Archives de
Category: Projets / Sorties élémentaire

Merci!

Merci!

Un dernier billet sur cette classe découverte à Verdun, dans lequel je voulais adresser quelques remerciements :

  • A Christine Réchard, Thierry Rebière et Gilles Bédel, nos trois accompagnateurs pour la prise en charge impeccable des enfants.
  • A Pascal, le conducteur du car, pour sa gentillesse et sa souplesse.
  • A Jérémy, notre guide, pour son professionnalisme, sa culture et sa passion.
  • A François qui nous accueilli au centre La Mazurie
  • A tous les enfants pour leur sérieux pendant les visites et leur patience malgré une météo capricieuse. Aussi pour les nuits courtes que certains nous ont fait passer…
  • Aux parents, enfin, pour nous avoir confié leurs jeunes enfants !
Match retour (3)

Match retour (3)

Nous venons de faire une pause goûter à une centaine de km du Mans. Notre heure d’arrivée devrait se situer entre 21h30 et 22h. 
Je mettrai un dernier message quand nous aurons passé Nantes. 

a tout à l’heure. 

Match retour (2)

Match retour (2)

Nous avons quitté Verdun vers midi (Ah les joies des boutiques de musée !) et nous sommes actuellement sur l’A4 à 150 km de Paris. 
Je remettrai un billet une fois que nous aurons passé la capitale, ça nous donnera une idée plus précise de notre heure d’arrivée. 

Match retour (1)

Match retour (1)

Ça y est, nous avons quitté le centre « La Mazurie » et nous sommes actuellement en route pour Verdun. Nous allons visiter la citadelle souterraine puis nous reprendrons la route direction la Bretagne historique !

!INFORMATION RETOUR!

!INFORMATION RETOUR!

L’horaire de retour est décalé à au moins 22H au lieu de 20h30. Ceci est du à un décalage de la dernière visite prévue demain matin, initialement à 9h30 et qui, finalement, se fera à partir de 10h45. Nous quitterons Verdun vers midi et nous vous tiendrons au courant de l’avancée au fur et mesure de la journée.

Les enfants n’auront pas vraiment dîné en arrivant, mais ils auront bien goûté.

A demain soir!

Jour 3 : Un p’tit tour en Amérique…

Jour 3 : Un p’tit tour en Amérique…

Ce matin, après une nuit sans problèmes et un bon petit déjeuner, nous avons retrouvé notre guide, Jérémy, qui nous avait concocté un gros programme pour la journée. 

Nous avons commencé par la visite de la Main de Massiges, qui sont de vraies tranchées de la guerre, juste à côté de la forêt d’Argonne, en hauteur. Le relief dessine une main, à côté du village de Massiges, d’où son nom…

C’est un lieu chargé d’histoire, entre tranchées françaises et allemandes, éclats d’obus, balles perdues, trous de mines et sac à terre. Les enfants ont pu prendre conscience des conditions des poilus et de la proximité des lignes ennemies.

Nous sommes ensuite allés manger dans un gymnase sur la route, avec une aire de jeu pas loin, ce qui a permis aux enfants de bien se défouler avant de reprendre la route pour visiter un endroit extraordinaire, le musée 14-18 de Romagne-sous-Montfaucon.

C’est un franco-hollandais, Jean-Paul,  qui a amassé plus de 300.000 objets de la 1ère guerre mondiale, dans les alentours. Pas de mise en scène spectaculaire, pas de brillant, comme il nous l’a dit lui-même : « la guerre ne mérite pas briller! » 

 

Nous avons également visité Le Ravin du Génie ou Ravin des sept fontaines, qui nous a permis d’appréhender la vie en troisième ligne, à l’arrière du front, là où les hommes étaient envoyés pour se reposer, là où s’organisait la tactique, la nourriture (en particulier le pain qui était consommé en grande quantité (1kg par jour par soldat). C’est également de là que l’on pilonnait les positions ennemies avec des canons pouvant tirer jusqu’à 8 coups par minute.

Cet endroit a été détruit par les américains en 1918 pour interdire aux allemands de s’y réinstaller. Il est réhabilité depuis plusieurs années par l’association « Argonne Meuse Patrimoine »

 

Nous avons terminé cette journée encore très intense par la visite de la nécropole américaine de Romagne-sous-Montfaucon, en territoire américain. C’est la plus grande nécropole européenne avec ses 14246 tombes de soldats américains morts pendant l’offensive Meuse-Argonne.  C’est la dernière bataille de la guerre entre septembre et novembre 1918 et c’est cette bataille qui fera perdre la guerre aux allemands.

C’est un lieu chargé encore une fois de beaucoup d’émotions avec des alignements de tombes et des noms gravés sur les murs. C’est la seule nécropole qui accueille des femmes car tous les américains, civils et militaires morts pendant la guerre sont enterrés ici. Certains sont parmi les premiers morts de la grippe espagnole qui finira d’assommer l’Europe après la guerre.

 

Avec toutes nos excuses pour ces mises à jour tardives, les journées sont très bien remplies, et la connexion internet du centre n’est pas très rapide. En plus, je dois m’équiper sérieusement ce qui ralentit un peu ma capacité de travail!

 

Jour 2 : Visite pluvieuse, visite heureuse

Jour 2 : Visite pluvieuse, visite heureuse

Aujourd’hui, mardi, nous avons une journée très riche en terme de visites et d’émotions.

Nous avons commencé par retrouver notre guide, Jerémy, à la citadelle de Verdun puis nous sommes allés visiter l’ouvrage de la Falouse, un fort qui se situait en arrière du front.

Le site a été entièrement restauré par un passionné, qui a parfaitement mis en scène la vie pendant la guerre.

 

L’arrivée au centre et les explications de Jerémy
L’intérieur du fort.

Nous sommes ensuite parti vers une « petite » nécropole (seulement 3500 tombes) dans laquelle les élèves ont pu (enfin, ceux qui ont bien voulu descendre du car) voir les tombes et pourront ensuite faire des recherches sur des soldats morts, voir leur photo, connaître leur métier…

 

Nous sommes ensuite aller manger dans une école, au chaud (et ça a fait du bien!) puis nous avons pris la route du champ de bataille de Verdun pour visiter le fort de Vaux. Ce fort (mais vous aurez plus de détails sur wikipédia, par exemple) a fait l’objet d’une âpre bataille entre les français et les allemands.

Direction ensuite le village détruit de Fleury, village totalement détruit pendant la guerre, et sous lequel gisent encore 10.000 soldats français et allemands. Il n’en reste absolument rien, les habitants n’ayant pas eu le droit de s’y réinstaller après guerre. Nous sommes restés dans le car pendant ce moment, la météo nous imposait quelques temps « sec ».

Nous avons terminé par l’ossuaire de Douaumont. Dans cet édifice il y a les restes de 130.000 soldats, français et allemands, tous « inconnus » et les noms de soldats disparus. Un moment très fort en émotion, le silence absolu est de mise et les enfants ont su, tous, respecter ce lieu.

 

Premier réveil

Premier réveil

La nuit s’est bien passée et c’est avec une météo pluvieuse que nous nous sommes réveillés ce matin. 

Après un petit déjeuner copieux, nous voila partis pour un circuit autour de Verdun. Au menu l’ouvrage de la Falouse, le fort de Vaux, l’ossuaire de Douaumont et le village détruit de Fleury. 

A suivre…