Archives quotidiennes : 10 janvier 2022

Une semaine de spectacles vue par les CE1 du CP-CE1

SUPERMARKET

On a été au Fuzz’yon. On a regardé le concert supermarket. C’était le jeudi 9 décembre. Il y avait

5 et 6 morceaux de musique. C’était drôle parce que le monsieur sautait.

Jeudi 9 décembre 2021 nous sommes allés voir un concert au Fuzzyon.

Pour s’échauffer nous avons levé les bras.Il y avait cinq ou six morceaux.C’était du rock très très fort. On a adoré ça. Il y avait une guitare électrique et une basse, deux pianos électriques et une batterie.

BAGARRE

Bagarre, c’est l’histoire de Mouche et sa grand-mère. Mouche aimerait toucher les gants de boxe de son frère. Mais elle trouve que la bagarre c’est trop dangereux.

Il y avait toute la classe sauf les CP au spectacle Bagarre. C’était génial.

Nous avons attendu pour prendre la parole et poser des questions sur le spectacle.

J’ai trouvé la scène très belle avec la petite étoile.

Semaine de spectacles vue par les CE1 (du CE1-CE2)

SUPERMARKET

Nous sommes allés voir un concert de rock. Il y avait quatre musiciens. Les lumières et les musiques étaient bien.

C’était bien éclairé: la lumière était bleue, jaune, orange, rouge et verte. Les musiciens étaient drôles et il y en avait trois qui étaient costumés. Ils étaient déguisés en astronautes. La musique, c’était du rock.

TITUS

Le jeudi 6 décembre 2021, il y a un monsieur qui est venu raconter une histoire de Titus avec ses gants de boxe! Son histoire était très rigolote. Il a fait de la bagarre! La morale de cette histoire c’est que quand on fait mal à son copain, c’est que ce n’est plus un jeu.

Ce monsieur est comédien et il joue Titus. Il imite Mouche sa soeur. Titus boxe les amis de son ami.

On a vu Bagarre le vendredi 10 décembre au Thor-espace. La comédienne jouait le rôle de Mouche.

C’était trop marrant car elle jouait plusieurs personnages dont Tata Moisie et Titus. Au premier rang, c’était confortable.

On a bien rigolé et aimé. Ce spectacle parle de bagarre. Celle qui jouait dans le spectacle s’appelle Mouche mais dans la vraie vie elle s’appelle Annabelle. Derrière la toile ce n’était pas la vraie bagarre mais c’était le « bruitage ». Il y avait de la tristesse, de la colère et encore de la joie.

Les sièges et les rehausseurs étaient confortables.