Les CM2 participent à une enquête journalistique sur le Liban avec Globe Reporter

La journaliste nantaise Hélène Bielak est intervenue en classe jeudi 26 novembre.

Le projet :
Notre classe a été retenue pour participer à une grande enquête journalistique au Liban, dans le cadre d’un projet d’éducation aux médias et de sensibilisation à l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Comment ce projet s’inscrit-il dans les enseignements ?
Les élèves vont s’impliquer dans un projet au croisement de plusieurs disciplines par le biais de cette grande enquête journalistique (français, histoire, géographie, éducation morale et civique). Dans un premier temps, cette enquête permettra de fédérer le groupe classe autour d’un projet commun et ambitieux. Il s’agira d’abord de sensibiliser les élèves à différentes thématiques : qu’est-ce qu’une information ? Quel est le travail d’un journaliste ? Qu’est ce qu’un média ? Comment vérifier une information ? Qu’est-ce qu’une fake news ? Puis, de mener en classe des conférences de rédaction, de choisir les sujets, leurs angles, de traiter l’information et de la rédiger. Cette enquête permettra d’une part de travailler de nombreuses compétences : compétences langagières et rédactionnelles, et d’autre part, d’aborder les enjeux du développement durable, accès à l’eau, protection de l’environnement, transition énergétique, conditions de vie des réfugiés… Cette enquête s’inscrira donc pleinement dans les enseignements et sera sûrement un puissant levier de motivation pour les élèves, ainsi rendus acteurs de leurs apprentissages.

Par qui est-il organisé ?
Ce projet est organisé par le Réseau régional multi acteurs pays de la Loire coopération internationale, le Conseil Régional des Pays de la Loire et Globe Reporters, pour sensibiliser les élèves du primaire au lycée à la crise humanitaire et la crise sanitaire au Liban. Plus d’informations sur le projet à lire ici :

Quelle organisation en classe ?
Les élèves de CM2 vont devoir construire ensemble un projet multimédia sur le Liban avec des journalistes professionnels. Une journaliste (Sidonie Hadoux), partira en reportage au Liban et va collecter des ressources à exploiter (textes, éléments sonores, photographies, iconographies et vidéos). Elle nous les transmettra pour que nous puissions nous en emparer en classe. De notre côté, nous allons en parallèle mener une recherche d’informations sur le Liban : le pays, sa culture, sa langue, ses traditions, sa population, ses fêtes, sa langue, sa cuisine… Nous avons bénéficié le jeudi 26 décembre dernier de l’intervention en classe d’Hélène Bielak, une journaliste nantaise, et de Françoise Laboux, chargée de mission Education aux médias et à l’information et ancienne journaliste, qui sont venues présenter leur métier. Sous forme d’ateliers, les élèves ont découvert qu’est ce que l’information ? Qu’est ce qu’un média ? Pourquoi la liberté de la presse est-elle fondamentale ? Comment travaille un journaliste ? Ensuite, la classe se transformera en « rédaction », les élèves deviendront des rédacteurs en chef. Il s’appuieront sur leurs recherches sur le Liban, pour dégager des sujets et des angles ( = manière d’aborder un sujet). Puis, ils devront identifier des personnes à Nantes qui ont un lien avec le Liban (restaurateur, association libanaise, personne d’origine libanaise qui accepterait de nous parler de son pays). Les élèves mèneront des interviews, devront éventuellement réaliser des photographies (si le contexte sanitaire permet l’interview en face à face) puis rédiger un article grâce aux éléments qu’ils auront retenu. Enfin, leurs réalisations seront présentées au sein de l’école, lors d’une petite exposition.

L’intervention des bénévoles de l’Afev :
pour mener à bien ce projet ambitieux, nous bénéficions de l’aide de deux bénévoles de l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville), le jeudi matin. Ces bénévoles ont tout d’abord aidé les élèves à mener des recherches documentaire sur le Liban, à la BCD de l’école, par petits groupes. Les élèves ont ensuite approfondi leurs recherches sur internet, dans la salle informatique de l’école. Ils ont ensuite rédigé des lettres à l’attention des parents d’élèves, des élèves de l’école eux-mêmes, du personnel de l’école (Alban, dames de cantine, animateurs du périscolaire), des maîtres et maitresses de l’école, afin de récoler des informations sur le Liban.

Une fois que cette phase de recherche sera terminée, il sera nécessaire d’inviter les élèves à restituer à l’oral devant la classe le fruit de leurs recherches, en leur donnant les outils méthodologiques de la présentation d’un petit exposé à l’oral.

Ensuite, il s’agira de guider les élèves pour rechercher quelques personnes libanaises nantaises et les interviewer (probablement pas téléphone, tout dépendra du contexte sanitaire).

Enfin, il s’agira de les aider à restituer les informations récoltées lors de ces interviews, puis de les aider à rédiger leurs articles à l’ordinateur, toujours pas petits groupes de 4 élèves.


Pauline Jahan, enseignante de la classe de CM2

Ce contenu a été publié dans Mme Jahan. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.