DICTEES

AUTODICTÉE ou DICTÉE DU LUNDI   : autodictée n°26 l’exil

Une autodictée s’apprend comme une poésie : on doit savoir l’écrire par-coeur, sans modèle ni dictée orale. Il faut donc s’entraîner à l’écrire de mémoire, en respectant l’orthographe et la ponctuation.

DICTÉE DU MARDI : de « faim » à « proclamer »

Quand on connaît des mots de la liste, il n’est pas nécessaire de les copier à chaque fois que l’on s’entraîne ; il faut se concentrer sur ceux qui nous donne du mal !

DICTÉE DU JEUDI      (il n’y a pas de préparation de dictée pour le moment)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.