Le bio et le local arrivent dans les assiettes des collégiens

Si le nombre des produits bio et des circuits courts augmentent au collège, quels sont les enjeux pour les restaurants scolaires ?

Le bio et le local se développent dans tous les collèges sarthois ,à la demande du conseil départemental qui souhaite avoir une quantité de bio et de local au dessus de 50%. Depuis 2012 la quantité de ces produits a donc beaucoup augmenté. La plupart des restaurants scolaires respectent la proportion demandée comme le collège Jean Cocteau à Coulaines (68% en juin dernier de produits bio et locaux ) ou le collège des Sources au Mans (54% en 2019) la cheffe Mme Chancel explique : « Certains collèges sont encore sous les 50%. D’ici quatre ans le Conseil Départemental souhaite monter la barre à 70% ».

Le prix pour des produits de qualité

Les restaurants scolaires sont obligés de jongler entre le bio, le local et les autres produits à cause du prix . Les produits bio et les circuits courts sont en effet plus chers, » la différence est à peu près de 1,5% » dit Mme Chancel. Pour la plupart des collèges , les produits bio et locaux sont : les laitages, les fruits et les légumes et les viandes. Les restaurants scolaires s’approvisionnent dans des fermes de Sarthe comme la ferme Chauvet / la maison Champion (volailles) et le Gaec Bio avenir (surtout des produits laitiers).

Un enjeu écologique

Grâce à la demande du Conseil Départemental, le bio ainsi que le local connaissent des jours heureux dans les collèges. L’agriculture locale est de plus en plus prisée même en dehors des restaurants scolaires. Les collégiens mangent plus de produits bons pour leur santé mais aussi bons pour leur planète !!!
Mme Chancel cuisinière en chef au collège Les Sources avec les partenaires bio et locaux du collège

Fériel, Auriane, Jeanne, 4eC, collège Les Sources

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.