Archives par mot-clé : graphisme

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (30) – La nouvelle page d’Émilie Jolie : la sorcière

Un peu de vocabulaire, d’abord. La sorcière a des « alambics ». Un joli mot qui désigne un drôle d’objet :

Laboratoires Dujardin-Salleron -

Mais à quoi ça sert ? Tout simplement à faire chauffer et refroidir un liquide pour le transformer (pour la sorcière, ce sera en potion empoisonnée !)

Le texte à lire aux enfants avant la chanson :

La chanson à écouter :

Il y a ci-dessous deux séances de travail, on pourra faire une pause entre les deux.

Séance 1

Compréhension du texte :

L’histoire racontée par la sorcière dans sa chanson n’est pas toujours facile à comprendre, il faut peut-être l’écouter plusieurs fois.

[Pour les plus petits, on pourra simplement expliquer en s’aidant des questions]

Pour voir si tu as compris, essaie de répondre à ces questions (les plus grands peuvent essayer de répondre sans les propositions) :

  • question 1 : pourquoi la sorcière est-elle en train de casser toutes ses affaires dans sa maison ?

– elle veut déménager

– elle fait le ménage

– elle est très en colère

Si tu ne sais pas, essaie de te rappeler de ce livre, que nous avons beaucoup lu dans la classe :

Amazon.fr - Grosse colère - Allancé, Mireille d' - Livres

[Réponse : la sorcière est très en colère]

  • question 2 : qu’est-ce qui la met en colère ?

– elle en a assez d’être confinée chez elle

– elle ne veut plus être méchante

– elle ne retrouve plus son grimoire de formules magiques

[Elle ne veut plus être méchante, elle regrette toutes ses méchancetés et veut devenir gentille]

  • question 3 : que faut-elle pour que la sorcière ne soit plus méchante ?

– il faut qu’elle achète un nouveau balai

– il faut qu’elle trouve son prince charmant

– il faut qu’elle repeigne les murs de sa maison d’une autre couleur que le noir

[Il faut qu’elle trouve son prince charmant]

Séance 2

Graphisme

On va imaginer le laboratoire de la sorcière, avec ses alambics et ses tuyaux.

Voilà les trois étagères et les alambics que j’ai dessinés. Peux-tu nommer les formes des alambics ? [un rond, un triangle, un rectangle]

Nous allons tracer en graphisme les tuyaux qui relient les alambics entre eux.

Pour cela, commencez par imprimer (pour les plus petits) ou recopier le dessin (les GS peuvent même essayer de le dessiner eux-mêmes, puisque tous les motifs graphiques sont connus : horizontales, verticales, arrondis, formes géométriques, graphisme des potions…)

Ensuite, il faut que chaque tuyau parte d’une ouverture d’alambic, et arrive dans une ouverture d’un autre alambic.

  • En TPS :

C’est du graphisme libre : le crayon se promène doucement et librement autour des alambics.

  • En PS :

C’est du graphisme libre, mais on peut inciter à tracer des boucles.

  • En MS :

Il faut tracer le plus de boucles possible.

  • En GS :

Il faut alterner les boucles (haut/bas, gauche/droite), puis compter le nombre de boucles tracées.

Le mien, terminé (n’oublie pas de colorier les flammes qui chauffent les alambics : j’ai mis jaune, rouge, orange au crayons de couleurs) :

BONUS

Vous pouvez aussi imprimer mon dessin et repasser au gros feutre sur mes tuyaux.

Niveau 1

Niveau 2

GS/CP avions en papiers

Vous trouverez ICI un site qui vous propose 44 façons différentes de plier une feuille pour réaliser des avions en papier. Je vous conseille de choisir le niveau « facile » (« easy » car c’est un site anglais). Puis votre enfant choisit un avion et il n’a plus qu’à suivre les étapes de fabrication (en photos ou en vidéo).Les enfants adorent faire des pliages. Sans en avoir l’air, il devront utiliser de nombreuses compétences: se repérer sur la feuille, se concentrer longtemps, suivre les étapes de fabrication, faire des gestes précis, découper…

Lorsque l’avion est terminé, il n’y a plus qu’à le décorer: formes, lettres, mots…

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (18) – Graphisme

Le graphisme d’aujourd’hui est inspiré du coquillage et de l’étoile de mer, que vous avez trouvé ce matin parmi les mots de vocabulaire du jour.

1) Le coquillage :

  • dessine d’abord un demi-cercle ;
  • ensuite, trace deux grandes obliques ;
  • ensuite, relie les deux obliques par un trait arrondi ;
  • trace des lignes sinueuses dans le coquillage :

Le coquillage décoré aux crayons de couleurs :

2) L’étoile de mer :

  • trace cinq traits dans n’importe quelle direction (ils partent tous du même endroit, au milieu) :
  • trace autour de chaque trait un arrondi :
  • les arrondis finiront par se toucher :
  • comme ça :
  • décore l’étoile de mer à ta façon ; moi, par exemple, j’ai fait des ronds et des points :

Envoie-moi les tiens à classepsmsgsalamaison@laposte.net.

arts visuels: Jouer avec les ombres

Les jours rallongent, la trajectoire du soleil change également. Disposez des objets sur le bord d’une feuille puis faites repasser leurs silhouettes à votre enfant avec un feutre noir. Ensuite donner libre cours à son imagination pour compléter le dessin !

Vous pouvez reproduire ce petit travail également en vous servant d’une lampe et avec une feuille plus petite que sur l’image !

GS – L’écriture arabe et hébraïque : les arabesques (1)

En GS, le travail de décuverte des écritures et des alphabets à travers l’histoire des hommes continue.

Après l’écriture préhistorique, cunéiforme, phénicienne, égyptienne, russe et grecque, voilà l’écriture arabe et hébraïque.

Pour commencer, les élèves découvrent la technique des arabesques par observation d’œuvres originales ; il faut y repérer des motifs graphiques familiers (les boucles, les vagues, les spirales…) :

Résultat de recherche d'images pour "calligraphie arabe"
Résultat de recherche d'images pour "calligraphie arabe"

Ensuite, avec un morceau de carton, les élèves essaient à leur tour :

GS – New York en Lamazourama

Ces deux dernières semaines, les GS ont voyagé à New York, en photos, en graphisme, en littérature et en arts visuels !

  • D’abord, ils ont observé des photos de la skyline de New York, afin d’y repérer des motifs graphiques : lignes de créneaux, lignes horizontales, verticales et obliques, lignes brisées, lignes de ponts…
  • Ensuite, en utilisant uniquement ces motifs graphiques, ils ont dessiné New York :
  • Ensuite, nous avons lu « New York en pyjamarama », pour découvrir la ville comme vue d’en haut :
  • Ensuite, nous avons observé le tableau « New York City », de Piet Mondrian. Pourquoi ce tableau rappelle-t-il New York ? Réponses des élèves : les rues vues d’en haut, les façades des gratte-ciel, les toits, les fenêtres…
  • Ensuite, en utilisant trois couleurs différentes, comme Piet Mondrian, les GS ont recréé le tableau à leur façon :
  • Ensuite, nous avons observé une « Composition » de Peit Mondrian, en essayant de repérer les ressemblances et les différences entre ce tableau et le tableau « New York City » :
  • Ensuite, les GS ont recréé une composition « à la Piet Mondrian » ; au feutre pour les traits :

Puis à la peinture acrylique pour les couleurs :

  • Pour finir, nous avons lu « Guili Lapin » et « L’autre Guili Lapin », qui se déroulent à New York :

Bonnes vacances en Lamazourama !

JOURNAL DE TPS/PS/MS/GS (47) – Graphisme

  • Les GS ont reproduit un château (créé par Eliott) en graphisme : découpage de lignes brisées, de créneaux, puis décoration en lignes brisées, vagues et horizontales.
  • Les MS ont collé des bandes obliques, puis ont tracé des obliques au feutre dans les bandes :
  • Les GS ont collé des bandes en lignes rayonnantes, puis ont tracé des lignes de motifs graphiques dans les bandes :

JOURNAL DE PS/MS/GS (37) – Seconde visite des parents

Trois parents ont passé la matinée avec nous, aujourd’hui. Ils ont découvert « en vrai » le fonctionnement de la classe.

Les activités de ce matin :

  • dans l’espace « arts et graphisme », il faut décorer les boules du sapin, qui seront ensuite encrées :
  • dans l’espace « mathématiques », il y a le jeu de société « Pique-Plume », avec Sonia :
  • dans les autres espaces, les élèves choisissent leur activité, et les GS font un « bac de GS » :

Merci à Anaïs, Jessica et Kevin d’être venus ! À la prochaine fois !