Archives par mot-clé : écriture

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (53) – Écriture

On travaille avec le prénom.

En TPS :

Fabriquer des étiquettes-prénoms en CAPITALES pour votre enfant (écrivez-les sous ses yeux), puis cachez-les dans la maison, ou dans une pièce de la maison.

Votre enfant doit aller à la chasse aux étiquettes, seul ou en suivant vos indications (« Il y en a une dans la salle de bain ; il y en a une dans le lavabo… »

Pour aller plus loin :

Vous pouvez aussi ajouter des étiquettes-pièges, au nom de PAPA ou MAMAN ou au prénom de son frère ou de sa sœur. N’écrivez pas ces étiquettes sous les yeux de votre enfant, pour l’aider à reconnaître les siennes : ce seront celles qu’il/elle vous aura VU écrire.

En PS :

Fabriquez un modèle avec le prénom de votre enfant, sans découper les cases, ce ne sera pas un travail de puzzle.

Découpez la case noire et posez-la sur une des lettres du prénom : votre enfant doit nommer la lettre cachée.

Pour aller plus loin :

Écrivez et découpez des lettres-pièges, puis posez-en une sur une des lettres du prénom : votre enfant doit nommer la lettre-piège.

En MS :

Préparez une page de prénoms (avec le prénom de votre enfant), de différentes tailles, en enlevant une lettre.

Votre enfant doit nommer et écrire la lettre manquante, en essayant de l’écrire de la même taille que les autres (il doit utiliser le même crayon que vous avez utilisé pour le modèle) :

En GS :

Même travail qu’en MS, avec des lettres cursives.

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (47) – Écriture de la date (reprise)

Chaque matin, dans la classe, avec les MS et les GS, nous écrivons un mot ou une phrase de date (date du jour, de la veille, du lendemain pour changer les mots et les lettres travaillées) ou un petit événement (anniversaire, weekend…).

  • En MS et GS, les élèves doivent maintenant écrire CHAQUE JOUR.

À la maison, faîtes écrire une petite phrase (en GS, en attaché) ou un mot (en MS, en CAPITALES) chaque matin, en écrivant sous les yeux de votre enfant un modèle entre deux lignes.

Ex de ce matin :

  • En PS, on joue chaque jour avec les étiquettes des jours de la semaine et on commence à parler systématiquement de « hier » et de « demain », pour construire/consolider le repérage dans le temps : « Hier, c’était… », « Demain, ce sera… », « Aujourd’hui, c’est… »

On peut aussi jouer chaque jour à poser les étiquettes correspondantes sur le tableau ci-dessous :

  • En TPS, on joue chaque jour avec les étiquettes coloriées de la couleur des jours de la semaine :

Le lundi en gris ; le mardi en bleu ; le mercredi en rose ; le jeudi en jaune ; le vendredi en vert ; le samedi en rouge ; le dimanche en violet.

On peut par exemple jouer à cacher chaque jour l’étiquette du jour dans la maison, puis demander chaque matin, en montrant les 6 étiquettes restantes : « Quelle couleur de jour a disparu ? », avant de faire la chasse au jour.

On pourra aussi cacher plusieurs étiquettes blanches avec le nom du jour en CAPITALES pour rendre la chasse plus amusante et faire encore plus observer les lettres.

GS/CP lundi 18 mai

Nous avons écrit une lettre aux copains et aux copines qui restent à la maison (pas tous…).


Puis nous sommes allés la poster.

Nous avons planté des graines dans le jardin, bien tardivement… Potiron, tournesol, haricot nain, fève et petit pois.

MARVIN: « Ho ! un oiseau vient de tomber de son nid !!! »
Et le chat est déjà là…

Partie de cache-cache endiablée pendant la récréation.

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (39) – La nouvelle page d’Émilie Jolie : le début de la fin

Activité 1

Voilà un des murs de la page avec les grands F, les grands I et les grands N, à imprimer :

  • En TPS :

Colorie les lettres.

  • En PS :

Nomme les lettres et colorie-les.

  • En MS :

Choisis trois couleurs, et colorie les F d’une première couleur, les I, d’une deuxième couleur, les N d’une troisième couleur.

  • En GS :

Il manque des F, des I et des N ! Il en faut 10 de chaque lettre. Compte combien il en manque et écris en GRANDES CAPITALES celles qui manquent.

[Astuce : compte les lettres par ligne]

Activité 2

  • Un memory des mots FIN :

Il faut imprimer et découper les étiquettes, les paires sont formées des deux étiquettes avec la même « écriture ».

  • Un jeu de reconstitution des mots FIN

Imprimer et découper chaque lettre, puis reconstituer les mots FIN, avec les même écriture ou en s’amusant à les mélanger.

Activité 3

Écrire sur une page plusieurs fois les lettres du mot « fin » pour décorer les autres murs de la page du début de la fin.

BONUS – GS

Trouve tous les mots qui riment en [-IN] comme FIN :

chien bain – bouton – banc – éléphant – lapin poing – citron – mouton – pain requin train – panda – main sapin poussin – hérisson – dauphin

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (38) – La nouvelle page d’Émilie Jolie : le raton-laveur

Commencez par présenter le raton-laveur à votre enfant :

Puis écoutez la chanson du raton-laveur rêveur :

Deux activités aujourd’hui :

1) Création en arts visuels d’un raton-laveur

Matériel

  • peinture noire
  • pinceau
  • papier journal
  • colle

Imprimez ou recopiez le modèle du raton-laveur :

Avec les empreintes des deux mains, représente les yeux et les moustaches :

Colle des petits morceaux de papier journal sur les zones suivantes :

Peins en noir les autres zones, sans oublier le museau :

Représente les yeux avec deux attaches parisiennes :

2) Écriture, avec les consignes habituelles en MS (entre deux lignes, écartées de 2 cm) et en GS (entre deux lignes écartées de 1 cm ou 0,5 cm) :

BONUS

(Cette activité, photos et textes, vient de la page : https://www.wedemain.fr/Comment-fabriquer-un-videoprojecteur-avec-une-boite-a-chaussure-et-un-smartphone_a1695.html )

Le raton-laveur rêveur voudrait « un petit rôle dans un film en couleurs ». Aide-le en fabriquant ton projecteur :

Matériel nécessaire

– Une boîte à chaussures
– Une loupe
– De la peinture noire
– De l’adhésif d’électricien noir
– Un grand trombone
– Un cutter
– Un crayon
– Un smartphone

1) Préparez la boîte

Commencez par peindre l’intérieur de votre boîte à chaussure et de son couvercle en noir. Cela assurera une image plus nette par la suite. Une fois la peinture sèche, placez la loupe sur l’un des petits côtés de la boite et tracez-en le contour à l’aide d’un crayon.

2) Percer l’objectif

Découpez proprement le cercle tracé précédemment à l’aide du cutter. Percez ensuite un petit trou à l’arrière de la boîte afin de laisser passer le câble du chargeur de téléphone.

3) Fixez la loupe

Si votre loupe possède un manche, vous pouvez envisager de le couper. Sinon orientez-le sur le côté afin qu’il ne gêne pas. Placez ensuite la loupe dans l’orifice et fixez-la avec le scotch d’électricien.

4) Fabriquez le support du téléphone

Dépliez votre trombone et tordez-le afin de fabriquer un support pour le smartphone. Celui-ci devra tenir de façon droite, en parallèle avec la loupe.

5) Préparez la projection

Si vous ne possédez pas de murs blancs dans votre intérieur, il est possible de fabriquer un écran en tendant un drap ou en retournant un poster.

Il faut ensuite régler la netteté de l’image. Pour cela, placez le téléphone sur son support dans le fond de la boîte. Déplacez-vous ensuite d’avant en arrière en tenant la boîte jusqu’à trouver la distance idéale.

Vous pouvez enfin faire un réglage plus précis en déplaçant le téléphone à l’intérieur de la boîte à chaussure.

6) Projetez l’image

Réglez la luminosité de l’écran du téléphone au maximum et lancez votre vidéo ou votre diaporama. Il ne reste plus qu’à placer le téléphone sur son support et à refermer la boîte.

Et n’oubliez pas d’éteindre la lumière !

NOTE

Par un effet d’optique dû à la lentille convexe, l’image est inversée. Heureusement, ce problème peut être résolu très simplement en modifiant les paramètres du téléphone.

  • Pour un iPhone : allez dans Réglages > Général > Accessibilité et activez « AssistiveTouch ». Un petit bouton blanc apparait, appuyez dessus. Dans « Appareil », sélectionnez « Tourner l’écran » puis sélectionnez « À droite ».
  • Pour un téléphone Android : vous pouvez utiliser l’application Ultimate Rotation Control.


L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (29) – Écriture

Bonjour à tous, c’est l’heure de la reprise du travail scolaire à la maison, pour encore deux semaines. C’est, pour l’instant, tout ce que nous pouvons affirmer, nous attendons des informations et consignes précises pour la suite, que nous vous ferons suivre aussitôt que nous les aurons.

Pendant ces deux prochaines semaines, nous continuerons (et nous finirons) l’histoire d’Émilie Jolie, avec des activités à chaque page.

Mais avant ça, commençons par un peu d’écriture, avec la date.

Aujourd’hui, c’est lundi 27 avril.

D’abord, je vous donne le coloriage du mois d’avril (je l’avais oublié!) :

Ensuite, les activités du jour :

  • En PS :

Il faut trier les étiquettes LUNDI et LUCIE, qui se ressemblent beaucoup !

Pour ceux qui y arrivent bien, on peut compliquer en ajoutant LUCAS et LUNE, qui ressemblent aussi beaucoup aux précédents, non ?

Et si ça marche vraiment très bien, on ajoute LUGE qui ressemble à LUNE, comme à une sœur.

Comme d’habitude, vous pouvez réécrire les étiquettes sur des étiquettes. Attention : toutes les étiquettes doivent être de la même taille, pour que les enfants ne les trient pas par taille !

  • En MS :

D’abord, il faut nommer les lettres (et l' »apostrophe »), dans l’ordre du mot : AUJOURD’HUI, LUNDI et AVRIL. Lesquelles apparaissent plusieurs fois ? Combien de fois ? [On peut entourer les lettres pour être sûr d’avoir tout dit]

Ensuite, on commence à écrire entre deux lignes, pour « forcer » les lettres à avoir la même taille.

Le mieux pour débuter, c’est un écart de 2 cm entre les lignes.

Puis, comme d’habitude, écrivez le modèle EN CAPITALES sous les yeux de votre enfant, il le reproduit ensuite. Quand il/elle a fini, reprenez son écriture et comparez-la au modèle, commentez et recommencez.

Aujourd’hui, on écrit : LUNDI et AVRIL

  • En GS :

On commence à écrire plus de mots.

Entre deux lignes, séparées de 1 cm (ou de 0,5 cm pour les plus habiles), on écrit , en attaché, sans majuscules :

BONUS – Pour aller plus loin (activité facultative) :

[C’est une activité de pré-lecture, qui incite les élèves à remarquer que les lettres ne font pas toujours « ce qu’on attend d’elles », c’est-à-dire qu’on entend pas toujours leur « vrai » son. Cette activité est accessible aux élèves qui ont déjà compris le principe du « son » des lettres en phonologie]

1) Repère les i dans la phrase. On les entend faire [i] : aujourd’huiiiii, lundiiiiiii.

2) Repère les « u » dans la phrase. Parmi ces « u », combien en ENTENDS-tu qui font vraiment [u] ? [Réponse : un seul, celui de aujourd’hUUUUUUi ; et il faut bien le marquer pour qu’on l’entende, celui-là]

3) Dans « aujourd’hui », les autres « u » sont « mariés » à la lettre qui les précède, celle qui est avant le « u », c’est pour ça qu’on ne les « entend » pas. Repère et écris sur ta ligne d’écriture les couples de lettres avec le « u » dans « aujourd’hui » [il faut donc écrire « au » et « ou »]

GS/CP Sciences: les insectes

Le printemps c’est le grand retour des plantes et des fleurs, des oiseaux, mais aussi des insectes. Je te propose d’essayer d’observer les insectes que tu peux voir chez toi, pendant les vacances aussi si tu veux: dans ton jardin, sur ton balcon, sur un arbre, sur les fleurs, sous une pierre…

Quelques insectes que tu pourrais voir: -les abeilles et les bourdons

-les scarabées et leurs cousins: gendarmes, punaises…

– les mouches (attention, regarde celle-ci s’est déguisée en guêpe pour ne pas être mangée…

-les pucerons qui se nourrissent de la sève des plantes

-les papillons, les coccinelles, les fourmis et d’autres encore… attention à certains qui peuvent te faire mal (frelons, guêpes…).

Plus rares: les libellules, les sauterelles, les mantes religieuses, les grillons, les vers luisants !

Si tu réussis à en voir, je te propose d’essayer de compter les pattes, regarder s’il a des ailes, des yeux, des antennes, des pinces… Est-ce que tu l’as vu sous une pierre, dans un arbre, sur une fleur, à côté d’un point d’eau ? Tu peux essayer d’en dessiner certains et d’écrire leur nom. Tu peux même fabriquer ton livre des insectes et y écrire toutes les informations que tu veux !

Pour t’aider voici un site sur lequel tu trouveras des informations et des images sur les insectes: ICI.

Bonne recherche !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (16) – La semaine des canards

Aujourd’hui, on commence le travail sur la semaine avec les petits canards.

Cette activité s’adresse plutôt à ceux qui ne se repèrent pas encore dans les jours de la semaine : l’objectif est de mémoriser la suite des jours de la semaine.

Chaque jour, les canards font une activité. Si tu réussis à reconnaître et nommer cette activité, tu pourras deviner le jour qui suit dans la semaine…

Regarde bien l’image du lundi :

Que font les canards ?

Regarde les objets qu’ils apportent. Les reconnais-tu ? Connais-tu leurs noms ? [une canne à pêche, une épuisette, une bouée] À quoi servent-ils ? [à pêcher, à se baigner]

Regarde le décor. Que vois-tu ? [de l’eau, un chemin, un nuage, des roseaux]

Alors, où vont les canards ? [Ils vont à la mare]

As-tu une mare près de chez toi ? Y a-t-il des roseaux ? As-tu déjà pêché ?

Répète la phrase : « Lundi, les canards vont à la mare, mare, mare. » En répétant mare, mare, mare, on se laisse porter par les sons jusqu’à mar… di !

Attention : la difficulté de cette activité vient du fait que le dessin ne représente pas le jour, mais le jour suivant. Les enfants ont parfois envie de dire : « C’est mardi, puisqu’ils sont à la mare. »

Regarde maintenant la photo d’une vraie mare (cliquer pour agrandir) :

Vois-tu les roseaux tout autour de la mare ? Et les feuilles à la surface de l’eau, connais-tu leur nom ? Ce sont des nénuphars.

Les feuilles apparaissent et s’installent sur la surface, mais les racines sont dans la terre, tout au fond de la mare. Ici, ils sont en fleurs (les fleurs blanches que tu vois sont des fleurs de nénuphar). Combien de fleurs vois-tu ?

L’écriture aujourd’hui, ce sera le mot nénuphar.

(Rappel pour les parents : il faut écrire le modèle sous les yeux de votre enfant)

  • En GS, en attaché (comme d’habitude, tu peux d’abord faire des petits traits entre chaque lettre du modèle écrit par tes parents, puis compter les lettres) :
  • En MS, en capitales (rappel : les lettres en capitales sont toutes tracées du haut vers le bas) :
  • En PS, montre les lettres de NÉNUPHAR qui sont dans ton prénom et nomme-les.

J’ajoute aussi des images des objets des canards :

  • L’épuisette :
  • La bouée :

La canne à pêche :

Tu peux faire l’activité d’écriture avec ces mots aussi, si tu veux :

Demain, les canards du mardi !

GS – L’écriture arabe et hébraïque : les arabesques (1)

En GS, le travail de décuverte des écritures et des alphabets à travers l’histoire des hommes continue.

Après l’écriture préhistorique, cunéiforme, phénicienne, égyptienne, russe et grecque, voilà l’écriture arabe et hébraïque.

Pour commencer, les élèves découvrent la technique des arabesques par observation d’œuvres originales ; il faut y repérer des motifs graphiques familiers (les boucles, les vagues, les spirales…) :

Résultat de recherche d'images pour "calligraphie arabe"
Résultat de recherche d'images pour "calligraphie arabe"

Ensuite, avec un morceau de carton, les élèves essaient à leur tour :