« Les jeux vidéos n’isolent pas du monde »

Jocelin, un Ruaudinois de 13 ans, est passionné par les jeux vidéos en ligne au point de consacrer entre deux et trois heures par jour de la semaine et davantage le week-end. Grâce à une bonne organisation, il réussit à concilier son loisir et la réussite dans ses études.

Il joue en ligne depuis deux ans et demi. « J’ai commencé sur la Wii U en 2015 sur Mario Kart 8 et Spaltoon. Puis je suis arrivé à jouer sur PC à la sortie d’Overwatch. »

Les raisons qui l’ont décidé à jouer en ligne : « il y a plus d’amusement en ligne comme jouer avec ses potes et préparer un plan d’assaut pour “raid” une base (piller les ressources), ou plus de défis que de jouer contre un IA (ordinateur) qui ne peut même pas parler. »

Sa mère préfèrerait le voir moins sur les écrans. « Elle me répète sans cesse d’aller dehors jouer avec mes amis ou de lire. Elle pense que jouer en réseau m’isole », analyse Jocelin. «Mais ça dépend vraiment des jeux. C.O.D (Call of Duty) par exemple, ne permet pas de jouer convenablement avec en équipe car le jeu a beau être en ligne, on ne peut pas bien communiquer avec ses coéquipiers. Mais avec pour la plupart des jeux c’est possible et même souhaitable. En outre, cela nous fait réfléchir car on doit mettre en place un plan d’attaque, etc… ».

« J’ai réussi, grâce au jeu Rainbow Six Siege, à rencontrer une personne en ligne, qui est devenu un véritable ami ».

Jocelin, Clément, Benjamin, 4C

Une réflexion sur « « Les jeux vidéos n’isolent pas du monde » »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.