Prix du roman : Paroles de baskets(et autres objets bavards)

Prix du roman : Paroles de baskets(et autres objets bavards)

auteur: Bernard Friot

illustrateur: Charlotte FréreauRésultat de recherche d'images pour "bernard friot"Résultat de recherche d'images pour "paroles de baskets et autres objets bavards"

éditions: Milan

C’est un roman comique.

4ème de couverture:

Tout autour d’Enzo, les objets se mettent à parler! Le porte-monnaie veut de l’argent, la porte d’entrée déménage, la maison ne supporte plus la solitude, le verre s’ennuie…

Nous voilà bien! Enfin, je sais pas vous, mais moi je trouve ça un peu bizarre…

Les personnages:

Les objets :l’oreiller, le verre, le lit, le banc, le peigne, les baskets, le portable, la casserole, la maison, le dictionnaire, le cahier, le stylo, les chaussettes, la porte, le miroir, le cartable, le porte-monnaie, la télé, le livre,le réveil.

Enzo le personnage principal, Sara la fille dont Enzo est secrètement amoureux, les amis d’Enzo, David avec qui il joue de la musique, Mamie, Papy Gérard

Résumé: C’est l’histoire d’Enzo. Enzo n’est pas un garçon comme les autres car ses objets du

quotidien commencent à lui parler. Oui, ça peu être bizarre mais pour Enzo c’est normal. Enzo

est un peu gros (et gourmand), sa mère lui prépare un petit-déjeuner pas très diététique, il a

donc une mère, et même un père, une sœur et une grand-mère; mais son grand-père Gérard est

décédé. Il entend les objets parler.

Notre avis :

J’ ai adoré car il y a eu beaucoup d’humour.(Maëlys)

J’adore car c’est très drôle.(Nisrine)

Les commentaires sont clos.