Les imparfaits selon Satiel

Les imparfaits

Je mentais à ma mère pour ne pas me faire gronder.

Tu claquais la porte grise.

Il parlait beaucoup en classe.

Elle disait des gros mots.

On criait beaucoup.

Nous restions debout tard.

Vous embêtiez beaucoup votre grand frère costaud.

Ils faisaient n’importe quoi.

Elles sautaient sur le canapé vert.

Moralité:

L’imparfait, c’est du passé

Satiel Gazambert

Ce contenu a été publié dans CE2/CM1. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *