Covid-19 : témoignage d’une infirmière au Mans

Sophie Zach, 47ans, exerce à la clinique du Tertre Rouge. Héroïne, saluée par ses malades du Covid et son pays.

Elle travaille dans les hôpitaux depuis novembre 1987. C’est une passionnée : «si on n’est pas intéressée, on démissionne! » affirme t-elle. Dans sa clinique il y a environ 200 infirmières.

Sophie Zach a décidé de travailler en tant qu’infirmière en Seconde car elle avait une tante atteinte d’un cancer du sein qui lui a donné envie de faire ce métier.

La crise sanitaire a changé la façon de travailler du personnel soignant, cela a soudé leur équipe de travail, ils ont eu une surcharge de travail au niveau des protections.

Parfois ils ont été rappelés pour aller travailler en heure supplémentaire, mais la direction ne leur impose pas d’aller travailler. Elle pense que ça va s’arranger, par contre ça va changer la manière de travailler, de vivre : « Les masques, on les aura encore longtemps ! »

Margaux, Arnaud, 4B

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.