cela et mille autres choses » comme dans la poésie d’Alain Bosquet.

La queue du dauphin
C’est pour nager
Pas besoin de palmes

Les couleurs du perroquet
C’est pour peindre les murs
Pas besoin de pinceau

Les yeux du hibou
C’est pour voir dans la nuit
Pas besoin de lampe torche

Les griffes du chat
C’est pour attraper des souris
Pas besoin de piège à souris

La crinière jaune du lion
C’est pour se camoufler dans les champs de blé
Pas besoin de supers pouvoirs

Les pattes de la grenouille
C’est pour sauter très haut
Pas besoin de trampoline

Les microbes des ailes de la chauve souris
C’est pour se défendre
Pas besoin d’épée

Les griffes du chat
C’est pour couper le poulet
Pas besoin de couteau

La trompe de l’éléphant
C’est pour mouiller les gens
Pas besoin de tuyau d’arrosage

La poche du kangourou
C’est pour mettre des hamburgers
Pas besoin d’aller chez Quick

Le cou de la girafe
C’est pour manger les feuilles
Pas besoin d’échelle

La toile de l’araignée
C’est pour piéger les insectes
Pas besoin de raquette électrique

Les CPA1