Les CE sont toujours en course !

Durant les vacances de Noël, le CECocaigne a poursuivi son tour du monde sans assistance et sans escale. Après avoir franchi le Cap Horn, nous avons entrepris la longue remontée vers la Vendée. Le vent nous porte bien et le moral de l’équipage est toujours au beau fixe ! Nous voilà désormais de retour dans l’hémisphère nord et si tout se passe sans problème nous devrions aborder les côtes françaises dans une semaine.

Notre Imoca avance aujourd’hui dimanche à  17 nœuds et pointe à la 17 655ème place du classement général (sur environ 1 million de bateaux en course) et à la 129 ème place du classement des écoles ! Nous restons bien concentrés pour  conserver ce bon classement.

Nous allons beaucoup plus vite que les bateaux du vrai Vendée Globe Challenge. Eux aussi ont passé les fêtes en mer et ils n’ont pas vraiment eu le temps de s’amuser ! Lundi nous avons regardé le flash vidéo de derniers jours et nous avons bien vu qu’ils étaient tous très fatigués. 

Nous avons aussi regardé la vidéo où Maxime Sorel (un de nos skippers favoris avec Jean Le Cam et Samantha Davies) racontait le moment où son bateau s’est couché dans l’eau et qu’une partie de ses voiles étaient parties par-dessus bord. Il avait l’air à bout de force, cela nous a fait de la peine…

 

Nous nous sommes aperçus qu’il  avait aussi beaucoup maigri depuis le départ. Heureusement, il a réussi à récupérer tout son matériel et depuis il a même passé le Cap Horn ! Espérons que ce sera un petit peu moins dur dans l’océan Atlantique. On a hâte de le voir arriver aux Sables d’Olonne maintenant !

A bientôt,

L’équipage du CECocaigne