Des poneys à l’école

En classe, on a travaillé sur  les parties du corps du poney : la croupe, les naseaux, l’encolure, la queue, les pattes, le dos et tout et tout.

On a aussi travaillé sur  les équipements du cavalier : la bombe, le pantalon et tout et tout et aussi sur le matériel pour s’en occuper.

Lundi, Lucie, la maman de Lise, Romain, Firmin et Maëlle est venue nous rendre visite pour nous apprendre encore plus de choses sur le poney. Elle est venue avec ses deux poneys. Il y avait la maman de Mathieu et Noha pour aider.

Au début,  les maternelles ont tous caressé les poneys avant de rentrer dans leur classe.

Maëlle nous a présenté Berry (le plus petit). Firmin nous a présenté Daphnée (la plus grande).

Lucie nous  a  expliqué  où  se   placer (ne jamais passer derrière lui, ça peut être dangereux),  puis elle nous a remontré toutes les parties du corps du poney. Il y a des mots que l’on connaissait et elle nous a aussi appris des mots nouveaux (le toupet, le garrot, les antérieurs, les postérieurs)

–    Le garrot c’est comme une bosse qu’il y a sur le poney en bas de sa tête sous sa crinière, on le mesure par là.

–    Les antérieurs, ce sont ses pattes avant et les postérieurs, ce sont ses pattes arrière.

–    Le toupet est la touffe de poils sur la tête du poney.

Lucie nous a montré le matériel pour panser le poney, on l’avait déjà vu en classe et on connaissait tous les noms. Deux par deux avec Magali et Lucie, on s’est occupés d’un poney. Chaque outil sert à quelque chose et on ne peut pas faire n’importe quoi sur le corps du poney.

On a brossé les poneys avec la brosse dure ou l’étrille et Lucie nous a montré comment faire avec le cure-pied. On les a aussi caressés !

Maintenant, on va attendre la semaine prochaine pour vraiment s’occuper des poneys pendant la classe découverte ; on vous racontera !

Voici  des photos :

Ce contenu a été publié dans Classe de CP/CE1, Classes de découverte. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.