« Si » de Jean-Luc Moreau

Voici une poésie de Jean-Luc Moreau

Si…

Si la sardine avait des ailes,

Si Gaston s’appelait Gisèle,

Si l’on pleuait lorsqu’on rit,

Si le pape habitait Paris,

Si l’on mourait avant de naître,

Si la porte était la fenêtre

Si l’agneau dévorait le loup,

Si les Normands parlaient zoulou,

Si la Mer Noire était la Manche,

Et la Mer Rouge la Mer Blanche,

Si le monde était à l’envers,

Je marcherais les pieds en l’air,

Le jour je garderais la chambre,

J’irais à la plage en décembre,

Deux et un ne feraient plus trois…

Quel ennui ce monde à l’endroit !

Jean-Luc Moreau

L’Arbre perché, les éditions de l’Atelier

 

Et voici quelques vers supplémentaires:

Si les animaux faisaient les lois

On marcherait avec les doigts

Capucine et Lou-Ann

Si la Tour Eiffel était rose fluo

Mon chat serait zozo.

Nina

Si l’Italie ressemblait à une chaussure

La coupe du monde serait moins dure

Si les Alliés n’avaient pas débarquer

On parlerait allemand à Angers

Tiago et Baptiste

Si Paris était l’Italie,

La Russie serait la Zambie.

Si ma grand-mère était la reine d’Angleterre,

Mon grand-père serait militaire.

Si le foot n’ existait pas,

Je ne serais pas là.

Rémi et Noah

Si les choux étaient bons

On ne mangerait que des bonbons

Louane et Taïs

Si Big Ben avait des ailes

On volerait avec elle

Lou-Ann et Capucine

Tiago et Baptiste

Si Dark Vador était dans une boulangerie,

Il n’y aurait plus d’imprimerie

Jade et Nina

Pour finir, des illustrations !

 

 

 

 

Nina                                     Lou-Ann

 

 

 

 

Louane                                 Lilou

 

 

 

Jade                                     Dariot

 

 

 

Ce contenu a été publié dans CM1/CM2. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *