Tous les articles par blogazou

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (18) – Graphisme

Le graphisme d’aujourd’hui est inspiré du coquillage et de l’étoile de mer, que vous avez trouvé ce matin parmi les mots de vocabulaire du jour.

1) Le coquillage :

  • dessine d’abord un demi-cercle ;
  • ensuite, trace deux grandes obliques ;
  • ensuite, relie les deux obliques par un trait arrondi ;
  • trace des lignes sinueuses dans le coquillage :

Le coquillage décoré aux crayons de couleurs :

2) L’étoile de mer :

  • trace cinq traits dans n’importe quelle direction (ils partent tous du même endroit, au milieu) :
  • trace autour de chaque trait un arrondi :
  • les arrondis finiront par se toucher :
  • comme ça :
  • décore l’étoile de mer à ta façon ; moi, par exemple, j’ai fait des ronds et des points :

Envoie-moi les tiens à classepsmsgsalamaison@laposte.net.

GS/CP Sciences: fabrication d’une girouette

Il y a beaucoup de vent ces derniers jours, si vous le souhaitez vous pouvez proposer à votre enfant de fabriquer une girouette. Biensûr il aura besoin de votre aide. Vous trouverez tous les détails de fabrication ICI.

Un petit bricolage qui permettra à votre enfant de se rendre compte que le vent à une direction et de parler des points cardinaux. Seul matériel spécial qu’il vous faudra: une boussole.

GS/CP géométrie, numération: fabrication d’un jeu de dames

Le damier du jeu de Dames comporte 100 cases disposées en rangées de 10. Il y a donc 10 rangées de 10 cases. Sur un bout de carton ou de bois, préparez des repères pour que votre enfant puisse ensuite tracer les traits à la règle (assez grande pour rejoindre les repères d’un bord à l’autre du damier). En GS vous pouvez vérifier qu’il y a bien 10 cases par rangée, en CP vous pouvez recompter les 100 cases !

Ensuite peindre une case sur deux en noir.

Enfin, il vous faudra trouver 15 pions blancs et 15 pions noirs (ou d’autres couleurs si vous préférez). Des cailloux peuvent faire l’affaire, ou des pions en cartons découpés puis peints…

Si vous ne connaissez pas les règles du jeu de dames, vous les trouverez: ICI. C’est un jeu très intéressant pour apprendre à se repérer sur des lignes et des colonnes, mais également pour réfléchir, se concentrer, se projeter (prévoir ses coups et ceux de l’adversaire.)

Bon jeu !

Ce1/Ce2 : le bourgeon

As-tu recopié ton nouveau poème ? Tu as compris qu’il parlait d’un bourgeon ! Mais le bourgeon qu’est-ce que c’est exactement ?

Regardons tout d’abord un marronnier, et à quoi il ressemble en fonction de chaque saison.

Contrairement à ce que l’on croit, les bourgeons se forment à la fin de l’été. C’est à ce moment là que l’arbre a le plus d’énergie pour les fabriquer. Ils restent ensuite très discrets à l’automne et pendant l’hiver.

Si l’on regarde l’image en dessous où l’on a coupé un bourgeon en deux pour regarder l’intérieur, on voit que le bourgeon est « fabriqué » dans le but de résister au froid de l’hiver. Il a en effet des écailles protectrices et du duvet cotonneux pour que les toutes petites feuilles et tiges miniatures restent à l’abri.

Au printemps, les écailles s’écartent, la tige miniature s’allonge, les feuilles se déplient et s’élargissent (à voir sur les photos suivantes). En tombant, les écailles laissent des cicatrices sur la tige. Le bourgeon donne alors naissance à une nouvelle tige qui porte des feuilles : c’est ainsi que l’arbre grandit.

Maintenant si tu as la chance d’avoir un jardin, va faire un tour dehors et observe les arbres ! Je suis sûre que tu verras des bourgeons qui sont en train d’éclore et de te dire  » BONJOUR » !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (17) – La semaine des canards (suite et fin)

Hier, nous avons parlé du « lundi des canards ». Découvrons aujourd’hui le reste de la semaine !

Le mardi, voilà ce que font les canards :

Où sont-ils ? Que font-ils ? Quels objets ont-ils ? Et le décor ?

[Une pelle, des coquillages, une étoile de mer, un cerf-volant, la mer, le sable, un paquebot: ils sont à la mer]

« Mardi, ils s’en vont jusqu’à la mer, mer, mer. »

Mêmes questions pour les autres jours de la semaine :

Mercredi :

[des buissons, un bandeau sur les yeux d’un des canards, les autres qui sourient et s’amusent : ils jouent à Colin-Maillard (plus connu dans notre classe sous le nom de « jeu du bandeau »)]

« Mercredi, ils organisent un grand jeu, jeu, jeu. »

Jeudi :

[des écharpes autour du cou, des feuilles d’arbre qui volent, des « traits » qui représentent le vent]

« Jeudi, ils se promènent dans le vent, vent, vent. »

Vendredi :

[ils font une ronde, on voit des notes de musique, ils dansent ; mais pour les canards, on va dire qu’ils se « dandinent »]

« Vendredi, ils se dandinent comme ça, ça, ça. »

Samedi :

[la mare, les roseaux, comme le lundi, des petites gouttes autour des canards, l’un s’amuse, l’autre met la tête sous l’eau : ils se lavent]

« Samedi, ils se lavent à ce qu’on dit, dit, dit. »

Dimanche :

[la mare encore, les canards ont la tête sous leur aile, ils se reposent.]

« Dimanche, ils se reposent et voient la vie en rose; la semaine recommencera demain, coin, coin ! »

Le vocabulaire de la semaine des canards :

La mer (à St Hilaire de Riez)

Des coquillages

Une étoile de mer

Un cerf-volant

Un paquebot

Des buissons

Des roseaux

Une écharpe

Tu peux maintenant écouter et/ou chanter la chanson mise en ligne par Xavier ICI.

BONUS : Tu peux aussi te fabriquer un petit livre de la semaine des canards ICI.

Et pour les GS qui connaissent déjà bien les jours de la semaine :

« Sais-tu que ce sont les noms des planètes qui ont donné l’idée des noms des jours de la semaine ?

Voilà leurs noms :

C’est le début des noms des planètes qui ressemble au début des noms des jours de la semaine. Écoute bien : Mars-Mardi, c’est le même début. [nous avons travaillé les débuts de mots qui se ressemblent en phonologie]

Celui-là, c’est le plus facile !

Peux-tu retrouver les autres ? Attention : certains noms de planètes n’ont pas été utilisés, car il y a PLUS de planètes que de jours de la semaine (huit planètes pour sept jours) !

[Mercure – Mercredi ; Jupiter – Jeudi ; Vénus – Vendredi ; Saturne – Samedi ; on n’utilise pas Uranus, Neptune, Terre.]

As-tu dit tous les jours ?

Hé non : il manque lundi et dimanche !

Lundi est inspiré de la Lune, que tu connais et que tu vois souvent dans le ciel.

Et le mot dimanche, lui, ne vient pas du tout d’un nom de planète !

Pour finir, une image des planètes selon leur taille, car elles ne sont pas toutes de la même taille :

[dans l’ordre : un morceau de l’énorme soleil, Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune]

[Pour se rappeler de l’ordre, il existe quelques phrases-mémoire ; en voici une : « Me voilà tout mouillé, je suis un nuage. » Les initiales de chaque mot correspondent aux initiales des planètes.]

arts visuels: Jouer avec les ombres

Les jours rallongent, la trajectoire du soleil change également. Disposez des objets sur le bord d’une feuille puis faites repasser leurs silhouettes à votre enfant avec un feutre noir. Ensuite donner libre cours à son imagination pour compléter le dessin !

Vous pouvez reproduire ce petit travail également en vous servant d’une lampe et avec une feuille plus petite que sur l’image !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (17) – Jeu mathématique dans la maison

Le jeu d’aujourd’hui est simple : il faut compter les portes de la maison.

Attention : il faudra se rappeler des portes déjà comptées ! Si vous remarquez que votre enfant compte une deuxième fois une porte déjà comptée, recommencez le jeu en fermant toutes les portes, et en ouvrant celles qui sont comptées.

Note : Pour ne pas avoir trop de portes à compter, on peut dire qu’on ne compte pas les portes qui donnent sur l’extérieur ou le garage, et compter seulement les portes intérieures.

L’activité par niveau de classe :

  • En TPS, on construit surtout le principe de quantité, c’est tout aussi important que le comptage lui-même. On va donc seulement aller voir chaque porte et dire : « Il y en a une là », puis « Et encore une », « Et encore une »… sans en oublier.
  • En PS, on consolide le principe du comptage (ou « dénombrement »). Pour cela, munissez-vous d’abord de jetons (ou petits objets identiques, allumettes, légos, billes, etc…), un peu plus que le nombre de portes de la maison. Ensuite, donnez une petite boîte vide à votre enfant : c’est sa « boîte à compter les portes ».

Allez jusqu’à chaque porte de la maison en disant : « Il y en a une là » et, à chaque porte comptée, donnez un jeton à votre enfant pour sa « boîte à compter ». Puis, allez à une autre porte.

À la fin du jeu, les parents comptent les jetons (avec l’aide des enfants, s’ils le veulent !). Pour cela, il faut sortir tous les jetons de la boîte, et les compter en les remettant dans la boîte. C’est très important pour bien construire le principe de comptage.

Pour vérifier qu’on ne s’est pas trompé, on peut aller déposer un jeton devant chaque porte : il doit y avoir un jeton devant chaque porte. Si on ne s’est pas trompé, il y a « autant de jetons que de portes ». (Le mot « autant » est très important aussi à construire en PS)

  • En MS, on va de porte en porte en les comptant : « Une porte ici, en encore une, ça fait deux, et encore une, ça fait trois… » Aidez votre enfant à se rappeler où il en est, pour ne pas devoir tout recommencer, ou laissez-le faire, et recommencer si besoin !

Vous pouvez aussi compter en utilisant des jetons (ou petits objets identiques, allumettes, légos, billes, etc…), il vous en faut un peu plus que le nombre de portes de la maison. Ensuite, donnez une petite boîte vide à votre enfant : c’est sa « boîte à compter les portes ».

À chaque porte comptée, l’enfant met un jeton dans sa boîte et l’ajoute à ceux qui sont déjà dans la boîte. Aidez-le à se rappeler où il en est, en lui disant : « Tu en avais deux dans ta boîte, tu en ajoutes un, combien ça fait maintenant ? »

  • En GS, on peut faire le jeu de plusieurs façons :

1) On peut compter en se déplaçant et en comptant au fur et à mesure

ou (plus compliqué)

2) On peut aller d’abord repérer les portes dans la maison, revenir dans le salon et les compter en s’en rappelant (on peut avoir une feuille de papier pour noter celles qu’on a comptées, bien sûr) ! Ainsi, on oblige les enfants à compter sans « voir en vrai », c’est-à-dire à construire le principe de l’opération mathématique écrite !

3) On peut aussi faire d’abord l’un (en se déplaçant), puis l’autre (en se rappelant), et voir si on obtient bien la même chose.

4) On peut s’aider aussi de jetons : dans une boîte vide, on met un jeton pour chaque poignée de porte comptée, et on compte les jetons.

BONUS :

On peut refaire le jeu en comptant les poignées de portes ! Ceux qui maîtrisent déjà bien les nombres et leur utilisation remarqueront peut-être qu’il suffit de mettre deux jetons dans la boîte à chaque porte, et qu’il y a donc deux fois plus de poignées que de portes : c’est le principe de la multiplication !

Amuse-toi bien, et ne fais pas trop claquer les portes !

L’activité du jour en TPS/PS/MS/GS (16) – La semaine des canards

Aujourd’hui, on commence le travail sur la semaine avec les petits canards.

Cette activité s’adresse plutôt à ceux qui ne se repèrent pas encore dans les jours de la semaine : l’objectif est de mémoriser la suite des jours de la semaine.

Chaque jour, les canards font une activité. Si tu réussis à reconnaître et nommer cette activité, tu pourras deviner le jour qui suit dans la semaine…

Regarde bien l’image du lundi :

Que font les canards ?

Regarde les objets qu’ils apportent. Les reconnais-tu ? Connais-tu leurs noms ? [une canne à pêche, une épuisette, une bouée] À quoi servent-ils ? [à pêcher, à se baigner]

Regarde le décor. Que vois-tu ? [de l’eau, un chemin, un nuage, des roseaux]

Alors, où vont les canards ? [Ils vont à la mare]

As-tu une mare près de chez toi ? Y a-t-il des roseaux ? As-tu déjà pêché ?

Répète la phrase : « Lundi, les canards vont à la mare, mare, mare. » En répétant mare, mare, mare, on se laisse porter par les sons jusqu’à mar… di !

Attention : la difficulté de cette activité vient du fait que le dessin ne représente pas le jour, mais le jour suivant. Les enfants ont parfois envie de dire : « C’est mardi, puisqu’ils sont à la mare. »

Regarde maintenant la photo d’une vraie mare (cliquer pour agrandir) :

Vois-tu les roseaux tout autour de la mare ? Et les feuilles à la surface de l’eau, connais-tu leur nom ? Ce sont des nénuphars.

Les feuilles apparaissent et s’installent sur la surface, mais les racines sont dans la terre, tout au fond de la mare. Ici, ils sont en fleurs (les fleurs blanches que tu vois sont des fleurs de nénuphar). Combien de fleurs vois-tu ?

L’écriture aujourd’hui, ce sera le mot nénuphar.

(Rappel pour les parents : il faut écrire le modèle sous les yeux de votre enfant)

  • En GS, en attaché (comme d’habitude, tu peux d’abord faire des petits traits entre chaque lettre du modèle écrit par tes parents, puis compter les lettres) :
  • En MS, en capitales (rappel : les lettres en capitales sont toutes tracées du haut vers le bas) :
  • En PS, montre les lettres de NÉNUPHAR qui sont dans ton prénom et nomme-les.

J’ajoute aussi des images des objets des canards :

  • L’épuisette :
  • La bouée :

La canne à pêche :

Tu peux faire l’activité d’écriture avec ces mots aussi, si tu veux :

Demain, les canards du mardi !

Bilan de la deuxième semaine de classe à la maison en TPS/PS/MS/GS

Bonsoir,

c’est la fin de la deuxième semaine de la « classe à la maison » et j’espère que tout s’est bien passé cette semaine aussi.

J’essaie de proposer des activités diverses, dans le plus possible de domaines de la maternelle, sans trop utiliser l’imprimante ou l’écran de l’ordinateur, et à partir de matériel disponible dans la plupart des maisons.

J’espère que le travail proposé correspond à ce que vous en attendez, en termes de temps de travail, d’organisation pratique et de niveau de difficulté. Soyez sûr, en tout cas, que je garde toujours tout ça en tête et que j’essaie d’adapter les activités selon ces critères.

Bon weekend, et à la semaine prochaine, avec des canards, des poignées de portes, des parapluies, une sorcière, un tour du monde et des batailles de cartes !