Mes ancêtres dans la guerre: Les frères Guinaudeau

Ils étaient trois frères…

Trois frères dans la guerre…

C’étaient mes arrière-grand-oncles

Célestin, Clément et Gabriel Guinaudeau.

Avant la guerre:

Célestin Pierre Marie Guinaudeau est né le 21 septembre 1886  à St Aubin des Ormeaux en Vendée.

Sa profession est cultivateur,  sa taille est de 1m 69. Il a les cheveux et sourcils châtains. Il a les yeux roux, une bouche moyenne, un menton rond et un visage ovale.

Clément Jean Maximin Guinaudeau est né le 28 mai 1890 à St Aubin des Ormeaux. Sa profession est cultivateur. Sa taille est 1 m 68. Il a les cheveux châtain. Il a les yeux bleus clairs.

 

Gabriel Arnoud Marie Guinaudeau est né le 30 août 1893 à St Aubin des Ormeaux. Sa profession est cultivateur. Sa taille est 1 m 68. Il a les cheveux châtains.Il a les yeux roux .

 

Ils sont tous les trois fils de Célestin Guinaudeau et de Marie Dixneuf.

Pendant la guerre:

En 1914, Célestin avait 28 ans, il est blessé par un éclat d’obus le 8 juin 1916 à Thiaumont (Meuse). Il a eu une fracture de la cuisse droite. Il est amputé de la cuisse droite. Il meurt des suites de ses blessures le 12 décembre 1916 à l’hôpital auxiliaire. Il avait 30 ans.

Il a cité à l’ordre de la division le 26 mars 1917 : »Brave soldat très grièvement blessé à son poste de combat devant Verdun. Amputé de la cuisse droite est mort des suites de ses blessures.

En 1914, Clément avait 24 ans. Il a été blessé le 17 juin 1915 à Neuville St Vaast. Il a eu une  plaie à la cuisse gauche par éclats d’obus. Il a disparu le 29 octobre 1916 au Transloy dans  la Somme. Il avait 26 ans.

Le Transloy au nord-est de la Somme¹

En 1914, Gabriel avait 21 ans. C’est le plus jeune des trois frères et le premier à mourir. Il est décédé des suites de ses blessures de guerre le 15 juin 1915 à la ferme de Toutvent, commune d’Hebuterne dans le Pas-de-Calais, il avait 22 ans.

Mes ancêtres et moi:

Je ne connaissais pas cette histoire avant ce travail de recherches. Ma grand mère m’ a donné beaucoup d’informations. Cela a du être un drame pour leurs  parents de perdre trois fils pendant la guerre. Je trouve cette histoire très triste. Heureusement le papa de ma grand mère était trop jeune pour faire la guerre.

Maëlys C., 6ème C

 

¹ Merci à  Céline Jasiak qui, depuis la Somme, nous a fourni la carte.

Pour découvrir les champs de bataille de la Somme, rendez-vous sur le site de l’Historial de la grande guerre de  Péronne :

http://www.historial.org/

Ce contenu a été publié dans Mémoires familiales, mémoire nationale, Mon ancêtre dans la guerre, Morts pour la France en 1915, Morts pour la France en 1916, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Mes ancêtres dans la guerre: Les frères Guinaudeau

  1. pierrecharlesfaitsonnumero dit :

    Bravo pour ton travail Maelys ! Un travail qui t’a demandé du temps mais le résultat en valait la peine. Si tu arrives à avoir des photos plus nettes du côté des tontons, je remplacerai celles-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *