Des Magizoologistes dans la classe des sorciers!

Si vous souhaitez lire cet article en musique, cliquez sur l’extrait de: The fantastic Beasts and Where to find them de James Newton Howard:

Pendant la période 2, nous avons travaillé sur le livre Les Animaux Fantastiques, vie et habitat de Norbert Dragonneau:

Nous avons pu découvrir une quantité d’animaux fantastiques que nous ne connaissions pas et nous initier à la pratique de la Magizoologie, à la manière de Norbert Dragonneau.

Nous les avons décris, dessinés et placés dans leur pays d’origine ou leurs lieux de vie sur un planisphère et catégorisé en utilisant la classification du Ministère de la Magie:

Dans le cadre de notre travail de Magizoologiste, nous en avons fabriqué 10 en volume en nous servant des descriptions de Norbert Dragonneau, les voici:

Les descriptions sont extraites du « DICTIONNAIRE DES ANIMAUX FANTASTIQUES, vie et habitat » de Norbert Dragonneau:

I- LE BILLYWIG

CLASSIFICATION MDLM : XXX

« Le Billywig est un insecte natif d’Australie. Long d’un peu plus d’un centimètre, il a une couleur bleu saphir étincelante, bien que la vitesse à laquelle il vole le rende la plupart du temps invisible aux Moldus et même souvent aux sorciers qui ne s’aperçoivent de sa présence que lorsqu’ils ont été piqués. Les ailes du Billywig sont attachées au sommet de sa tête et ont une vitesse de rotation telle que la créature tourne sur elle-même en volant. L’extrémité inférieure de son corps se termine par un long dard très fin. La victime d’une piqûre de Billywig souffre de tournis suivi d’un état de lévitation. Des générations de jeunes sorcières et sorciers australiens ont essayé d’attraper des Billywigs pour se faire piquer et éprouver le plaisir de ces sensations ; trop souvent, cependant, la personne piquée flotte dans les airs pendant plusieurs jours de suite sans pouvoir redescendre et, en cas de réaction allergique grave, cet état de lévitation peut devenir permanent. Les dards séchés de Billywig sont utilisés dans diverses potions et font partie, croit-on, des ingrédients qui entrent dans la composition des Fizwizbiz. »

Les Sorciers qui se sont occupés de fabriquer les billywig sont:

VICTOR       ET      BAPTISTE

Matériaux utilisés: cure-pipes bleus et blancs ainsi que papier soie blanc et bleu, bâtonnet en bois pour le dard et pâte auto-durcissante pour le corps puis peinture acrylique bleu outremer, petits yeux mobiles à coller:

II- LA DEMIGUISE

CLASSIFICATION MDLM : XXXX

« Originaire d’Extrême-Orient, la Demiguise est très difficile à repérer en raison de son aptitude à se rendre invisible lorsqu’elle est menacée. Seuls les sorciers spécialement entraînés à sa capture sont en mesure de la voir. La Demiguise est un herbivore paisible qui ressemble à un singe gracieux avec de grands yeux noirs mélancoliques, le plus souvent cachés derrière ses cheveux. Son corps est recouvert d’une longue fourrure argentée et soyeuse. La fourrure de la Demiguise est particulièrement appréciée car les poils, une fois tissés, permettent de fabriquer des capes d’invisibilité. »

Les Sorciers qui se sont occupés de fabriquer la Demiguise sont:

    CHARLIE, BASILE ET ENZO

Matériaux utilisés: grillage fin modelable, bandes de papier collées à la colle acrylique, peinture argentée, laine grise, peinture acrylique grise et spray paillettes, carton pour les bras et le sac:

 

III- LE DOXY (Parfois appelé « fée mordeuse » et en anglais « biting fairy »)

CLASSIFICATION MDLM : XXX

« Les Doxys sont fréquemment confondus avec les fées bien qu’il s’agisse de deux espèces très différentes. Tout comme la fée, le Doxy a l’apparence d’un être humain minuscule bien que, dans son cas, il soit couvert d’une épaisse fourrure noire et pourvu de deux bras et deux jambes supplémentaires. Les ailes du Doxy sont épaisses, courbes et brillantes, comme celles d’un scarabée. Amateurs de climats froids, les Doxys habitent le nord de l’Europe et de l’Amérique.Ils peuvent pondre jusqu’à cinq cents œufs à la fois qu’ils enterrent et dont l’éclosion aura lieu deux ou trois semaines plus tard. Les Doxys sont pourvus de deux rangées de dents pointues et venimeuses. En cas de morsure, un antidote doit être immédiatement administré. »

Les sorciers qui se sont occupés de fabriquer les Doxys sont:

ZOÉ ET YANN

 

Matériaux utilisés: Cure-pipes, laine noire, yeux mobiles, dents en emballage yaourt, papier de soie blanc, boule de polystyrène et Posca noir :

IV- L’ERUMPENT (Éruptif)

CLASSIFICATION MDLM : XXXX

« L’Erumpent est un grand animal africain de couleur grise, doté d’un pouvoir considérable. D’un poids qui atteint parfois une tonne, il peut être confondu, de loin, avec un rhinocéros. Il a une peau épaisse qui lui permet de repousser la plupart des sortilèges et maléfices, une corne pointue sur le museau et une longue queue semblable à une corde. Les Erumpents ne donnent naissance qu’à un seul petit à la fois. Cette créature n’attaque jamais, à moins qu’on ne l’ait provoquée avec insistance mais, lorsqu’elle charge, les résultats sont généralement catastrophiques. La corne de l’Erumpent peut en effet transpercer n’importe quoi, de la peau jusqu’au métal, et elle contient une sécrétion mortelle qui provoque l’explosion de la créature ou de l’objet dans lesquels elle est injectée. Les Erumpents ne sont guère nombreux car les mâles se font souvent exploser les uns les autres à la saison des amours. Les sorciers africains prennent grand soin d’eux. La corne, la queue et le liquide explosif de l’Erumpent sont utilisés dans la fabrication de potions mais classés dans la catégorie B des produits commercialisables (dangereux et soumis au contrôle strict). »

 Les sorcières qui se sont occupées de fabriquer l’Erumpent sont:

           SOLENE, ALEXANE ET ISAURE

Matériaux utilisés: grillage fin modelable, carton, bandes de papiers journaux collés à la colle acrylique, peintures acryliques rouge et grise, yeux mobiles:

V- LE KAPPA

CLASSIFICATION MDLM : XXXX

Le Kappa est un démon des eaux japonais qui vit dans les mares et les rivières peu profondes. Il est souvent décrit comme une sorte de singe couvert d’écailles de poisson au lieu de fourrure, la tête creusée d’un trou dans lequel l’animal transporte de l’eau. Le Kappa se nourrit de sang humain mais il n’attaquera pas si on lui jette un concombre sur lequel est gravé le nom de la personne qu’il a en face de lui. Il est conseillé au sorcier qui se trouve confronté à un Kappa d’essayer d’amener la créature à se pencher en avant – ainsi, le trou qu’il a dans la tête se videra de son eau, privant l’animal de force.

Les sorciers qui ont fabriqué le Kappa sont:

ARIANNA, AARONet MANON

Matériaux utilisés: grillage fin modelable, carton, bandes de papiers journaux collés à la colle acrylique, peinture acrylique marron et bleue et Poscas dorés, yeux mobiles, papier soie:

 

VI- DRAGONS: LE MAGYAR A POINTES

 CLASSIFICATION MDLM : XXXXX

 » Sans doute les plus célèbres de tous les animaux magiques, les dragons sont parmi les plus difficiles à cacher. La femelle est généralement plus grande et plus agressive que le mâle, mais l’un ou l’autre ne doivent être approchés que par les sorciers les plus compétents et les mieux entraînés. La peau, le sang, le cœur, le foie et les cornes du dragon ont des propriétés magiques très puissantes, mais ses œufs sont classés dans la catégorie A des marchandises interdites de commerce. Il existe dix espèces distinctes de dragon, bien qu’on ait parfois observé quelques croisements ayant donné des hybrides très rares. Ces dix espèces sont les suivantes :

  • LE MAGYAR À POINTES

Considéré comme le plus dangereux de tous les dragons, le Magyar à pointes a des écailles noires et ressemble à un gros lézard. Il a des yeux jaunes, des cornes couleur bronze et des épines de la même teinte qui hérissent sa longue queue. Le Magyar dispose d’un souffle puissant qui lui permet de projeter des flammes à une distance plus longue que n’importe quel autre dragon (jusqu’à quinze mètres). Ses œufs ont l’apparence du ciment et leur coquille est particulièrement robuste ; au moment de l’éclosion, les jeunes la brisent à grands coups de leur queue dont les épines sont déjà bien développées dès la naissance. Le Magyar à pointes se nourrit de chèvres, de moutons et, chaque fois qu’il en a l’occasion, d’humains. »

Les sorciers qui ont fabriqué le Magyar à pointes sont:

CHARLES, AGATHE ET ISIA

Les matériaux utilisés: divers cartons, colle, bandes de papier collées à la colle acrylique, peinture noire, papier de soie noir et rouge, plastique blanc pour les dents:

 

VII- L’OCCAMY

CLASSIFICATION MDLM : XXXX

« L’Occamy vit en Extrême-Orient et en Inde : Marchant sur deux pattes, doté de plumes, d’ailes et d’un corps serpentin, l’Occamy peut atteindre une longueur de quatre mètres cinquante. Il se nourrit principalement de rats et d’oiseaux bien qu’on l’ait déjà vu capturer des singes. L’Occamy se montre agressif envers toute créature qui s’approche de lui, notamment lorsqu’il protège ses œufs, dont les coquilles sont constituées de l’argent le plus délicat et le plus pur. »

Les sorciers qui ont fabriqué l’Occamy sont:

OLIVIA, VALENTINE, STELYANA ET LOUIS

Les matériaux utilisés pour fabriquer l’Occamy: ballons de baudruche gonflés et recouverts de bandes de papier collées à la colle acrylique, peinture acrylique bleu outremer, argentée et jaune, plumes bleues synthétiques, yeux mobiles, paille naturelle pour le nid et carton:

VIII- L’OISEAU-TONNERRE (Thunderbird)

CLASSIFICATION MDLM : XXXX

« L’Oiseau-Tonnerre se trouve exclusivement en Amérique du Nord, où il est particulièrement abondant en Arizona. Arrivé à l’âge adulte, il est plus grand qu’un homme moyen et a le pouvoir de provoquer des tempêtes lorsqu’il est en vol. L’Oiseau-Tonnerre est si sensible aux dangers surnaturels que les baguettes magiques fabriquées avec ses plumes ont la faculté, dit-on, de jeter des sortilèges à titre préventif. L’une des maisons de l’école de sorcellerie d’Ilvermorny porte son nom. »

Les sorciers qui ont fabriqué l’Oiseau-Tonnerre sont:

JOAN, ZELIE ET AMAURY

Les matériaux utilisés pour fabriquer l’Oiseau-Tonnerre: corps en grillage modelable et bandes de papier, ailes et queue en carton, tête en polystyrène:

IX- LE STREELER (Musard)

 CLASSIFICATION MDLM : XXX

« Le Streeler est un escargot géant qui change de couleur toutes les heures et laisse derrière lui une traînée si venimeuse qu’elle ratatine et brûle toute la végétation sur laquelle il passe. Le Streeler est natif de divers pays africains mais il a été élevé avec succès par des sorciers d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Ceux qui apprécient ses couleurs de kaléidoscope en font un animal de compagnie, et son venin est par ailleurs l’une des rares substances capables de venir à bout du Horklump. »

Les sorcières qui ont fabriqué le Streeler sont:

ILONA, LOLA ET VIOLETTE

Les matériaux utilisés pour fabriquer le Streeler: ballons de baudruche longs recouverts de bandes de papier journal collées à la colle acrylique, une plaque de carton, du cure-pipe multicolore, de la peinture acrylique rouge, jaune, verte et bleue:

X- LE VIVET DORÉ

CLASSIFICATION MDLM : XXXX6

« Le vivet doré est un oiseau d’une espèce extrêmement rare et donc protégée. De forme sphérique, avec un très long bec fin et luisant, des yeux rouges semblables à des pierres précieuses, le vivet doré vole à une vitesse considérable et a la faculté de changer de direction avec une habileté et une rapidité déconcertantes, grâce aux articulations de ses ailes qui peuvent tourner dans tous les sens. Les plumes et les yeux du vivet doré sont si recherchés qu’il a jadis été menacé d’extinction à force d’être chassé par les sorciers. Le danger a été perçu à temps et l’espèce a aussitôt bénéficié d’une protection, la mesure la plus notable ayant été le remplacement du vivet par le Vif d’or dans le jeu de Quidditch. Des sanctuaires réservés aux vivets dorés existent dans le monde entier.

: Le Vivet doré est classé dans la catégorie XXXX non pas parce qu’il représente un danger mais en raison des sanctions très lourdes qui punissent sa capture ou les blessures qui lui sont infligées. »

Les sorciers qui ont fabriqué le Vivet Doré sont:

LOREENA ET LOEIZ

Les matériaux utilisés pour fabriquer les Vivets Dorés: pompons fabriqués en laine dorée, papier métal doré et yeux mobiles

Voici le rendu final de notre exposition que vous pouvez venir voir dans la classe de CM1/CM2:

Nous avons ensuite pu comparer les animaux imaginés pour le film Les Animaux Fantastiques 1 à ceux décrits par Norbert Dragonneau dans son dictionnaire:

Nous sommes plutôt fiers de notre travail!

 

Ce contenu a été publié dans CE2-CM1-CM2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Des Magizoologistes dans la classe des sorciers!

  1. anne midelet dit :

    bonsoir,
    félicitations pour le travail réalisé , c’est très chouette !!
    Famille Midelet

  2. Czinober dit :

    Bonjour,

    Ils n’ont pas l’air malheureux nos petit(e)s sorcier(e)s !
    Et oui, vous pouvez être fiers de votre travail, il est magnifique !

    Famille Czinober

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.