L’option Cirque au collège les Sources

les élèves de l'option cirque

Christine Kerhamon, professeur d’EPS, anime l’option Cirque avec son mari.

Quel fut le point de départ de l’option cirque au collège Les Sources ?

Je pense que la création de cette option fut motivée par « Le Mans fait son cirque » avec la volonté de rendre l’activité cirque accessible à des enfants des quartiers sud et de développer la culture « cirque, section sportive ». L’option a ensuite évolué pour respecter les textes de l’Éducation Nationale.

Pourquoi avoir choisi d’enseigner cette option ?

Je ne l’ai pas choisie. Lorsque les élèves sont devenus trop nombreux pour un seul professeur, M. Kerhamon, j’ai commencé à encadrer moi aussi l’option Cirque.

Entre 2008 et 2011, le nombre de volontaires n’excédait pas 16 élèves mais en 2012 leur nombre a explosé et atteint les 37 élèves pour redescendre lentement vers une vingtaine en 2015.

Nombreuses sont les candidatures à l’option cirque en 6e et un grand nombre d’élèves de 5e aimeraient poursuivre en 4e.

Quel est le but de l’option Cirque ?

Il s’agit avant tout pour l’élève de  restaurer l’estime de soi, voire l’améliorer et mieux réussir sa scolarité et sa vie personnelle.

L’option Cirque permet ainsi de travailler notamment la concentration, la coordination, la souplesse et l’équilibre, la persévérance, la connaissance et le contrôle de soi, la communication, le respect, l’autonomie, l’expression, l’acceptation du regard et du jugement, et bien sûr la culture cirque.

Les élèves pratiquent l’acrobatie (salto avant et arrière), l’équilibre (monter sur des gros ballons, marcher sur des cordes, monter sur des échasses) et la jonglerie avec des balles, des quilles ou des foulards.

Quel est votre investissement ?

L’option Cirque demande un peu plus d’attention qu’un cours d’E.P.S. car c’est une activité à « risques potentiels », avec beaucoup de matériels à manipuler. Il faut aussi beaucoup observer les élèves pour identifier leurs besoins. Ceci est conseillé pour qu’ils puissent progresser.

La préparation du spectacle nous prend beaucoup de temps de conception, de réflexion autour des numéros, des titres, des enchaînements. Puis il faut faire les programmes, les affiches, les répétitions, le montage de musique sur ordinateur. Tout cela représente beaucoup de temps mais les élèves et les parents sont satisfaits du résultat. C’est un grand moment d’émotion chaque année.

Le spectacle en lui-même coûte peu voire rien du tout au collège car nous réunissons au maximum les choses des années précédentes. On achète parfois un peu de tissu. On demande aux élèves de choisir des vêtements à eux aussi.

Que pouvez-vous nous dévoiler sur le futur spectacle de fin d’année ?

Il aura lieu au gymnase près du collège les Sources comme d’habitude. La thématique du spectacle  tourne autour des mots importants de la vie : émotions (ex : peur, joie…), sentiments (ex : l’amitié, l’amour…) et grands principes (ex : coopération, liberté…).

Quant aux décors, nous n’avons pas encore d’idée particulière. Parfois nous travaillons avec le professeur d’Arts Plastiques et la classe d’ULIS. Parfois, nous jouons sur les couleurs des vêtements, les costumes et/ou accessoires. Peut-être allons-nous accrocher les mots retenus pour les numéros sur le fond de scène (40 m. de tissu noir que j’ai cousu il y a 6 ans). Tout cela évolue au fur et à mesure que se construisent les numéros jusqu’au jour final du spectacle.

Les élèves peuvent aussi participer au choix des morceaux musicaux.

Le collège les Sources est associé à la M.P.T Jean Moulin où sont organisés des ateliers pour participer au carnaval des quartiers. Les élèves de l’option Cirque défilent à la parade Le Mans fait son cirque. La prochaine aura lieu en 2016.

Lisa Terrier, Lou-Anne Pousse, Fatima El Fatouhi,

Loïck Paulmery, Mathéo Jouanneau, Leïla Davulcu 5èmeB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.