Spectacle « Les boîtes »

Acte 1 Scène 1 « Un monde idéal »

Chant : Un monde idéal

A1S1 Un monde idéal-Score – Partition

C’est un monde idéal

Un printemps éternel

Dans notre citadelle

Nous vivons à l’abri

Loin des soucis

Loin du malheur

Nous vivons ici dans le bonheur

 

Loin des soucis

Loin du malheur

Nous vivons ici dans le bonheur

 

C’est un monde idéal

Un printemps éternel

Dans notre citadelle

Nous vivons à l’abri

Un monde idéal

Un printemps

Et-ter-nel

 

Acte 1 Scène 2 « De l’utilité de ne rien faire »

A Il paraît que dans la réalité on peut tout savoir tout de suite en même temps tous ensemble!  
/ Les autres sont étonnés  
B Quelle drôle d’idée. Ca ne sert à rien.  
C Il paraît même que dans la réalité il faut courir avant de savoir marcher.  
D C’est pas très pratique, je préfère rester allongé.  
E J’ai quand même entendu dire que c’était beau la réalité;  
F Il faut l’dire vite! (Elle montre le mur. Projection?)  
  Chuchotement à une oreille  
  Mesdames & messieurs, nous volons actuellement…  

 

Chant : De l’utilité de ne rien faire

A1S2 De l’utilité de ne rien faire-score-1 – Partition

Le monde va vite, vite, vite !

Toujours plus vite, vite, vite !

A peine parti on est déjà arrivé

Une fois sur place on est déjà reparti

On a tout vu, tout entendu,

On a tout dit, tout contre-dit

Le monde va vite, vite, vite !

Toujours plus vite, vite, vite !

En un éclair on est content
On l’fait savoir très rapid’ment

Peu importe le sujet

On est les premiers informés !
Un coup à droite

Un coup à gauche

Je n’y peux rien

J’fais comme les autres

Est-ce que tu sais ?

Non c’est pas vrai !

Il paraît que…

Si c’était vrai !

Il y a des hauts

Il y a des bas

L’argent sait toujours où il va

Hier était, demain sera

Mais nous ! Mais nous !…

On reste là !

Le monde va vite, vite, vite !

Toujours plus vite, vite, vite !

Le monde est beau

Le monde est beau

Le monde est beau

Il faut l’dire vite !

            Mesdames & messieurs, nous volons actuellement sur un gros caillou

            A la vitesse de trente mille kilomètres à la seconde

            Bon voyage !

Il ne faut pas confondre

Vitesse et précipitation

Ou plus exactement

Rien ne sert de courir

Il faut partir à point !

 

Ne faites rien

Ne bougez plus

Respirez

Lâchez la pierre

Ne dites rien

Chut !

Il est temps

De ne rien faire

Il est temps

De

Ne

Rien

Faire

 

Acte 1 Scène 3 « Du sang et des larmes »

A Apredon!  
/ Apredon sort de ses pensées.  
A Apredon, s’il te plaît, joue-nous (chante-nous) cette mélodie qui n’en finit pas.  
/ Apredon ne veut pas. Les autres insistent.

Apredon sort sa flûte, joue (chante) la mélodie qui n’en finit pas.

Elle s’arrête soudainement. Silence.

 
? Qu’as-tu Apredon?  

 

Chant : Du sang et des larmes

A1S3 Du sang et des larmes-Score – Partition

J’aimerais bien savoir si et comment

Et comment découvrir si jamais

Si jamais il y avait pourquoi pas

Pourquoi pas quelque chose qu’on n’voit pas

 

Il est inutile de connaître autre chose

Tu peux tout inventer

Comme on l’a toujours fait

La réalité, la réalité, la réalité

Du sang et des larmes

Ici tu n’as pas à t’inquiéter

 

Vous aviez raison

Pourquoi chercher ailleurs

Je dois vous écouter

Vous dites la vérité

La réalité, la réalité, la réalité

Du sang et des larmes

Ici je n’ai pas à m’inquiéter

Ici tu n’as pas à t’inquiéter

 

Ne changeons rien aux habitudes

Chacun est bien là où il est

Dans ce récit imaginaire

 

Et pourtant, j’en serais aux regrets

J’en serais aux regrets si jamais

Si jamais il y avait pourquoi pas ?

Pourquoi pas quelque chose qu’on n’voit pas

 

Non – non
Du sang – Du sang et des larmes

 

Acte 1 Scène 4 « Le mur de la honte »

Chant : Le mur de la honte

A1S4 Le mur de la honte-Score – Partition

Honte à toi

Enfant malhabile

Honte à toi

Honte à toi

Tu n’es qu’une fille

Honte à toi

Honte à toi

Cache ton visage

Ne parle pas

Fais ce qu’on te dit

Honte à toi

Honte à toi

Rêve commun

Vision partagée

Sais-tu ce que tu as gâché ?

Honte à toi

Honte à toi

 

Acte 1 Scène 5 « Un gouffre béant »

 

A Ta réalité n’est qu’un gouffre béant! Nous n’avons plus rien à raconter.

(A montre le public)

 
/ B se penche pour voir.  
B Ah! C’est tout noir!  
C Présage malheureux! Maître corbeau sur une boîte perché tient en son bec un scalpel!  
D Je ne vois plus rien, je suis un devin aveugle venu de Grèce!  
E Il n’y a plus de lumière imbécile! Ne sur-jouez pas trop (il montre le public) Ils finiraient par ne plus y croire. Retournons dans nos loges! (à Apredon) Quand tu auras reconstruit le mur, tu sonneras (les) trois coups et nous reviendrons.  
/ Ils sortent tous.  

 

Acte 1 Scène 6 « Apredon seule »

 

/ Apredon essaie de reconstruire le mur.  
Apr.

(off)

Reconstruire le mur. C’est facile à dire! Je ne sais pas dans quel ordre elles étaient ces boîtes.

(Apredon déplace les boîtes)

 
Apr.

(off)

C’est bizarre, elles ont toutes la même taille mais elles n’ont pas le même poids. Si l’on considère que dans le langage courant, la masse est fréquemment confondue avec le poids et que la quantité de matière est exprimée en moles selon la formule n égal N sur N A, N A valant 6,022 multiplié par 10 puissance 23 mol – 1, je ne vois qu’une solution, (il faut regarder dedans).  
/ Apredon ouvre la boîte. Elle en sort un bout de tissu. Une lumière apparaît sur la scène.

Aredon frappe les trois coups.

 

 

ACTE 2

Acte 2 Scène 1 « Malades ! »

Chant : Maladie

A2S1 Maladie-Score – Partition

Quelque chose a poussé

Sur moi ! Sur toi ! Sur nous !

On a eu à coup sûr

La pire des maladies

Celle qui défigure

Celle qui enlaidit

Nous étions si bien dans notre peau

On est malades, on n’est pas beaux !

Où sont les médicaments ?

Où sont les antibiotiques ?

Où est le vaccin maman ?

Donnez-nous le remède en musique !

            Mieux vaut être sourd que d’écouter ça !

 Quelque chose a poussé

Sur moi ! Sur toi ! Sur nous !

On a eu à coup sûr

La pire des maladies

Celle qui défigure

Celle qui enlaidit

Nous étions si bien dans notre peau

On est malades, on n’est pas beaux !

Ah ! Que tu es laid !

Ah ! Que tu es moche !

Ah ! Que tu es laid !

Ah ! Que tu es moche !

            Mieux vaut être aveugle que de voir ça

            Hé ho, je crois que j’ai une idée…

Elle a tout manigancé !

Elle a tout imaginé !

Elle a tout manigancé !

Elle a voulu nous faire la peau !

 

Acte 2 Scène 2 « Vieux! »

 

Apr. Ne paniquez pas! Vous êtes en pleine forme, ça s’entend! Et franchement ça vous va très bien.  
A On ne plaisante pas avec la maladie.  
B C’est un sujet sérieux.  
Apr. Eh bien justement c’est ce que j’essaie de vous dire depuis tout à l’heure! J’ai une idée.

(Elle montre les boîtes et se déplace vers l’une d’elles. Elle montre la boîte (2) et l’ouvre d’un coup sec… Et en sort une pomme flétrie.

 
C Une pomme blette. Sûrement un mauvais présage…  
D On va devenir vieux!  
/ (Musique?) Ils se déplacent comme des vieux…  
E Qui veut faire un scrabble?  
F Y’a pas la télé?  
G Quand il fait chaud, faut boire beaucoup d’eau!  
F Y’a pas la télé?  
H (H s’assoit à côté d’Apredon et lui tape dans le dos) Y’a plus d’jeunesse! Avant c’était l’bon temps!  

 

Chant : La vieillesse

A2S2 La vieillesse-score – Partition

Vieillir, ça nous tombe dessus

Il fallait bien qu’ça nous arrive un jour ou l’autre

Mais il est toujours trop tôt

 

Vieillir, ça nous tombe dessus

Il fallait bien qu’ça nous arrive un jour ou l’autre

Mais il est toujours trop tôt

Quand ça arrive

Un jour dans la glace

Tu te vois tout ridé

Et tu penses à ta grand-mère

Qui n’aimait pas rigoler

Elle était tout l’temps sévère

Tu vas lui ressembler

 

Vieillir, ça nous tombe dessus

Il fallait bien qu’ça nous arrive un jour ou l’autre

Mais il est toujours trop tôt

Quand ça arrive

Un jour allongé

Tu es fatigué

Et tu penses à ta jeunesse

Quand tu avais des amis

Tu ressens la même ivresse

Oui ! Mais t’es dans ton lit

 

Vieillir, ça nous tombe dessus

Il fallait bien qu’ça nous arrive un jour ou l’autre

Mais il est toujours trop tôt

Quand ça arrive

Je répète la même chose x 4        (Dernier couplet 3 fois)

 

 

Acte 2 Scène 3 « Morts »

Apr. Mais reprenez-vous! Et arrêtez de parler avec cet accent, c’est ridicule!  
A Mais on n’y peut rien, on est vieux!  
Apr. Vous n’avez pas changé! Vous vous faites dépasser par votre imaginaire!  
B Imaginaire! Imaginaire! Est-ce que j’ai une gueule d’imaginaire!  
C Et ça! (C montre les boîtes) Et ça, ça et ça! (C montre les lumières) C’est dans notre imaginaire peut-être?  
Apr C’est vrai que c’est difficile à expliquer… (au public?) Le troisième âge, c’est l’avenir. Il faut aider les vieux! (aux choristes) Alors ? On a envie d’une boi-boîte?  
Les aut. Non! (ils se protègent comme si quelque chose allait exploser)  
/ Apredon ouvre une autre boîte (3). Elle sort un crâne.

Musique.

Le choeur se rapproche d’Apredon pour la tuer.

 

 

Chant : La mort

A2S3 La Mort-Score – Partition

Ténèbres de la nuit !

Nous affrontons la peur !

Ténèbres de l’abîme !

Jour de deuil, chant d’honneur

 

Ténèbres de la nuit !

Ténèbres de l’abîme 

Ténèbres de la mort !

 

Ténèbres de la nuit !

Nous affrontons la peur !

Ténèbres de l’abîme !

Jour de deuil, chant d’honneur

 

Ténèbres de la nuit !

Ténèbres de l’abîme 

Ténèbres de la mort !

 

Acte 2 Scène 4 « Silence »

 

A Ah je me meurs!  
B Ah! Je me meurs aussi!  
C Nous allons tous mourir c’est la fin! Adieu monde cruel!  
Tous Adieu…  
Apr. Nous ne pouvons pas mourir, tout ça est faux! Nous ne sommes que des acteurs!  
D Je ne vois pas l’auteur à nos côtés.  
E Il est mort!  
F Comme nous!  
  On nous jette aux lions  
  Nous brûlons en enfer ! Ah…. Ca me brûle les fesses.  

 

Chant : Silence

A2S4 Silence_Partition

Taisez-vous ! Taisez-vous !

Je vais écouter afin de bien choisir

Silence

Silence

Avant de les ouvrir !

            Rugissements & cris « On nous jette aux lions ! Ah !… »

 

Elle va écouter afin de bien choisir

Silence

Silence

Avant de les ouvrir !

            Tonnerre & cris « Nous brûlons en enfer ! Ah !… Ca me brûle les fesses »

 

Je vais écouter afin de bien choisir

Silence

Silence

Avant de les ouvrir !

 

Acte 2 Scène 5 « Perlimpinpin! »

 

/ Silence. Apredon hésite à ouvrir la boîte.

Les choristes se relèvent doucement. Apredon désigne A.

 
Apr. Toi, ouvre la boîte.  
A Pourquoi moi?  
Apr. Parce que t’es le plus petit.  
A (se lève) Le plus petit peut-être mais le plus intelligent! Alors si  tu crois que je vais me laisser avoir, tu te trompes!  
Apr. Tu connais ce proverbe : le silence est d’or. (elle montre la boite)  
A Je suis riche!

(A se dépêche d’ouvrir la boîte)

 
Apr. Ah! Les enfants… On peut leur faire croire n’importe quoi.  
/ A ouvre la boîte et en sort une vieille boîte pleine de poussière. A souffle dessus et lit ce qui est inscrit dessus.  
A Poudre de perlimpinpin.  

 

                Chant : Perlimpinpin

A2S5 La poudre de Perlimpinpin – Partition

La poudre de perlimpinpin

N’est pas une illusion

La poudre de perlimpinpin

 

La poudre de perlimpinpin

N’est pas une illusion

La poudre de Perlimpinpin

 

Si tu la vois

Tu y crois

Si tu y crois

Ca marchera

Si tu la vois

Tu y crois

Ca marchera

Pour toi et moi

 

Canon (2 fois) :  

La poudre de perlimpinpin

N’est pas une illusion

La poudre de Perlimpinpin

 

Le remède idéal

Agit sur le mental

Stimule la cervelle

Panacée universelle

 

La poudre de perlimpinpin

N’est pas une illusion

La poudre de Perlimpinpin

 

Acte 2 Scène 6 « Dansons »

 

A Chers amis! Nous sommes immortels et nous ne craignons plus rien! Ces boîtes contiennent nos pensées! Ces boîtes renferment nos désirs! Ces boîtes sont remplies de nos angoisses, de nos peurs, de nos péchés! Ces boîtes sont ce que nous sommes! Le miroir, ô beau miroir de notre insuffisance! N’ayons plus peur de nous-mêmes! Ouvrons les yeux et affrontons la réalité!  
B Abrège! Fais plus simple!  
A Dansons!  

 

Chant : La danse des boîtes

A2S6 La danse des boîtes-Score – Partition

Pour le respect
Des bonnes manières

Nos sentiments les plus sincères

Enfants de bonne éducation

La politesse pour mission

 

Je vous en prie

Après vous

S’il vous plaît

Pourquoi se vouvoyer ?

 

Je t’en prie

Après toi

S’il te plaît

C’est beaucoup mieux de tutoyer !

 

Acte 2 Scène 7 « Pardon »

 

Apr. Vous me pardonnez? Ô comme je vous aime! (elle veut embrasser un garçon)  
A Hé ho! Tu te crois au cinéma? Ouvre la boîte. Après on verra  
  Apredon ouvre la boîte et en sort un micro.  
A Chante ta repentance.  

 

Chant solo : Le pardon

 

Acte 2 Scène 8 « Idéal »

Chant : Un monde idéal


TOP SECRET!!!

Voici un playback pour s’entraîner :

 

Et les paroles de la chanson :

Couplet 1
Une maîtresse de CP
Dit un beau jour j’en ai assez
Je m’en vais en Dacia
Pour aller à Copacabana

Refrain 1
Je suis décidée
Et prête à bronzer
A moi les palmiers
Et les cocotiers

Couplet 2
Les tropiques c’est sympa
Mais point de cahiers tout là-bas
Pas non plus de tableau
Où sont passés tous mes p’tits minots

Refrain 2
La maîtresse est rev’nue
ca y est elle ne part plus
Elle reprend de bon pied
Pour encore 15 rentrées

Couplet 3
Son panier, ses fichiers
Son sourire et sa bonne humeur
Elle revient chaque matin
Faire la classe à tous ses p’tits bambins

Refrain 3 (bis)
Madame Pariset
Tu vas nous manquer
On t’attend très vite
Dans un atelier

 

Publié dans A écouter..., A lire... | Laisser un commentaire

Débats philo au cycle III

Chaque semaine les élèves de cycle III philosophent à l’école!

Quand est-ce que c’est bien, quand est-ce que c’est mal de mentir, de se battre… A qui faut-il obéir… Voici quelques-unes des questions qu’ils se sont déjà posées…

 

Prochain thème : se disputer

Pour se défendre

Pour obtenir quelque chose

Par jalousie

Par colère

Pour embêter quelqu’un

Pour défendre la vérité

Pour avoir raison

Parce qu’on n’aime pas quelqu’un

Parce qu’on est de mauvaise humeur

Pour protéger un ami

Parce qu’on n’avait pas d’argument

Par peur

Par nervosité

Pour effrayer quelqu’un

Pour provoquer une bagarre

Parce qu’on déteste l’injustice

 

A qui dois-tu obéir ?

Ce que demande la maîtresse ?

Ce que demandent tes parents ?

Tes envies ?

Ton petit frère / ta petite sœur ?

Ta raison ?

Le policier qui te demande de le suivre ?

Un étranger ?

Un étranger qui te demande de ne pas traverser quand le feu est rouge ?

Ce que demande le présentateur de la télévision ?

La prescription du docteur ?

Ce que demande ta voisine ?

Ta voisine qui te demande de l’aider urgemment ?

La loi ?

Les règles de morale ?

Les consignes du cahier d’exercice ?

Ta volonté ?



Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Jour 4!

Bonjour à tous!

La journée a démarré par un bon petit déjeuner grâce au pain et au beurre préparés par les MS/GS. C’était délicieux, tout le monde s’est régalé.

Le soleil était avec nous aujourd’hui, tout le monde a fait la course avec son poney!

Journée ensoleillée mais pas de vent, les ailes du moulin n’ont donc pas tourné. Cela ne nous a pas empêché d’apprécier la balade en calèche avec Odessa et la découverte du moulin.

Ce soir tous les CE1/CE2 ont lu une histoire aux MS/GS. Les grands ont pris leur rôle très au sérieux et les petits étaient ravis.

Encore plein d’aventures et de jolis moments durant cette journée.

Demain, une grande journée nous attend puis…le retour à Nantes!

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Jour 3!

Bonjour tout le monde!

La troisième journée se termine …

Aujourd’hui beaucoup de découvertes et d’émotions.

Ce matin, poney au soleil pour tout le monde. Cet après midi, fabrication du pain et du beurre pour les MS/GS. Deux heures en compagnie des abeilles pour les CE1/CE2.

Ils vont avoir beaucoup de choses à raconter.

La journée s’est achevée par la visite de la ferme laitière pour les grands, ils ont même bu du bon lait chaud tout frais!

Tout se passe à merveille, les enfants sont sereins.

A très vite.

 

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Bilan du jour 2!

Aujourd’hui une journée bien remplie pour tous les enfants!

Après avoir leur avoir curé les pieds, les MS-GS-CE1-CE2  ont conduit leur poney tout seul! Tout le monde à réussi!

Les CE1/CE2 ont trouvé des pelotes de réjection, ils les ont décortiquées et ont trouvé plein de petits os à l’intérieur, un vrai travail méticuleux! Nous avons pu deviner, grâce à leur patience, le repas des chouettes de la Ducherais!

Les MS-GS sont allés visiter la ferme laitière ce soir, quand ils sont rentrés manger, ils étaient bien fatigués!

Tout se passe très bien, même la tarte aux poireaux a eu du succès!

A très vite!!

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Jour 2!

Bonjour à tous!

La nuit s’est très bien passée pour tout le monde.

Les réveils furent plus ou moins matinaux mais tout le monde est en pleine forme pour attaquer cette journée.

Nous espérons un peu de soleil!

A très vite!

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Première journée à la classe poney!

Bonjour tout le monde.

Nous sommes bien arrivés. Nous avons pris un petit goûter.

Nous sommes allés dehors pour jouer et visiter le centre. Il y a des chèvres, Ramon le cochon, les lapins, les canards, les poules, les oies, un dindon, un coq, une dinde.

Nous avons bien mangé.

Nous nous sommes bien amusés avec les poneys, on s’entend bien avec les petits.

Des enfants ont pêché des tritons et plein de petites bêtes. D’autres enfants ont fait une ballade sensorielle.

On fait plein de bisous à tous les parents!!

A très vite pour d’autres nouvelles.

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

J-1!!

Aujourd’hui dimanche, tout le monde doit être en train de préparer ses valises.

Un petit aperçu de la météo pour la semaine qui nous attend:

N’oubliez pas les K-ways, bottes et vêtements chauds!!

A demain, de bonne heure et de bonne humeur!

Publié dans A lire... | Laisser un commentaire

Bientôt le départ en classe poney pour les CE1 CE2!

C’est bientôt l’heure du grand départ en classe de découverte pour les CE1-CE2.

N’oubliez pas d’aller sur le blog pour prendre de nos nouvelles!!

Publié dans A lire... | Commentaires fermés sur Bientôt le départ en classe poney pour les CE1 CE2!

Le jazz est-il encore possible? (pour préparer le spectacle…)

Fantaisie en Nantes Majeur (fichier son version compressée)

La querelle des deux plus belles (fichier son version compressée)

Le jazz c’est une ambiance partition

Le jazz c’est une ambiance-Score

 

ACTE 1

scène 1 : L’ambiance du jazz

Le présentateur : Mesdames et messieurs bonsoir! Nous sommes réunis pour parler du jazz. Le jazz, c’est avant tout une ambiance. Alors mettez-vous à l’aise et soyez décontractés! Avec le jazz on tape du pied par terre et tout le monde s’amuse! (Il montre les choristes)

Ambiance de merde

On n’a rien demandé! On nous a obligés!

Regardez-nous! C’est lamentable… La lumière du plateau…

Les décors? Y’en a pas!

Nos costumes? Noir… Rien que du noir

Le jazz? Le jazz?

C’est une ambiance. Ambiance.

Le jazz? Le jazz?

On s’en balance. Balance. (refrain x2)

Ambiance de naze

On doit vous expliquer

On vous a obligés!

Regardez-vous! C’est lamentable! La lumière de la salle…

Les fauteuils? Ils font mal!

Mais on est dans l’même bateau

On va vous aider… Au karaoké!

Le jazz? Le jazz?

C’est une ambiance. Ambiance.

Le jazz? Le jazz?

On s’en balance. Balance. (refrain x2)

Allez, on blague. Ca nous plaît bien

De raconter n’importe quoi.

Vous allez voir, ce que vous allez voir… En veux-tu? En voilà!

Quand le jazz est, le jazz est (là)… Quand le jazz est, le jazz est là!


Scène 2 : L’origine du jazz

L’enfant enthousiaste : (il montre le public) En tout cas, ça plait le jazz!

L’enfant pas dupe : C’est parce que c’est gratuit!

Un enfant qui s’interroge : Tu crois que les gens paieraient pour écouter du jazz?

Les enfants se mettent à discuter entre eux au sujet du jazz…

Une grande : (elle frappe des mains) Les enfants! Les enfants! Pour le bon déroulement du spectacle, nous allons établir des règles précises. S’il y a des questions, c’est à nous qu’il faut les poser. Il y a quelques mois, nous sommes allées sur le marché de Talensac, à côté, vous connaissez? (…) Nous avons demandé aux gens ce qu’ils pensaient du jazz et maintenant nous savons tout!

Les enfants sont admiratifs… Un enfant lève le doigt.

L’enfant curieux : Madame! Est-ce qu’on peut te poser une question?

Une grande : Mais bien sûr mon petit!

Le tout premier (fichier son)

Le tout premier (partition)

Le tout premier – le plus ancien – le vieux pépé – le plus âgé

Est-ce que tu sais qui c’était?

Est-ce que tu peux nous raconter?

Pour la plupart c’est du passé

Qui dès l’départ fut dépassé

Mais pour certains vraiment pas d’bol

Un musicien c’est une idole         Comme Johnny Halliday?

Y’a fort longtemps entre deux guerres

Ou bien avant peut-être hier

C’était un jour comme aujourd’hui

Un jour de gloire autour d’minuit

Le tout premier – le plus ancien

Le vieux pépé – le plus âgé

Est-ce que tu peux répéter?

Ce que tu nous as raconté

Il y a fort longtemps bien avant notre ère

En noir et blanc chez les disquaires

Le tout premier est apparu

Un jour de gloire méconnu

Mais certains s’en souviennent

Chantons à l’unisson

La fin de la chanson

Une fin en happy end


Scène 3 : La querelle du jazz

La plus belle 1 : La belle chanteuse avec la voix qui porte! C’est un rôle pour moi!

La plus belle 1 se précipite près du miroir, elle met une robe et se regarde.

La plus belle 2 : Mais regarde-toi dans la glace! T’es moche comme un poux et tu chantes faux!

La plus belle 2 rejoint la plus belle 1…


La querelle des deux plus belles (partition)

Miroir mon beau miroir

Dis-moi qui est la plus belle

Tout est en place pour…

La querelle des deux plus belles

La bagarre au nom de l’art

La dispute pour le contre-ut

La querelle des deux plus belles

La bagarre au nom de l’art

La dispute pour le contre-ut

J’ai la voix qui porte

Au minimum un mètre soixante-dix…  Sans les talons

J’ai la voix qui porte

Au maximum cinquante kilos…  Tout habillée

Je n’ai pas eu besoin de chirurgie plastique

Je n’aurais pas d’enfants ils sont trop colériques

Pas de question – Je ne fais pas de politique

Chanter quand on est belle c’est bien plus pratique

Une excellente réputation

Une élégance sans prétention

Ce soir je serai plus belle

Pour chanter du jazz

Reprise à « tout est en place pour » puis fin :

Etre chanteuse de jazz n’est pas un métier

C’est le titre d’un concours de beauté


Scène 4 : Le souvenir du jazz

Blues du souvenir (les filles de la Perverie)


Scène 5 : L’odeur du jazz

Les enfants se rapprochent des deux filles masquées.

Un enfant : (en reniflant près des deux filles) Ca pue ici!

Un enfant : C’est vrai qu’il y a une drôle d’odeur…

Une enfant : Vous croyez que c’est l’odeur du jazz?

La plus belle 1 : (elle enlève son masque) Jazz is not dead!

La plus belle 2 : (elle enlève son masque) It just smells funny!

C’est le café (fichier son)

C’est le café (partition)

Pas de doute pour le jazz c’est le café (X2)

Nous on préfère le chocolat

Chaud – cho-co – lat – chaud – Cho-co-co-lat – Chaud – cho-co-lat – chaud X2

Monsieur Schubert sent le poisson

Monsieur Beethoven sent la pomme

Pas de doute pour le jazz c’est le café (X2)

Nous on préfère le chocolat

Chaud – chaud – chaud – chaud – chocolat – chaud – chaud – chaud – chaud – chocolat (X2)

La valse des fleurs sent la noisette Monsieur Vivaldi sent les saisons

Pas de doute pour le jazz c’est le café (X2)

Nous on préfère le chocolat

Voix 3 (groupe 1)  : chaud……. chocolat – chaud………….. chocolat X2

Voix 3 (groupe 1) + voix 2 (groupe 2) X2

Voix 3 + Voix 2 + Voix 1  X2


Scène 6 : Définition du jazz

Definition du jazz (fichier son)

Definition du jazz (partition)

Je crois qu’cest clair – c’est évident

On nous a menti – nous les enfants!

La vérité est toute trouvée

C’est dans les livres qu’il faut chercher

Tournons la page – ne soyons pas idiots

La vraie définition d’un mot c’est dans le dico

 

Je crois qu’c’est clair – c’est évident

On vous a menti – vous les parents!

La vérité est toute trouvée

C’est dans le cloud qu’il faut chercher

Mettez-vous à la page – ne soyez pas idiots

La vraie définition d’un mot – c’est tout là-haut!

 

Je crois qu’c’est clair – c’est évident

On vous a tout dit – maintenant

La vérité est toute trouvée

Il faut l’inventer

 

Scène 7 : La compréhension du jazz

Helder : J’ai rien compris.

Camille : Mais y’a rien à comprendre mon bonhomme.

Manon : Le jazz c’est comme la poésie, tu l’écoutes, tu ne comprends rien mais tu entrevois une ineffable vérité.

Lucie : Le jazz c’est la complexité au service de l’incertitude.

Helder : J’ai rien compris.

Anna : Bon écoute, c’est comme quand t’es malade, mais à un endroit bien précis (elle montre la tête d’Helder avec son doigt). Il te faut un médecin spécialiste de cet endroit bien précis. (Même geste du doigt) (Helder confirme) Eh bien le jazz c’est pareil, c’est pareil, c’est une affaire de spécialistes. (au public) Y a-t-il des spécialistes dans la salle?

Les quatre filles vont dans la salle pour chercher 6 personnes + caméra

Sur scène, on prépare un salon de musique.

 

Scène 8 : Le salon du jazz


ENTRACTE

ACTE 2

Scène 1 : L’intimité du jazz

Le présentateur : Le jazz c’est avant tout…

Une fille de la maîtrise le coupe en sifflant.

Anna : Viens voir.

Le présentateur sourit au public et va vers la fille. Elle lui prend son micro.

Anna : Allez, va t’assoir avec tes amis.

Le présentateur va s’assoir avec les autres au premier rang.

Anna : Le jazz c’est avant tout une ambiance cosy, feutrée, intimiste… avec des jolies filles.*

Blues (Erwin Schulhoff)


Scène 2 : La fantaisie du jazz

Les enfants des Dervallières se lèvent, applaudissent et félicitent à haute voix les filles de la maîtrise. (sur scène / embrassades).

Une enfant : (elle montre du doigt Arielle) : Tiens, j’ai vu ta mère.

Arielle : Ah bon? Elle est venue? (vers le public) Maman! Maman!

Une enfant : Non, non! Là… Dans le miroir!

L’enfant retourne le micro face au public.

Projection vidéo

Le présentateur : Fantaisie en Nantes majeure!

Prenez un rond, prenez-en deux

Des carrés, des triangles.

Improvisez, c’est toujours mieux!

Fantaisie bien ordonnée, commence par nous même x2

Pour les couleurs, c’est comme on veut

Choisissez librement

Improvisez, c’est toujours mieux.

Fantaisie bien ordonnée, commence par nous même x2

Prenez des yeux, prenez-en deux

Regardez fixement

Détendez-vous, oubliez tout

Entrez! Entrez!

Dans une transe hypnotique

Dormez! Dormez!

Oubliez tout c’est pratique.

Voix off : regardez fixement la vidéo.

Voix off : Au compte de trois, vous vous réveillerez sans le moindre souvenir de ce qu’il vient de se passer.

Voix off : 1, 2, 3…


Scène 3 : La théorie du jazz

Un enfant : C’est bon. Ils ont tout oublié, on peut partir.

Les enfants se congratulent et s’apprêtent à sortir….

Lucie : Vous prenez les gens pour des idiots? Le public de jazz est un public sérieux qui sait apprécier la complexité de l’improvisation analysée.

Helder : J’ai rien compris!

Lucie : Eh bien regarde la télé mon petit!

solfège (partition)

Pour chanter du jazz, il suffit de travailler!

C’est comme ça. Eh bien oui!

Les petits c’est la vie!

Noire noire blanche

Deux croches noires blanche

Triolet triolet deux croches noire

Deux croches noire blanche

Chut noire chut noire

Deux croches deux croches chut noire

Et je double croche. Pause.

En groupe :

Do – ré –  mi – fa – sol – la – si

Do – ré – mi – fa – sol – la – si – do – ré – mi – fa

Mi – ré – do – si – la – sol – fa

Do – ré – mi – fa – sol

La – si – do – ré – mi

Je psalmodie, tu psalmodies, il psalmodie, nous psalmodions, vous psalmodiez, ils psalmodient…

 

Scène 4 : L’internet du jazz

La fille qui a toujours rêvé d’être une maîtresse d’école : Principe élémentaire de la musique : savoir se détendre quand on travaille!

Elle allume un ordinateur. Une page youtube apparaît sur l’écran du fond.

Une fille : Le jazz c’est parfait pour réviser ses leçons. Et on n’est pas les seuls à le dire, regardez tous ces commentaires ! Cory Tsuhako!

Cory Tsuhako : Ca m’aide beaucoup dans mon processus créatif!

Une fille : Matthew Hopkins!

Matthew Hopkins : My soul relates well with every note.

Une fille : Lilian Goldroad!

Lilian Goldroad : J’adore tellement que ça dure depuis 5 heures!

Une fille : Allez, bon courage et travaillez bien!

Les filles : A tout à l’heure!

Les filles sortent.

Un enfant : Si c’est ça le jazz, le changement c’est maintenant!

L’enfant se lève et va à l’ordinateur. Il clique sur une des vignettes…

Une vidéo de Thelonious Monk apparaît à l’écran.


Scène 5 : Le rythme du jazz

La fille qui a toujours rêvé d’être maîtresse d’école : Qu’Est-ce que c’est que ça?! Mais, cet homme n’a aucun sens du rythme! Punition générale!

Une fille ferme l’ordinateur.

La fille qui a toujours rêvé d’être une maîtresse d’école prend l’enfant par l’oreille et l’amène à l’avant scène. (installation table et tabouret par deux filles)

La fille qui a toujours rêvé d’être maîtresse d’école : Le rythme c’est comme les mathématiques, il faut faire de l’exercice!

La bouteille (fichier son)

la bouteille (partition)

Les naufragés du jazz (x4)

Pas de réponse à nos questions

On n’est pas tombé sur les bons

Pas sur les bons

A trois voix :

voix 1 : On n’est pas tombé sur les bons, non! Vraiment pas d’pot! (x3)

voix 2 : Ca tombe à l’eau! (x3)

voix 3 : Ca tombe à l’eau, ça tombe à l’eau, ça tombe à l’eau pas d’pot! (x3)

 

 

 

Publié dans A écouter... | Commentaires fermés sur Le jazz est-il encore possible? (pour préparer le spectacle…)