A la rencontre des sapeurs pompiers du Mans

Jessica pompier volontaire et Sandra pompier professionnel exercent à la caserne le Mans sud.

Jessica est pompier volontaire en plus de son métier d’infirmière. Elle est devenue pompier volontaire pour pouvoir aider les gens, leur porter secours, pour le côté sportif et pour être au service de la population. Sandra a d’abord été jeune sapeur pompier puis pompier volontaire avant de passer un concours pour devenir pompier professionnel. Elle est maintenant pompier depuis 10 ans.

Comment se passe les interventions

La première intervention de Jessica était une personne qui avait chuté sur un trottoir et qui avait une blessure au front. Les interventions qui la marquent le plus concernent des gens en grande souffrance sociale. Les interventions les plus fréquentes sont principalement l’assistance et le secours aux victimes (plus de 80% des interventions). Certaines personnes viennent remercier les pompiers à la caserne.

intervention de pompiers sur un incendie

La vie à la caserne

Les avantages d’être pompier sont qu’on ne s’ennuie jamais, on n’est jamais tout seul, et le travail d’équipe. Les inconvénients sont que les horaires sont difficiles, c’est fatigant moralement et physiquement. Dans une caserne il y a environ 40 pompiers professionnels divisés en plusieurs équipes. Les pompiers travaillent en 12h, on leur attribue un véhicule, ils font 2 séances de sport par jour, ils font des entraînements de secours à personne et d’incendie, ils vérifient les véhicules et ils ont des chambres pour se reposer. Sandra et Jessica nous disent : «Nous manquons de pompiers volontaires, c’est un métier très physique, c’est un métier polyvalent, il faut certaines conditions physiques et mentales». Malgré toutes ces difficultés elles ont très bien réussi à s’intégrer dans la caserne.

Anaëlle et Jenny, 4eB, collège Bérengère de Navarre, Le Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.