Les intelligences multiples – maternelle

Les intelligences multiples – maternelle

Du 26 au 30 janvier, les quatre classes de l’école maternelle ont expérimenté les « intelligences multiples ».

Les huit intelligences
Allant plus loin, Howard Gardner a cherché à élargir les paramètres permettant de définir et de comprendre l’intelligence, afin d’intégrer l’infinie diversité des capacités humaines, et ceci dans toute culture et dans tout contexte social. Ses recherches l’ont finalement conduit à rajouter un “ s ” au mot « intelligence ». En s’appuyant sur des critères précis (en particulier l’existence d’un système symbolique propre à chaque intelligence, et la correspondance avec une région relativement bien localisée du cerveau), il a ainsi défini huit « intelligences » :

l’intelligence verbale/linguistique
C’est la capacité à être sensible aux structures linguistiques sous toutes ses formes.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui aime lire, qui parle facilement, aime raconter des histoires et aime en entendre, qui aime les jeux avec des mots (mots croisés, Scrabble, etc.), les jeux de mots, les calembours.

l’intelligence musicale/rythmique
C’est la capacité à être sensible aux structures rythmiques et musicales.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui fredonne souvent, bat du pied, chante, se met à danser sur le moindre rythme ; ceux qui sont sensibles au pouvoir émotionnel de la musique, au son des voix et à leur rythme ; ceux qui saisissent facilement les accents d’une langue étrangère.

l’intelligence interpersonnelle
C’est la capacité à entrer en relation avec les autres.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui entre bien et facilement en relation, se mélange et s’acclimate facilement ; chez ceux qui aiment être avec d’autres et ont beaucoup d’amis, ceux qui aiment bien les activités de groupe ; chez ceux qui communiquent bien (ou parfois manipulent), chez ceux qui aiment résoudre les conflits, jouer au médiateur.

l’intelligence corporelle / kinesthésique
C’est la capacité à utiliser son corps d’une manière fine et élaborée, à s’exprimer à travers le mouvement, d’être habile avec les objets.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui contrôle bien les mouvements de son corps ; chez ceux qui aiment toucher, sont habiles en travaux manuels ; ceux qui aiment faire du sport, aiment jouer la comédie ; chez ceux qui apprennent mieux en bougeant, qui aiment faire des expériences ; l’enseignant la reconnaîtra dans l’élève qui se trémousse s’il n’y a pas suffisamment d’occasion de bouger, chez celui qui se lève en classe pour tailler un crayon ou mettre un papier à la poubelle. l’intelligence visuelle / spatiale
C’est la capacité à créer des images mentales, et à percevoir le monde visible avec précision.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui a un bon sens de l’orientation, ceux qui créent facilement des images mentales ; ceux qui aiment l’art sous toutes ses formes ; ceux qui lisent facilement les cartes, les diagrammes, les graphiques ; ceux qui aiment les puzzles, ceux qui aiment arranger l’espace ; ceux qui se souviennent avec des images ; ceux qui ont un bon sens des couleurs ; ceux qui ont besoin d’un dessin pour comprendre ; etc.

l’intelligence mathématique / logique
C’est la capacité à raisonner, à calculer, à tenir un raisonnement logique, à ordonner le monde, à compter. C’est l’intelligence qui a été décrite avec beaucoup de soin et de détails par Piaget, en tant que « l’intelligence ».
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui aime résoudre des problèmes ; chez ceux qui veulent des raisons à tout, veulent des relations de cause à effet ; qui aiment les structures logiques, et aiment expérimenter d’une manière logique ; chez ceux qui préfèrent la prise de note linéaire ; etc.

l’intelligence intrapersonnelle
C’est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même.
On reconnaît particulièrement cette intelligence chez quelqu’un qui a une bonne connaissance de ses forces et de ses faiblesses, de ses valeurs et de ses capacités; chez ceux qui apprécient la solitude ; qui savent se motiver personnellement ; qui aiment lire, qui écrivent un journal intime ; qui ont une forte vie intérieure.

l’intelligence du naturaliste
C’est la capacité à reconnaître et à classer, à identifier des formes et des structures dans la nature, sous ses formes minérale, végétale ou animale.
On la reconnaît chez ceux qui ceux qui savent organiser des données, sélectionner, regrouper, faire des listes ; chez ceux qui sont fascinés par les animaux et leurs comportements, qui sont sensibles à leur environnement naturel et aux plantes ; chez ceux qui cherchent à comprendre la nature et à en tirer parti (de l’élevage à la biologie) ; chez ceux qui se passionnent pour le fonctionnement du corps humain, qui ont une bonne conscience des facteurs sociaux, psychologiques et humains. »
(http://ecoles.ac-rouen.fr/circmarom/file/Pedagogie/intelligences_multiples/Presentation_Intelligences_Multiples.pdf)

Tous les matins, pendant une demi-heure, les classes se rendaient chacune leur tour dans la salle de motricité aménagée en ateliers. Chacun possédait une dominante.
Les premières séances ont constitué une phase de découverte et d’exploration des ateliers où chacun se déplaçait librement dans les ateliers.
A suivi la phase d’appropriation où chacun allait dans l’atelier qu’il préférait.
Puis, ce fut la phase d’autonomie, sans que l’enseignant donne de consigne.


Au cours de ces séances, nous avons pu observer ce vers quoi les élèves sont attirés et les interactions entre eux.
Les retours et les moments d’échange en classe furent très riches !

One thought on “Les intelligences multiples – maternelle

  1. Bonjour,
    Ceci est vraiment intéressant. Je ne connaissais pas du tout cette approche, mais j’avais déjà bien tendu l’oreille lors de la réunion du début d’année lorsque cela avait été évoqué dans la classe de GS. Aussi, je vous remercie pour cette belle initiative et ce partage grâce auquel, nous, parents, allons pouvoir prendre le relais. Rien qu’à lire chaque type d’intelligence, on retrouve forcément les aptitudes et les goûts de nos enfants. En effet, cela nous donne une base pour être davantage à l’écoute de ce qu’ils aiment ou aimeraient faire… Cela aide à mieux cerner leurs capacités, leurs difficultés… Bref, c’est super pour mieux les comprendre et les accompagner dans leur développement. Alors encore Merci ! Cordialement, Yasmina LANDAIS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.