Archives de
Catégorie : Non classé

Jeu de piste à l’école

Jeu de piste à l’école

Ce matin, les enfants du groupe 1 de la classe 6 ont choisi des détails de l’école , nous les avons pris en photo puis ils ont été envoyés aux copains à la maison .

Leur mission : situer sur le plan de l’école ces endroits !

Voici leur message :

Bonjour les amis,

On espère tous que vous allez bien. On vous a prévu un jeu, on espère que vous avez aimé. Voici la correction.

Nous on a bien travaillé cette semaine et vous ?

Amusez-vous bien ce week-end, les enfants du groupe 1

 

Mentawaï !

Mentawaï !

 Suite à notre visite de l’exposition sur l’Amazonie, nous avons voulu poursuivre notre travail de recherche sur les peuples autochtones des forêts équatoriales et nous avons rencontré en décembre, Tahnee Juguin ( spécialiste des Mentawaï et qui a vécu avec eux à Sumatra, sur l’île de Siberut ). Elle vient de publier avec un dessinateur ( Jean-Denis Pendax ) une bande dessinée sur les Mentawaï qui ont une façon de vivre, en harmonie avec la nature, très proche des indiens d’Amazonie.

Voilà quelques extraits de textes des élèves qui se sont montrés très intéressés et enthousiastes lors de cette rencontre.

Vendredi 13 décembre, une dame est venue dans la classe pour nous parler des Mentawaï. Elle s’appelle Tahnee et c’est une spécialiste des Mentawaï [ un peuple de la forêt vivant sur une île au large de Sumatra en Indonésie ].

Elle habite à deux endroits : à Nantes et aux Mentawaï ; elle parle le français et le mentawaï.

Elle nous a appris plein de mots Mentawaï, elle nous a appris le mot bonjour c’est Aleuita. Elle nous a fait écouter des chants Mentawaï et nous a montré des vidéos.

Elle nous a expliqué comment les Mentawaï vivaient. Elle nous a montré des photos. Sur ces photos, nous avons vu des umas, ce sont de grandes maisons où on peut vivre avec toute sa famille.

Les maisons ne sont pas comme chez nous. Les hommes et les femmes ne dorment pas dans la même pièce. Ils dorment par terre.

Au début, il y a des bancs de bois, ensuite il y a les chambres des hommes avec leurs moustiquaires, plus au fond il y a les chambres des femmes et leurs moustiquaires et encore plus au fond il y a des cochons.

Les maisons sont surélevées car il pleut beaucoup.

Elle nous a présenté plusieurs objets. Il y avait un filet de pêche, un panier avec des lanières qui sont faites en feuilles de bananier et des objets pour faire des tatouages. Les hommes chassent dans la forêt pendant que les femmes vont pêcher.

                              un filet de pêche et un « sac à dos »

         

Elle nous a parlé d’un arbre qui s’appelle le sagou. Les hommes vont couper du sagou à la machette. Ils mangent du sagou.

Elle nous a parlé de sa bande dessinée qui s’appelle Mentawaï. Elle nous a montré des images de son chien et de sa maison là-bas.

A la fin, elle nous a fait des tatouages, avec du charbon de l’eau et une brindille, sur nos mains comme une patte de poulet, des soleils avec des points.

                             

Les tatouages sont faits à base de charbon et de jus de canne à sucre. Les Mentawaï font un tatouage avec un bout de bois recourbé et un autre droit.

 

On place une épingle à nourrice dans le bout de bois recourbé et on place du charbon sur l’aiguille, puis l’aiguille sur la peau et avec le baton droit on tape sur l’autre baton. Ainsi le charbon teinte la peau.

 

Atelier de préparation au spectacle du Cep Party

Atelier de préparation au spectacle du Cep Party

Le vendredi 6 mars, Nathalie Licastro danseuse et sophrologue est venue à l’école pour faire un atelier de préparation au spectacle « Comme le vent dans les voiles » qu’elle devait danser lors du festival du Cep Party (la situation de confinement en a décidé autrement).

Julie Cloarec-Michaud danseuse, assistante et auteure du spectacle a préparé le spectacle avec la classe d’Odile. L’une comme l’autre ont sensibilisé les enfants  au spectacle, au croisement de la sophrologie et de la danse. L’atelier, sous forme de jeux ludiques avait pour objectif de faire découvrir le schéma corporel aux enfants et d’associer à la danse le premier mouvement de la vie : la respiration. Une découverte tout en douceur et en poésie… un vrai moment de bonheur et de bien être

Plantations de bulbes

Plantations de bulbes

Dans le cadre de notre projet jardin, le 17 janvier, les CP de la classe de Laurent et les CM1/CM2 de la classe de Magali  ont désherbé toutes les jardinières de l’école .
Ensuite, des groupes d’élèves formés avec des MS/GS de notre classe, des  CP et des CM1/CM2 ont planté des bulbes de crocus, de narcisses et de tulipes.

Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre …

Les arbres en arts visuels

Les arbres en arts visuels

Au mois de décembre, trois classes ont été mélangées (de la MS au CM2), autour du thème des arbres.

Des élèves ont fabriqué un herbier artistique. Il y avait une page pour le châtaigner, une autre pour le noisetier, une troisième correspondait au chêne et la dernière, à l’érable.

D’autres élèves ont réalisé un arbre à l’encre de chine, sur un fond aux couleurs de l’automne. Tout autour, ils ont observé des éléments ramassés dans le bois et les ont représentés.

Dans la troisième classe, des calligrammes ont été réalisés.

 

Ateliers cuisine et bricolages de Noël

Ateliers cuisine et bricolages de Noël

Mercredi 11 décembre, certains élèves ont cuisiné des chocolats. Ils étaient à base de beurre, de spéculoos et de chocolat au lait. Le lendemain, nous les avons goûtés. C’était exquis ! Nous avons été aidés par trois mamans.

Pendant ce temps, les autres élèves étaient en train de fabriquer des photophores pour les correspondants. Certains ont aussi fait un flocon, en couleur.

Deux élèves de la classe 5 de CE1 / CE2

La bibliothèque municipale

La bibliothèque municipale

Jeudi 7 novembre, nous étions allés à la bibliothèque municipale. Nous avions écouté une histoire lue par les bénévoles : les CE1 ont lu « Ne m’embrassez pas ! »  et les CE2 , « l’enfant qui venait de la mer ».

Nous avons également eu le temps de lire silencieusement.Milan a lu une histoire aux CE1 qui ont écouté avec beaucoup d’attention !

Nous avions aussi emprunté un livre chacun que nous pouvions apporter en classe.

La classe 5