Je réduis mes déchets en jardinant au naturel !

Le mardi 5 novembre, Mathilde, l’animatrice du CPIE est venue à l’école travailler avec les CE2/CM1/CM2.

Mathilde nous a d’abord posé des questions sur le jardin et nous a demandé ce que c’était pour nous un jardin (ce qu’on y met, à quoi cela sert, comment l’entretenir, les différentes sortes de jardin…).

Puis, elle nous a expliqué que nous allions faire des saynètes. Nous avions des textes à lire en groupe. Ensuite, il fallait prendre un déguisement et des accessoires et s’entraîner à jouer les saynètes devant les autres.

 

Maël, Erwan, Kassandra et Brice se préparent pour les petites saynètes. Et ensuite ils vont monter sur scène, pour interpréter "Zéro tracas tout dans le même tas !".

Tangui, Salomé, Léo et Jade ont joué « Vite, ça pousse ». Au départ Tangui tond la pelouse, ensuite il met le feu sur l’herbe avec une allumette et un peu de produit chimique. Alors, les voisins, Léo et Salomé ne sont pas contents parce qu’ils doivent enlever leurs habits sur le fil à linge car il y avait trop de fumée. Jade, la femme de Tangui, ne trouve pas ça bien non plus.

Mathis et Brice ont interprété « La haie au carré ». Camille, Charlène, Mathieu et Morgan ont joué « Salade et frites ».

 

Daphnée, Lila et Ismaël jouent "Tu fais quoi des pots?". Daphnée jetait les pots de peinture dans la nature et Lila lui expliquait que ce n'était pas bien. Ismaël jouait l'animateur et il grondait Daphnée.

Dans "C'est du propre au jardin" Théo joue celui qui est maniaque sur sa pelouse et Guillaume est obligé d'enlever les mauvaises herbes avec des produits chimiques.

Romain, Simon et Louane interprètent "Un peu trop !". Ce sont des enfants qui redemandent à manger à leur maman. Puis, ils n'ont plus faim alors la maman est obligée de jeter à la poubelle les restes, c'est du gaspillage.

 

 

 

 

 

Ensuite, nous sommes allés dans la cour, puis dans notre jardin pour voir le composteur. Quand Mathilde a ouvert le composteur, plein de moucherons sont sortis. Alors, Mathilde nous a expliqué qu’on pouvait mettre des feuilles mortes sur le tas pour qu’il y ait moins de moucherons.

 

 

 

 

 

 

 

Nous ramassons des feuilles mortes pour les mettre dans le composteur.

Et voilà ! Les moucherons ne nous volent plus à la figure !

Puis, nous sommes allés voir le lombricomposteur des maternelles. Mathilde a dit que les vers de terre (lombrics) avaient déjà bien travaillé et qu’on avait déjà du bon compost.

 

 

 

 

 

Article écrit par les CM1/CM2

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Classe de CE2/CM1/CM2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *