Archives par mot-clé : sciences

GS/CP lundi 18 mai

Nous avons écrit une lettre aux copains et aux copines qui restent à la maison (pas tous…).


Puis nous sommes allés la poster.

Nous avons planté des graines dans le jardin, bien tardivement… Potiron, tournesol, haricot nain, fève et petit pois.

MARVIN: « Ho ! un oiseau vient de tomber de son nid !!! »
Et le chat est déjà là…

Partie de cache-cache endiablée pendant la récréation.

GS/CP Sciences: créer sa loupe pour observer les insectes

Nous avions déjà parlé des insectes ICI et je vous avais proposé de les observer.

Vous pouvez retrouver la fiche technique pour fabriquer votre propre loupe ICI.

Enfin quelques jeux autour du thème des insectes: ICI

Un petit défi: Essaie de trouver chez toi le plus d’insectes possible dans lesquels on entend le son [a]. En CP essaie de les écrire.

Bonne observation !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (38) – La nouvelle page d’Émilie Jolie : le raton-laveur

Commencez par présenter le raton-laveur à votre enfant :

Puis écoutez la chanson du raton-laveur rêveur :

Deux activités aujourd’hui :

1) Création en arts visuels d’un raton-laveur

Matériel

  • peinture noire
  • pinceau
  • papier journal
  • colle

Imprimez ou recopiez le modèle du raton-laveur :

Avec les empreintes des deux mains, représente les yeux et les moustaches :

Colle des petits morceaux de papier journal sur les zones suivantes :

Peins en noir les autres zones, sans oublier le museau :

Représente les yeux avec deux attaches parisiennes :

2) Écriture, avec les consignes habituelles en MS (entre deux lignes, écartées de 2 cm) et en GS (entre deux lignes écartées de 1 cm ou 0,5 cm) :

BONUS

(Cette activité, photos et textes, vient de la page : https://www.wedemain.fr/Comment-fabriquer-un-videoprojecteur-avec-une-boite-a-chaussure-et-un-smartphone_a1695.html )

Le raton-laveur rêveur voudrait « un petit rôle dans un film en couleurs ». Aide-le en fabriquant ton projecteur :

Matériel nécessaire

– Une boîte à chaussures
– Une loupe
– De la peinture noire
– De l’adhésif d’électricien noir
– Un grand trombone
– Un cutter
– Un crayon
– Un smartphone

1) Préparez la boîte

Commencez par peindre l’intérieur de votre boîte à chaussure et de son couvercle en noir. Cela assurera une image plus nette par la suite. Une fois la peinture sèche, placez la loupe sur l’un des petits côtés de la boite et tracez-en le contour à l’aide d’un crayon.

2) Percer l’objectif

Découpez proprement le cercle tracé précédemment à l’aide du cutter. Percez ensuite un petit trou à l’arrière de la boîte afin de laisser passer le câble du chargeur de téléphone.

3) Fixez la loupe

Si votre loupe possède un manche, vous pouvez envisager de le couper. Sinon orientez-le sur le côté afin qu’il ne gêne pas. Placez ensuite la loupe dans l’orifice et fixez-la avec le scotch d’électricien.

4) Fabriquez le support du téléphone

Dépliez votre trombone et tordez-le afin de fabriquer un support pour le smartphone. Celui-ci devra tenir de façon droite, en parallèle avec la loupe.

5) Préparez la projection

Si vous ne possédez pas de murs blancs dans votre intérieur, il est possible de fabriquer un écran en tendant un drap ou en retournant un poster.

Il faut ensuite régler la netteté de l’image. Pour cela, placez le téléphone sur son support dans le fond de la boîte. Déplacez-vous ensuite d’avant en arrière en tenant la boîte jusqu’à trouver la distance idéale.

Vous pouvez enfin faire un réglage plus précis en déplaçant le téléphone à l’intérieur de la boîte à chaussure.

6) Projetez l’image

Réglez la luminosité de l’écran du téléphone au maximum et lancez votre vidéo ou votre diaporama. Il ne reste plus qu’à placer le téléphone sur son support et à refermer la boîte.

Et n’oubliez pas d’éteindre la lumière !

NOTE

Par un effet d’optique dû à la lentille convexe, l’image est inversée. Heureusement, ce problème peut être résolu très simplement en modifiant les paramètres du téléphone.

  • Pour un iPhone : allez dans Réglages > Général > Accessibilité et activez « AssistiveTouch ». Un petit bouton blanc apparait, appuyez dessus. Dans « Appareil », sélectionnez « Tourner l’écran » puis sélectionnez « À droite ».
  • Pour un téléphone Android : vous pouvez utiliser l’application Ultimate Rotation Control.


L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (32) – Le hérisson

Aujourd’hui, je propose beaucoup d’activités sur le hérisson, à faire en prenant son temps et selon votre rythme et celui de votre enfant.

La page du hérisson dans le conte Émilie Jolie

Le texte à lire avant d’écouter :

La chanson à écouter :

Le texte à lire après la chanson :

Les activités :

Fiche d’identité

Ci-dessous, la fiche d’identité du hérisson (cliquer pour agrandir) :

Après l’avoir lue avec les enfants, on pourra poser des questions (à adapter selon l’âge et les connaissances de votre enfant) :

  • le hérisson vit-il le jour ou la nuit ? [il vit la nuit] Connais-tu un autre animal qui vit aussi comme ça ? [le hibou, la chauve-souris, le renard]
  • Y a-t-il des choses que le hérisson aime manger que tu aimes aussi ?
  • peut-on trouver un hérisson sur la plage ? [non, il vit dans les forêts]
  • comment appelle-t-on ce qu’il a sur le dos ? [des piquants]

Vocabulaire (doux/piquant)

Trouve dans la maison et classe des objets piquants [brosse à dents, peigne, brosse à cheveux, fourchette, pic à brochette, cure-dents, clous, punaises, crayon bien taillé, ciseaux…] et des objets doux [plume, peluche, coton, pompon, moufle, bonnet, fourrure du chat…]

On pourra les ranger à côté de l’image correspondante :

image

Fabrique un hérisson

Il te faudra :

  • une pomme de terre (ou une boule de pâte à modeler)
  • trois clous
  • une coquille de noix
  • des cure-dents

1) demande à tes parents de creuser le devant de la pomme de terre, de chaque côté :

2) plante un clou dans chaque partie creusée :

3) ajoute un troisième clou pour le nez, et quatre morceaux de la coquille de noix pour les pattes :

4) plante des cure-dents pour faire les piquants :

5) envoie-moi le tien à classepsmsgsalamaison@laposte.net et surtout, ne le perds pas, ne l’abîme pas, tu en auras besoin jeudi pour une activité mathématique !

BONUS 1 – À trois on a moins froid, un livre (à regarder et à écouter) de Michel Gay et Elsa Devernois

BONUS 2 – Quatre façons de construire un abri à hérisson dans ton jardin

(Toutes les informations qui suivent ont été prises sur le très chouette site Le hameau des hérissons)

1) Une simple planche, bien calée le long d’un mur.
Mettez un bon tas de feuilles mortes dessous ou de la paille.
Pour étancher, fixez une vieille toile cirée ou posez une bâche dessus. Caler la planche avec des pierres pour qu’elle ne glisse pas.

2) Quatre parpaings à même la terre, disposés en carré près d’une haie ou sous une haie.
Garnissez de feuilles mortes ou de paille.
Posez une planche pour le toit et une bâche pour protéger le nid de la pluie.
Quelques pierres empêcheront la bâche de s’envoler.

3) Sous le tas de bois dans le bûcher.
En rangeant vos bûches pour l’hiver, faites une cachette en dessous en intercalant des bûches perpendiculairement.
Glissez des feuilles mortes ou de la paille dans l’ouverture.

4) Sous un escalier ou un appentis : endroit idéal à l’abri du vent et de la pluie. Mettez une caisse retournée dans laquelle vous aurez fait une ouverture de 12 x 12 cm pour le passage du hérisson.
Remplissez la boîte de feuilles mortes ou de paille.

Et une affiche informative pour les parents :

Et si ce n’était pas clair à la fin de cet article (très long), je le dis ici : j’adore les hérissons !

GS/CP SCIENCES: fabriquer un cadran solaire

Au printemps et en été les jours rallongent. C’est l’occasion de fabriquer un cadran solaire. Un cadran solaire est un dispositif qui utilise la position du Soleil pour donner l’heure. On installe un bâton droit appelé « gnomon » pour projeter une ombre sur un cadran numéroté. Au fur et à mesure que le Soleil traverse le ciel, l’ombre du gnomon va aussi bouger. Cette idée peut être facile à démontrer dans son jardin avec un cadran solaire de base fait d’un bâton et de petites pierres.

Ce travail sera l’occasion de parler de la course du soleil dans le ciel au cours de la journée, des 24 heures qui divisent la journée, des ombres projetées qui peuvent changer en fonction de la position du soleil (les enfants ont déjà pu observer ce phénomène ICI).

Dans un premier temps, plantez un bâton à la verticale dans un endroit de votre jardin qui est au soleil toute la journée si possible (ou plusieurs heures à suivre au moins) et plat . Ensuite à heure fixe (9h, 10h,11h…) disposez un caillou au bout de l’ombre.

Pour travailler les nombres et leur écriture vous pouvez essayer d’écrire les nombres sur les cailloux au feutre ou à la peinture.

Voilà, il n’y a plus qu’à attendre le soleil..!

GS/CP Sciences: les insectes

Le printemps c’est le grand retour des plantes et des fleurs, des oiseaux, mais aussi des insectes. Je te propose d’essayer d’observer les insectes que tu peux voir chez toi, pendant les vacances aussi si tu veux: dans ton jardin, sur ton balcon, sur un arbre, sur les fleurs, sous une pierre…

Quelques insectes que tu pourrais voir: -les abeilles et les bourdons

-les scarabées et leurs cousins: gendarmes, punaises…

– les mouches (attention, regarde celle-ci s’est déguisée en guêpe pour ne pas être mangée…

-les pucerons qui se nourrissent de la sève des plantes

-les papillons, les coccinelles, les fourmis et d’autres encore… attention à certains qui peuvent te faire mal (frelons, guêpes…).

Plus rares: les libellules, les sauterelles, les mantes religieuses, les grillons, les vers luisants !

Si tu réussis à en voir, je te propose d’essayer de compter les pattes, regarder s’il a des ailes, des yeux, des antennes, des pinces… Est-ce que tu l’as vu sous une pierre, dans un arbre, sur une fleur, à côté d’un point d’eau ? Tu peux essayer d’en dessiner certains et d’écrire leur nom. Tu peux même fabriquer ton livre des insectes et y écrire toutes les informations que tu veux !

Pour t’aider voici un site sur lequel tu trouveras des informations et des images sur les insectes: ICI.

Bonne recherche !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (BONUS) – le doudou Paul-Émile

Et ce doudou Paul-Emile, alors ? Quel drôle d’animal, n’est-ce pas ?

L’as-tu reconnu ? Non ?

Eh bien, c’est normal, c’est une animal qui n’est pas très connu : c’est un maki catta ! Il fait partie de la famille des lémuriens, qui font partie de la grande famille des singes.

Tu as peut-être vu un maki catta dans le dessin animé Madagascar, c’est le Roi Julian XII, le roi des lémuriens de l’île :

Et sais-tu pourquoi le doudou de « Mon premier voyage tout autour de la terre » s’appelle Paul-Emile ?

C’est le prénom d’un très grand voyageur, qui s’appelait Paul-Emile Victor :

Il a organisé des expéditions au Pôle Nord, et il a vécu avec les Inuits. Il a même appris à parler leur langue.

La petite fille de notre livre a appelé son doudou comme Paul-Emile Victor parce qu’elle rêve de voyager comme lui !

Et toi, aimerais-tu partir à la découverte du monde comme eux ?

GS/CP Sciences: croissance d’une graine de haricot et expériences

C’est le printemps, et donc la période des semis. Je vous propose d’observer avec votre enfant le temps du confinement la croissance d’une graine de haricot (blanc ou rouge),de courge, de courgette, de pastèque, de pois chiche…. Choisissez une graine assez grosse pour que les racines soient bien visibles.

Installez du coton au fond d’un petit récipient transparent et arrosez pour que le coton soit humide. Déposez sur le coton une graine et veillez pendant plusieurs jours avec votre enfant à ce que le coton soit humide. Vous pourrez alors observer la graine germer et croître, car celle-ci n’a pas besoin de terre au début de sa croissance, seulement d’eau.

Vous pouvez également essayer de mettre une graine a germer au réfrégirateur (comme si c’était l’hiver)… celle-ci ne germera pas car les graines ont besoin d’eau ET de chaleur pour germer, tout ce que l’on trouve au printemps !!

Votre enfant peut ensuite faire d’autres semis dans un bac en plastique rempli de terre ou dans des pots de yaourt : radis, lentilles, pépins de pomme… toute graine à votre disposition. Ce bac sera celui de votre enfant et il devra s’en ocupper (arrosage, vérifier que les plantes sont à la lumière…). Avec lui vous pourrez constater que la plante dans le coton finit par dépérir car il lui manque quelque chose: de la terre. Expliquez que c’est dans la terre que les plantes trouvent leur nourriture.

Enfin, dernière expérience, vous pouvez plonger dans le noir une plante qui est arrosée et dans de la terre (au placard, dans une boîte), pour démontrer que la plante a également besoin de lumière. En effet, après plusieurs jours de ce traitement la plante dans le noir dépérit également…

Bon jardinage !

GS/CP Sciences: fabrication d’une girouette

Il y a beaucoup de vent ces derniers jours, si vous le souhaitez vous pouvez proposer à votre enfant de fabriquer une girouette. Biensûr il aura besoin de votre aide. Vous trouverez tous les détails de fabrication ICI.

Un petit bricolage qui permettra à votre enfant de se rendre compte que le vent à une direction et de parler des points cardinaux. Seul matériel spécial qu’il vous faudra: une boussole.