Mai 16 2016

Hôtels à petites bêtes

Pourquoi des hôtels à petites bêtes ? Pour attirer les insectes et petites bêtes utiles au jardin, il est possible d’y installer des refuges conçus pour les héberger.

 

Choix de l’emplacement

  • Abrité des intempéries et surélevé d’au moins trente centimètres, le refuge doit être placé dans un endroit ensoleillé et abrité du vent, à proximité d’un parterre de fleurs (le restaurant des insectes).

 

Aménagement et locataires attendus

  • Paille ou bois : pour accueillir les chrysopes dont les larves se nourrissent de parasites : pucerons, cochenilles farineuses, aleurodes (ou mouches blanches).
  • Tiges de bambous et briques : pour les osmies (abeilles solitaires) qui pollinisent les fleurs des arbres fruitiers dès le mois de mars.
  • Pots de fleurs retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui mangent les pucerons.
  • Vieux bois : viendront se loger des insectes xylophages qui participent à la décomposition du bois mort.
  • Bûches percées : un abri très apprécié des pollinisateurs comme les abeilles et les guêpes solitaires.
  • Tiges à moelle (ronce, rosier, framboisier, sureau) : offrent des abris pour les syrphes (dont les larves raffolent des pucerons).
  • Planchettes rapprochées : attirent les coccinelles (prédatrices des pucerons).
  • Tas de bois, tas de pierres, tuiles, hautes herbes : abritent également de nombreuses petites bêtes.

 

Galerie photographique