La serpillère de Monsieur Mutt

Le jeudi 19 mai, les élèves de Gs et Cp  ont pu assister au spectacle de danse « La Serpillère de Monsieur Mutt » dans la salle des 3 Chênes de Loiron. Le spectacle, drôle et poétique, a été très apprécié par les enfants, d’autant que certains ont pu participer en montant sur la scène.

Alessia :

« J’ai vu quand le Monsieur allait derrière Sarah et quand il allait derrière Florence. J’ai vu aussi comment il faisait tenir la roue. Le monsieur dansait. Une dame a enlevé sa chaussure et l’a donné au monsieur parce qu’il voulait. Il la mis en équilibre avec du scotch. Il avait peur quand la serpillère elle bougeait quand il était allongé par terre, mais moi je rigolais parce que c’était drôle. »

Antonin :

« C’était trop rigolo parce que le ballon, il faisait que de tomber et de partir du casier. »

Armelle :

« Le monsieur, il dansait. Y’avait des objets : ils bougeaient tout seuls. La serpillère, elle faisait que de le suivre. Et après, il a posé des objets à l’envers à côté de lui. »

Calie :

« J’ai bien aimé quand la serpillère suivait le monsieur : c’était drôle. Mais moi, ça m’aurait fait peur ! »

Gabriel :

« J’aimais bien le danseur parce qu’il y avait la serpillère qui faisait que de le suivre, et le balai, il tombait, et le placard, il s’ouvrait, et il en avait marre du ballon. C’était rigolo ! »

Léna :

« Le monsieur dansait avec des objets : on les mettait sur la scène pour faire un parcours. La serpillère passait entre les objets. »

Léyna :

« Les spectateurs regardaient le monsieur. Il faisait tenir le balai en équilibre. Il était fâché contre sa veste : elle faisait que de tomber. Et aussi le balai, il faisait que de tomber aussi. Et le ballon, il est tombé de l’armoire. »

Léandre :

« On est venu voir le spectacle : il y avait un danseur qui dansait tout seul. Quand il était allongé, la serpillère lui a fait peur. Après, il mettait des trucs autour de lui : un balai, une boite rouge avec des chaises. Il les faisait tenir avec de l’équilibre. »

Liam :

« C’était rigolo parce que quand il levait les bras, son gilet, il tombait du porte-manteau. Le balai tombait quand il touchait ses épaules. Il avait peur de la serpillère. Il est monté sur le cube rouge, et sur la chaise pour aller chercher sa veste et que la serpillère l’attrape pas. Aussi, il était trop fort pour faire tenir le cube en équilibre. Il a aussi mis une roue en équilibre, un cadre, et une chaussure. »

Lisa :

« J’aimais bien parce que le balai tombait parce que le monsieur, il tapait sur son épaule. Et aussi le ballon, il tombait du placard. Et aussi son gilet, il tombait du porte-manteau par terre quant il levait les bras. La serpillère, elle suivait le monsieur : il avait peur. Il essayait de la faire venir vers lui. »

Matheo :

« J’ai aimé quand il avait peur de la serpillère qui allait foncer vers lui : c’était très rigolo. »

Zoé :

« Il avait peur de la serpillère : il est allé derrière Sarah parce que la serpillère, elle le suivait. Pour récupérer son gilet, il a pris des chaises pour monter dessus parce que la serpillère le suivait. Après il a demandé : « qui veut m’aider à mettre les choses par terre pour faire un parcours ? »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Amaël :

« Monsieur Mutt ne voulait pas toucher le sol parce que la serpillère voulait l’attraper. »

Eléonore :

« Monsieur Mutt voulait faire bouger la serpillère mais elle ne bougeait pas. »

Elisa :

« La serpillère et Monsieur Mutt étaient trop rigolos parce que la serpillère suivait Monsieur Mutt. »

Luis :

« Quand Monsieur Mutt descend de la chaise, c’est rigolo ! »

Lylian :

« J’ai bien aimé quand la serpillère a bougé : c’était drôle ! »

Manon :

« Monsieur Mutt grimpe sur le cube. »

Nina :

« La serpillère a bougé vers Monsieur Mutt. »

Timéo :

« Quand Monsieur Mutt descend du cube, la serpillère le suit. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.